Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’église Notre-Dame du Rosaire

L’église Notre-Dame du Rosaire

Située sur une petite éminence, l’église Notre-Dame du Rosaire est une bâtisse de style classique, érigée dans les années 1768-1769 en briques et pierre blanche sur un haut soubassement de quartzite et de grès. Le robuste clocher de plan carré, seule partie conservée du sanctuaire précédent, constitue l’élément le plus intéressant de l’ensemble. Il a en effet été construit à l’époque romane, aux XIe et XIIe siècles. La tour compte trois niveaux de moellons de grès et conserve, sur ses faces nord et sud, ses ouïes primitives, largement rebouchées. Au nord, elle est percée d’une porte à linteau du XIIIe ou peut-être du XIVe siècle. La base de l’angle nord-ouest conserve, pour sa part, en remploi un fragment roman sculpté de palmettes stylisées, probablement issu d’anciens fonts baptismaux. Le reste de l’église, du XVIIIe siècle, adopte un plan composé de trois nefs sur colonnes d’ordre toscan. Elles sont couvertes d’un berceau plafonné et un chœur terminé par une abside à trois pans. Le sanctuaire possède un mobilier intéressant parmi lequel on trouve un Christ gothique du XVe siècle, plusieurs statues baroques et des fonts baptismaux en pierre bleue du XVIe siècle. Le reste du mobilier, composé d’autels, de lambris, de stalles et d’une chaire de vérité, date du XVIIIe siècle. Parmi les pierres tombales présentes dans l’église, signalons la dalle du curé Antoine-Joseph Collignon, décédé en 1771 et qui fit rebâtir l’église et le presbytère.

Classement comme monument le 6 novembre 1933

Infos techniques

Lat : 50.6680617Lng : 4.8735506
1 an