Déjà inscrit ? Connectez-vous
Jardin japonais
Jardin japonais
Jardin japonais
Jardin japonais

Jardin japonais

Vous êtes juste au-dessus du jardin japonais.

Vous avez pu découvrir successivement en marchant, une oeuvre d’Henri Olivier, évoquant une lavogne, qui servait à abreuver les moutons, et une œuvre de Catherine Marcogliese, composée de 21 structures métalliques en forme de gouttes d’eau, dans un ruisseau, retenant une végétation anarchique en train de reprendre ses droits.

Le jardin japonais symbolise la traversée de la vie. Pour en saisir tout le sens, il faut l’emprunter depuis le bas, vers le haut. La floraison est étalée pour que chaque étape de la vie corresponde une saison. Lorsque l’on passe le pont, on rentre dans le monde des esprits.
Le jardin a été créé en l’honneur de la ville de Kamaïshi au Japon, où a été installé un moulage de la célèbre dalle aux ammonites, située non loin d’ici, sur la route de Barles.

Dans les arbres, au-dessus de vos têtes, l’artiste Erik Samakh a installé d’étranges flûtes solaires. Si les conditions sont favorables, elles doivent produire des sons.
Avec ces flûtes, Erik Samakh essaie de ramener notre attention sur la nature. Les nouvelles technologies servent alors de moyen de dialogue avec elle.

Poursuivez maintenant le sentier selon les indications des panonceaux.

Prochain commentaire au niveau de la cascade de tuf.

Montée du Parc Saint-Benoît 04000 Digne-les-Bains
Lat : 44.1099Lng : 6.22676
0 m
5 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici