Déjà inscrit ? Connectez-vous
La fontaine de la rue du Vinâve

La fontaine de la rue du Vinâve

Avant-dernier prince-abbé de Stavelot-Malmedy de 1766 à 1786, Jacques de Hubin est le commanditaire de plusieurs monuments érigés dans les deux chefs-lieux de sa principauté. À Stavelot, le plus symbolique reste la fontaine-perron de la place Saint-Remacle. Plusieurs autres fontaines ont également été conservées. Le prince, dont la devise était Fluvius Pacis (fleuve de paix) a, en effet, offert plusieurs monuments liés à l’eau tant à Stavelot qu’à Malmedy. Cette fontaine, installée à l’angle dans la rue du Vinâve, fait partie du lot offert en 1777, comme l’indique la date gravée sur le pilier central du monument. Celui-ci est surmonté d’une terminaison sculptée et est bordé, de part et d’autre, de deux bacs de calcaire dans lesquels s’écoule l’eau et assemblés par une dalle de schiste ardoisier. Sur ce pilier, on aperçoit une belle porte de bois permettant d’accéder au mécanisme de la source. Les autres fontaines se situent rue de la Fontaine et rue du Bac. À l’époque de leur mise en service et jusqu’au XXe siècle, elles faisaient office de lavoirs publics, à un moment où l’eau courante et les machines à laver n’existaient pas.

Classement comme monument le 6 septembre 1989

Infos techniques

Lat : 50.3938496Lng : 5.9294911
256 j

Les hébergements à proximité