Déjà inscrit ? Connectez-vous
Une ferme traditionnelle

Une ferme traditionnelle

Dépendant de La Gleize, le hameau de Borgoumont s’étire principalement le long d’une rue portant le même nom. Il est caractérisé par une harmonie d’implantation, de volumes et de matériaux typiques de l’architecture rurale d’autrefois. On compte deux exploitations traditionnelles classées comme monument parmi lesquelles se trouve cette ferme en long datée de 1836 sur le linteau de la porte du logis. Elle a été érigée sur un soubassement de moellons de grès schisteux et a conservé des façades en pans-de-bois. Ce terme technique définit un ensemble de pièces de charpente assemblées dans un même plan et que l’on appelle indifféremment colombages. Ceux-ci peuvent prendre diverses formes : à grille, en croix de Saint-André ou, comme ici, en quadrillage. Les poteaux de bois sont remplis de hourdis en torchis, en plâtre ou, comme ici, en briques. L’ensemble est protégé par une bâtière de hèrbins, de grandes ardoises aux contours partiellement arrondis, un matériau typique de la région. Les pans de la toiture débordent fortement sur la façade et sont soutenus par de fort aisseliers. À droite, on trouve le logis, tourné vers la vallée. À gauche se trouve une étable de deux travées puis une grange desservie par une grande porte charretière et un ancien chartil à l’extrémité gauche. Au-dessus, une baie indique la présence du fenil, espace de stockage et de séchage des foins. Côté rue, le mur-pignon presque aveugle a été bâti en moellons de schiste et est ouvert d’un petit oculus en son sommet.

Classement comme monument le 26 novembre 1973

Infos techniques

Lat : 50.4241895Lng : 5.8600906
92 j

Les hébergements à proximité