Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le cube du "fou chantant"

Le cube du "fou chantant"

Crédit : fabienne lemoine

"J'aime la Marne, elle me repose de la scène", disait avec humour Charles Trenet. Féru de maisons - outre sa propriété familiale de Narbonne, il en possédera deux autres à Antibes et à Perpignan, ainsi qu'un château à Aix-en-Provence, un appartement à Nogent- sur-Marne et un duplex au Canet-en-Roussillon - le "fou chantant" vécut aussi à la Varenne, face à l'île d'Amour. Encouragé par son ami Cocteau, Trenet acquit, dans les années 1930, ce "cube de béton" qu'il occupa (en partie avec sa mère) pendant... cinquante ans. Il y trouva l'inspiration de nombreuses mélodies et chanta l'art de vivre à Saint-Maur aux quatre coins de la planète, comme en témoigne le texte de "Revoir Paris". Non loin de la propriété, une sculpture rend hommage à l'artiste. Au pied de l'oeuvre, le chapeau de bronze est un moulage de l'un de ses feutres.

91 Quai Winston Churchill 94210 Saint-maur-des-fosses
Lat : 48.7986Lng : 2.52212
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris