Déjà inscrit ? Connectez-vous
Dôme des Invalides - Tombeau de Napoléon

Dôme des Invalides - Tombeau de Napoléon

A l'origine, les deux églises actuelles formaient un seul et unique lieu de culte qui partageaient le même sanctuaire. D'une part, l'actuelle cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, appelée à l'époque église des Soldats, était réservée aux pensionnaires alors que le Dôme, aujourd'hui désacralisé, était exclusivement voué à la famille Royale.

Erigé pour témoigner de la grandeur du Roi Soleil, le Dôme constitue le point d'orgue de l'art classique religieux français.

Son plan général est somme toute assez simple, puisqu'il s'agit d'une croix grecque inscrite dans un plan carré. L'avant-corps central et les deux corps latéraux présentent la même élévation, ne nécessitant pas le recours aux volutes de raccordement.

Les façades sont composées de deux ordres superposés, dorique au rez-de-chaussée, corinthien à l'étage, et flanquées d'un porche surmonté d’un fronton triangulaire. La façade principale, qui était autrefois l'entrée principale, réservé au Roi et à son entourage, s'ouvre par un majestueux portique à colonnes reprenant la même alternance verticale d'ordres. L'entrée est encadrée par deux statues de Saint-Louis et Charlemagne, respectivement du ciseau de Nicolas Coustou et Coysevox. L'entablement à ressauts qui sépare les étages est orné de quatre statues représentant des vertus. Le fronton sculpté qui coiffe la façade est de Coysevox.

L'élégant dôme de forme ovoïde, surmonté d'un gracieux lanternon orné de quatre statues de vertus et d'un flèche qui culmine à 107m au-dessus du sol, repose sur un tambour à colonnes à deux étages ornés de hautes fenêtres. Il marque une évolution par rapport à la sévérité qui prévaut jusque là dans l'architecture classique et gagne en complexité et en ornementation au fur et à mesure de sa hauteur. Sa couverture, faite de lames de plomb attachées à une robuste charpente en bois de chêne par de agrafes de cuivre, est constitué de douze compartiments dorés et décorés de trophées dans lesquels se dissimulent des lucarnes. Redoré en 1807, 1830, 1839, 1937, il a nécessité 12 kilos d'or pour la dernière intervention, en 1989.

L'intérieur frappe les esprits par sa luminosité et sa beauté (murs ornés de pilastres, de colonnes, de bas-relief). L'impressionnante coupole, qui repose sur quatre piliers massifs, percés en leur centre pour donner accès aux chapelles d'angle, est elle aussi richement décorée. Aux pendentifs, les Evangélistes, peints par Charles de La Fosse. Les douze Apôtres, peints par Jouvenet, prennent place dans des compartiments séparés tandis que la calotte s'orne d'une fresque de Charles de La Fosse, "Saint Louis déposant sa couronne et son épée entre les mains de Jésus-Christ, assis au milieu d’une gloire et accompagné de la Vierge".

Derrière le somptueux maître-autel à colonnes torses et surmonté d'un baldaquin édifié par Visconti, la grande verrière posée en 1873 pour scinder l'église en deux laisse entrevoir l'intérieur de la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, pavoisée des drapeaux et bannières pris à l'ennemi.

Désacralisé à la Révolution, le Dôme est devenu un panthéon militaire accueillant les restes de grands hommes de guerre français (La Tour d'Auvergne, Rouget de Lisle, les maréchaux Leclerc et Juin...). On peut admirer dans les chapelles latérales le monument contenant le cœur de Vauban, les tombeaux des maréchaux Foch, Lyautey et Turenne, ainsi que ceux de Jérôme et Joseph Bonaparte, frères de Napoléon.

Posé au fond d'une crypte à ouverture circulaire creusée par Visconti afin de ne pas dénaturer l'harmonie de l'édifice, le monumental sarcophage de porphyre rouge où repose l'Empereur se tient sur un soubassement en granit vert des Vosges. Six cercueils de taille décroissante emboîtés les uns dans les autres contiennent la dépouille de Napoléon. Douze victoire sculptées par Pradier entourent le monument.

Veillant sur son sommeil éternel, deux grandes statues de bronze montent la garde. L'une tient un globe, l'autre le sceptre et la couronne impériale.

Infos techniques

129 Rue de Grenelle
75007 Paris
Lat : 48.8547728Lng : 2.3124719
85 j