Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’ancien hospice de Rebecq

L’ancien hospice de Rebecq

Fondé en 1301-1302 par Marie d’Enghien et son fils et placé sous la protection de la Vierge, l’hospice de Rebecq est entièrement brûlé par des hérétiques en 1575. Les religieuses y sont rétablies en communauté en 1607 et entament la reconstruction. Le site est ensuite fermé à la Révolution et converti en hôpital de l’assistance publique. Il a conservé un ensemble architectural de qualité, actuellement réaffecté en maison de repos. Parmi les édifices sauvegardés se trouve la chapelle des xvie et xviie siècles, de style gothique, en briques peintes et pierre bleue. Elle se compose d’une nef de trois travées et d’un chœur polygonal. L’ensemble est sommé d’un curieux clocheton et éclairé de fenêtres garnies de remplages flamboyants. À gauche de l’accès au site se place l’ancienne aumônerie. Cette maison basse est datée par les ancres de 1593 et est percée d’une remarquable porte gothique tardive avec des bases de colonnettes engagées sous les piédroits moulurés et un linteau monolithe enrichi d’une accolade. On y accède par un perron ajouté au xviiie siècle. Dans la cour se trouve l’hôtellerie, perpendiculaire au flanc sud de la chapelle. Il s’agit d’une aile de cinq travées, de type hennuyer, millésimée par ancres de 1627. Au sud, en retour d’équerre, une longue aile contemporaine a été ajoutée en 1920. Enfin, en face de la chapelle, se place une maison à double corps du xviiie siècle, érigée comme le reste des bâtiments en briques et pierre bleue. À l’écart, une ancienne grange en long du xviiie siècle également complète l’ensemble.

Classement comme monument le 25 janvier 1977

Infos techniques

Lat : 50.6635153Lng : 4.1322369
1 an