Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les berges à hautes herbes du canal de Briare
Les berges à hautes herbes du canal de Briare
Les berges à hautes herbes du canal de Briare
Les berges à hautes herbes du canal de Briare
Les berges à hautes herbes du canal de Briare
Les berges à hautes herbes du canal de Briare
Les berges à hautes herbes du canal de Briare
Les berges à hautes herbes du canal de Briare

Les berges à hautes herbes du canal de Briare

Crédit : Canal de Briare (Crédit : R. Dupré)

Les berges abruptes du canal de Briare accueillent un linéaire étroit composé d’une végétation exubérante à hautes herbes, ou mégaphorbiaie, favorisée par l’humidité constante et la richesse du milieu en éléments nutritifs. Cette végétation atteint son plein développement en début d’été. Nous allons découvrir quelques espèces faciles à observer, dont 2 espèces plutôt rares dans le Loiret (voir les informations complémentaires).

Infos techniques

11 Rue du Pont Canal
45250 Briare
Lat : 47.634374Lng : 2.741003
178 j

2 informations complémentaires

Les hautes herbes des berges

- Le Pigamon jaune (Thalictrum flavum), assez rare, est protégé en région. Ses fleurs en pompon, composées d’une multitude d’étamines ne passent pas inaperçues malgré l’absence de pétales. Ses feuilles, souvent brillantes dessus, présentent des segments à 3 pointes.

- La Reine des prés (Filipendula ulmaria) est une plante gracieuse à inflorescence ramifiée composée d’une multitude de petites fleurs blanches. Ses fruits secs sont tordus en spirale. Ses inflorescences séchées parfument agréablement. Elle était réputée pour soigner de nombreux maux grâce, notamment, à la présence de molécules proches de celles de l’aspirine.

- Le Liseron des haies (Convolvulus sepium) est une liane herbacée grimpant sur la végétation grâce à ses tiges volubiles capables de s’enrouler autour de son support. Ses grandes fleurs blanches en entonnoir évasé sont caractéristiques.

- La Salicaire (Lythrum salicaria) est très décorative avec ses fleurs rose fuschia densément appliquées contre la tige. Ce fut une plante très appréciée contre les soucis digestifs.

- Les grandes Laîches ou grands Carex sont particulièrement abondants. On peut notamment apercevoir le Carex paniculé (Carex paniculata) formant de grosses touffes bien individualisées munies de longues feuilles fines, abrasives si on y passe les doigts du bas vers le haut. Le Carex des rives (Carex riparia) se présente plutôt en nappes composées de feuilles plus larges et d’un vert bleuté. Les fruits, ou utricules, sont en forme de micro outres densément disposées en épis le long de la tige.

- Le Peucedan des marais (Thysselinum palustre) est une vigoureuse plante assez répandue dans les lieux inondables de Sologne mais rare ailleurs dans le Loiret. C’est une ombellifère pas facile à distinguer des autres espèces de la même famille. Néanmoins, il se repère avec sa tige cannelée, ses feuilles divisées en multiples lanières courtes et les rayons de l’inflorescence très nombreux.

Un partenariat CD45/CBNBP pour améliorer et promouvoir la connaissance de la flore du département du Loiret

Dans le but de valoriser et de mieux prendre en compte la flore des sentiers de randonnées et plus largement celle du département, un partenariat s'est constitué entre le Conseil départemental du Loiret et la délégation Centre-Val de Loire du Conservatoire botanique national du Bassin parisien.
Ces deux structures travaillent depuis de nombreuses années en étroite collaboration afin d'allier entretien des routes et protection de la flore des emprises vertes, et plus récemment sur les sentiers de randonnée. L'objectif de ce dernier axe est, entre autres, de souligner auprès des promeneurs les richesses botaniques que recèlent les nombreux circuits qui parsèment le département.

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.