Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le Bon Marché

Le Bon Marché

Crédit : Kiwipedia

Le tout premier grand magasin parisien ! Il suffit de pousser la porte de cet écrin raffiné pour comprendre pourquoi il inspira tous les autres. De véritables « maîtres d’hôtels » prêts à exaucer le moindre des souhaits, des stylistes mises à votre disposition, un service de voituriers : le Bon Marché est une enseigne résolument haut de gamme. Dans ce magasin élégant et raffiné, les produits de luxe sont méticuleusement rangés dans différents espaces thématiques. « le Théâtre de la Beauté » pour le soins du corps, « l’Appartement de Mode » pour le prêt-à-porter, les chaussures et accessoires, « La Grande Epicerie de Paris » un véritable supermarché de luxe des mets et gourmandises du monde entier.

Le premier magasin Au Bon Marché fut fondé en 1838 par les frères Paul et Justin Videau sous la forme d'une grande boutique de mercerie vendant aussi des draps, matelas et des parapluies. Ils s'associent en 1852 avec Aristide et Marguerite Boucicaut qui se lancent dans la transformation du magasin, développant alors le nouveau concept de grand magasin avec un vaste assortiment large et profond, des prix fixés à faible marge et indiqués sur une étiquette, un accès direct, le principe du satisfait ou remboursé et une mise en scène de la marchandise dans un espace de vente. En 1863, les Boucicaut rachètent les parts sociales des frères Videau, lesquels étaient effrayés par les idées commerciales du couple. En 1869, grâce à leur succès, les Boucicaut se lancent dans l'agrandissement du magasin. Pour attirer la clientèle féminine, Boucicaut crée les premières toilettes pour femmes, un salon de lecture pour leurs maris le temps qu'elles fassent leurs emplettes. Après les épouses, il cible les mères en distribuant des boissons, ballons rouges pour leurs enfants et organise aussi des promenades à dos d'âne. Les bourgeoises s'échapper du logis et passent de nombreuses heures dans le magasin à essayer les produits. Certaines d'entre elles s'endettent ou deviennent cleptomanes. La respectabilité du magasin étant remise en cause, Aristide Boucicaut fait engager des vendeuses qu'il fait loger dans les étages supérieurs du magasin. Avec une gestion paternaliste inspirée par le socialisme chrétien de Lamennais, Aristide Boucicaut crée notamment pour ses salariés une caisse de prévoyance et une caisse de retraite, un réfectoire gratuit, un jour de congé payé hebdomadaire. En 1910, à l'initiative de Mme Boucicaut, afin de loger ses clients à proximité, est créé l'hôtel Lutetia qui reste le seul palace de la rive gauche. Le groupe LVMH de Bernard Arnault rachète Le Bon Marché en 1984 pour en faire le grand magasin du luxe de la rive gauche.

Infos techniques

24 Rue de Sèvres
75007 Paris
Lat : 48.85038Lng : 2.32453
0 m

1 Informations complémentaires

Infos pratiques :

Bus : 39, 63, 68, 70, 83, 87, 94
Métro : Ligne 10 - Vaneau
Ligne 10 - Sèvres - Babylone
Ligne 12 - Sèvres - Babylone
Ligne 12 - Notre-Dame-des-Champs
www.treeslbm.com/
+ 33 (0) 1 44 39 80 00
Ouvert lundi, mardi, mercredi de 10:00 à 19:30 , le vendredi de 10:00 à 20:00, le samedi de 09:30 à 20:00. Nocturne le jeudi, ouvert de 10:00 à 21:00.