Déjà inscrit ? Connectez-vous
L'abbaye de Boquen

L'abbaye de Boquen

L’abbaye de Boquen est une abbaye cistercienne fondée dans un lieu isolé en 1137. Cette abbaye a été fondée par Olivier II, vicomte de Dinan. Grâce aux dons des seigneurs des environs, l’abbaye se développe très rapidement et possède bientôt un grand domaine. Les moines cisterciens étaient réputés comme étant d’excellents exploitants agricoles.

Pour preuve, la petite maison présentant une exposition sur l’abbaye à l’entrée du domaine (modifications possibles) était jadis un moulin.
Au 15ème siècle, la richesse de l’abbaye permet de modifier la vieille église romane en construisant un chœur plus grand. C’est ici que sera enterré notre propriétaire malheureux du château du Guildo, Gilles de Bretagne.

Au 16ème siècle, le déclin s’amorce et seuls 5 moines sont encore présents à la Révolution française. Les bâtiments vendus en 1789 sont en piètre état et vont être laissés à l’abandon. Ils serviront ensuite de carrière de pierre.

En 1936, Dom Alexis entreprend de restaurer l’abbaye et d’installer à nouveau une communauté monastique. Vous pouvez visiter l’abbatiale restaurée et le cloître en ruine. Mais c’est toujours un lieu religieux actif dédié au silence et à la méditation.

Penhay 22640 Plénée-Jugon
Lat : 48.3187Lng : -2.44739
0 m
4 ans

1 informations complémentaires

Direction

Retour Boquen au château de la Hunaudaye à Plédéliac
Reprendre la même route. Quelques km avant d’arriver à Jugon les Lac, suivre la D44A, direction « Saint-Igneuc ». Au stop, prendre à droite la D44 puis à gauche la D16. Suivre les indications « Château de la Hunaudaye ». Après plusieurs km, au village « Le Chêne au loup » prendre à droite, puis 1er à droite. Suivre la route sur 1km et garez-vous sur le parking à droite de la route.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.