Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le presbytère de l’église Saint-Symphorien

Le presbytère de l’église Saint-Symphorien

Petit hameau typique de l’enracinement séculaire des fonctions d’un vieux noyau domanial de par son implantation et par son groupement, Petit-Rosière est notamment caractérisé par son église et son ancien presbytère. À l’écart des habitations du village, sur une petite butte, l’église Saint-Symphorien affiche trois nefs de style classique en briques et pierre bleue sur soubassement de grès et un chœur rectangulaire, le tout érigé vers 1760. La tour et les annexes, de style néoclassique, ont été érigées en 1869. À côté du sanctuaire, dans un jardin clôturé, se trouve l’ancienne cure. Cette belle maison à double corps du troisième quart du XVIIIe siècle est classée comme monument. Elle a été bâtie en briques chaulées et pierre bleue et possède deux façades identiques de cinq travées sur deux niveaux. À l’intérieur, l’équipement d’origine a été en grande partie conservé : deux hottes stuquées de style Louis XV, un plafond à moulures, un escalier en chêne montant sur deux étages et une porte millésimée 1751. On notera également la présence d’un manteau de cheminée néoclassique du XIXe siècle.

Classement comme monument et comme site le 27 octobre 1982

Infos techniques

Lat : 50.6438541Lng : 4.8610151
1 an