Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’église Saint-Sulpice

L’église Saint-Sulpice

Construction en majeure partie romane, l’église Saint-Sulpice a été érigée à partir du xiie siècle, essentiellement en tuffeau. Elle se caractérise par son imposante tour aux murs épais, de plan carré et opaque sur presque toute sa hauteur. Restaurée au XVIIe siècle suite à un effondrement, elle fut rabaissée au niveau des cloches à cette occasion. Elle possède un rez-de-chaussée non voûté, ouvert sur la nef par une petite arcade en plein cintre. Elle est sommée d’une toiture en pavillon surmontée d’un petit bulbe, d’une croix en fer forgé et d’un coq. La nef, toujours romane, est éclairée par de hautes fenêtres en plein cintre et a conservé ses arcades, en plein cintre également. Les collatéraux ont été en grande partie reconstruits au XVIIIe siècle et encore modifiés à l’occasion d’une restauration en 1906. Les bras du transept ont eux aussi été restaurés au XVIIIe siècle. Le chœur roman est terminé par un chevet plus récent, millésimé 1739 bien qu’une fenêtre romane ait été sauvegardée. Le sanctuaire a conservé de beaux fonts baptismaux calcaires du xvie siècle ainsi qu’un élégant mobilier en chêne. On y trouve un autel majeur de style Louis XIV du XVIIIe siècle, des autels latéraux de la seconde moitié du XVIIe siècle et un confessionnal baroque daté de 1665.

Classement comme monument le 8 mars 1938

Infos techniques

Lat : 50.7548034Lng : 4.9870759
1 an