Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’orgue de l’église Saint-Pierre

L’orgue de l’église Saint-Pierre

L’église se place sur un promontoire qui formait jadis avec le château un ensemble fortifié dont il ne subsiste que les douves, les murailles et les courtines. La première mention du sanctuaire date de 1091. L’église est une fondation de l’abbaye de Flône qui confia au seigneur des lieux les droits de collation sur l’édifice. Cela signifie que c’est lui qui pouvait choisir le prêtre qui allait officier dans la paroisse. En 1253, le seigneur cède ses droits à l’abbaye du Val-Notre-Dame à Wanze. Le plan de l’église est composé d’une tour romane en hors-d’œuvre, d’une nef unique donnant sur un large transept et d’un chœur gothique à trois pans. Le tout est accolé, au sud-est, d’un cimetière emmuraillé. À l’intérieur, outre deux belles dalles funéraires datant de 1552 et 1658, on trouve un orgue classé. Situé en tribune, face au chœur, il a été construit en 1846 par Arnold Clerinx (1816-1898), facteur d’orgues actif à Saint-Trond. Formé par Pierre François van Dinter, un autre important facteur d’orgues, il s’installe comme indépendant en 1839 et fabrique son premier instrument l’année suivante. Son atelier connaît une prospérité croissante et produit près d’une centaine d’orgues. Son succès est dû à l’invention d’un système, breveté en 1847, qui permet de ne construire qu’un sommier et donc de gagner du temps et de l’argent dans le processus de fabrication. L’instrument nous est parvenu dans son état d’origine. Il présente un buffet dont la façade et les côtés sont en chêne verni tandis que la face arrière mêle le chêne et le sapin.

Classement comme monument le 9 mars 1979

Infos techniques

Lat : 50.6390232Lng : 5.3181564
279 j