Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’église Saint-Martin

L’église Saint-Martin

Entourée par le mur d’enceinte du cimetière, l’église Saint-Martin est un édifice en moellons de grès schisteux, composé d’une tour carrée à l’ouest et d’une nef de quatre travées terminée par un chevet à trois pans. La tour opaque, de la première moitié du XVIIe siècle, englobe les restes d’une tour plus ancienne, probablement romane, dont subsistent les amorces au nord et au sud (sur les faces latérales). La tour est percée d’un portail chaîné en plein cintre et a conservé des arquebusières sur chaque face des deux étages, rappel que les tours d’église servaient autrefois également de refuge et de lieu de défense. Elle est surmontée d’une flèche octogonale d’ardoises sur un niveau en charpenterie qui abrite les cloches. La nef et le chœur, de la première moitié du XVIIe siècle, sont percés de fenêtres surbaissées, refaites au XIXe siècle. À l’intérieur, le rez-de-chaussée de la tour, aux murs très épais (autre signe de sa fonction défensive), est ouvert sur la nef par une arcade en plein cintre. Le sanctuaire abrite un riche mobilier parmi lequel se trouvent des autels baroques à retables dont celui du centre est millésimé 1673. Celui de droite porte la date de 1653. On admirera également un confessionnal Renaissance (1643), une chaire de vérité de la première moitié du XVIIIe siècle ainsi que de nombreuses pierres tombales anciennes. Parmi celles-ci figurent la dalle Renaissance de Grégoire de Bourc († 1573) ou encore celle de Charles Lamotte († 1674), fondateur du prieuré et de l’ermitage de Saint-Thibaut.

Classement comme monument (église et mur d’enceinte) le 21 octobre 1980

Infos techniques

Lat : 50.2146426Lng : 5.5281763
1 an