Déjà inscrit ? Connectez-vous
Enghien et le Titje
Enghien et le Titje

Enghien et le Titje

La ville d’Enghien : un seigneur, un comte, un duc, une motte et deux châteaux. De quoi combler les amateurs de récits chevaleresques ! A l’époque, la ville est en effet située dans le comté de Hainaut, juste à la frontière avec le duché de Brabant. La cité est alors gouvernée par les seigneurs d’Enghien, vassaux du comte de Hainaut. Par contre, sa motte et son premier château appartiennent au duc de Brabant. De quoi alimenter de nombreux conflits…

Enghien… cité des Titjes.
Devant la maison du tourisme, une sympathique statue représente le symbole de l’identité enghiennoise : le Titje. Elle a été dessinée par François Craenhals, auteur et illustrateur de bandes dessinées. Mais d’où vient ce sobriquet si répandu dans la culture locale ? Il existe une légende, celle du « miracle de la statue de saint Jean-Baptiste qui flotte ». Des villageois la retrouve alors qu’elle suit lentement le cours du ruisseau de l’Enfer. Cette histoire est illustrée sur l’un des vitraux du chœur de l’église. Auparavant, le culte de saint Jean-Baptiste est très répandu. Ce prénom est d’ailleurs très courant dans la population locale. À Enghien, la dévotion est telle qu’une partie des habitants désire lui consacrer l’église, patronage revenant finalement à saint Nicolas. « Titje » serait donc un diminutif du prénom Jean-Baptiste, symbolisant le lien très fort entre les Enghiennois et le saint. Mais ce n’est qu’une explication parmi d’autres.

18 Avenue Elisabeth 7850 Enghien
Lat : 50.6929Lng : 4.04205
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.