Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’église Saint-André

L’église Saint-André

Située au cœur d’un petit cimetière circulaire emmuraillé, l’église Saint-André est une construction de trois époques distinctes. La portion la plus ancienne de la bâtisse est la partie inférieure de la tour, probablement d’origine romane et érigée en appareil régulier de quartz et de grès pour le bas, et en briques pour le haut. Le portail de style Louis XV a été ajouté bien plus tard et est millésimé 1757 dans son fronton courbe. La tour est surmontée d’une flèche à bulbe sous toiture à pavillon. Le chœur, plus récent que la tour, est de style gothique. Il a été bâti vers 1500, est terminé par un chevet à cinq pans et est épaulé par de minces contreforts. Entre les deux, la nef est la partie la plus récente de l’église. Large et de style classique, elle a été érigée en briques et pierre bleue au XVIIIe siècle, au même moment que la partie haute de la tour. À l’intérieur, l’essentiel du mobilier date du XVIIe siècle. On y trouve un maître-autel baroque et des meubles Louis XV. La tribune d’orgue remonte au XVIIIe siècle et l’on aperçoit également une belle huile sur toile du XVIIe siècle, attribuée au peintre Blendef de Louvain représentant une Adoration des Bergers. Le mur du cimetière, élevé en moellons, est lui aussi classé. Non loin de là, signalons la présence de l’ancien presbytère, situé dans un jardin clos. Cette vaste et sobre demeure a été construite au début du XXe siècle.

Classement comme monument et comme site le 8 septembre 1983

Infos techniques

Lat : 50.6548846Lng : 4.8636002
1 an