Déjà inscrit ? Connectez-vous
La chapelle et l’ermitage Saint-Thibaut

La chapelle et l’ermitage Saint-Thibaut

Le site de l’ancien château fort de Montaigu est aujourd’hui connu comme lieu de pèlerinage. Il abrite une chapelle et un ermitage, dédiés à saint Thibaut. Toutefois, situé sur un éperon rocheux dominant la vallée de l’Ourthe, le site est occupé depuis la Préhistoire. L’abandon de la forteresse, détruite durant la première moitié du xve siècle, ne marque cependant pas celui du site. La tradition rapporte en effet l’existence au sein de la résidence des Montaigu d’un sanctuaire dédié à saint Thibaut. Commencée dès 1639, comme le rappelle la date qui surplombe l’entrée, la nouvelle chapelle est consacrée en 1660.  Le curé Charles Jamotte y accole dans les années qui suivent une annexe basse destinée à l’accueil des pèlerins et au logement de celui qui gardera les lieux. Cette annexe, qui porte pourtant le millésime de 1791, abritera par intermittence un ermite jusqu’au décès du dernier d’entre eux en 1968. Proche de son état originel, le sanctuaire se compose d’une simple travée terminée par un chevet à trois pans. Il est bâti en moellons simplement badigeonnés de chaux, dont certains doivent probablement provenir de l’ancienne forteresse. Une toiture en ardoises culminant en un clocheton coiffe l’ensemble. Percée d’une simple ouverture en plein cintre, la façade est précédée d’un auvent supporté jadis par quatre colonnes en fonte dont il ne reste que deux exemplaires. L’autel actuel remonte à la première moitié du XVIIIe siècle. Il constitue avec un banc de communion le mobilier d’un sanctuaire accueillant en outre de nombreux ex-voto, témoins de la ferveur populaire implorant le saint pour la guérison d’infirmités des membres inférieurs.

Classement comme monument le 22 janvier 1973

Infos techniques

Lat : 50.2099967Lng : 5.5172105
1 an