Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les Cramps à Rouen
Les Cramps à Rouen
Les Cramps à Rouen
Les Cramps à Rouen
Les Cramps à Rouen
Les Cramps à Rouen

Les Cramps à Rouen

Crédit : le_Gros_Horloge_Corinne_Bouteleux

LE GROS-HORLOGE (photo 1)

Cet ensemble architectural est constitué d'un beffroi gothique, d'une arcade et d'un cadran Renaissance et d'une fontaine du XVIIIe siècle. Le beffroi abrite les cloches de la ville et l'un des plus anciens mécanismes d'horlogerie d'Europe qui a été en fonctionnement du XIVe siècle à 1928. À l'intérieur, la scénographie contemporaine du parcours dévoile l'envers du décor de ce monument exceptionnel dédié au temps : la salle des cadrans, les anciens appartements du gouverneur de l'horloge, le beffroi et le mécanisme du XIVe siècle, les premières cloches municipales ainsi qu’un panorama unique sur la ville.
En vous trouvant devant, regardez bien en bas le semainier qui vous indiquera quel jour nous sommes. Si vous voyez Saturne dans un char traîné par des griffons c'est que nous sommes samedi. Tout en haut la lune avec ses différentes phases...

Si vous voulez en savoir plus, cliquez sur ce lien :
www.rouen-histoire.com/GHorloge/GrosHorloge.htm

LES CRAMPS À ROUEN RUE DU GROS-HORLOGE
Il y a le BAR TABAC qui existait à l'époque, sa terrasse qui va de la rue des Vergetiers jusqu'à la banque rue du Gros-Horloge, à sa droite le BIG BEN (photo 2), bar des fêtards avec bière à gogo et à gauche, actuellement un magasin de vêtements a remplacé le CAFÉ DE ROUEN. Ce bar brasserie a une très belle terrasse, avec une clientèle plus chic...

Un événement incroyable s'est produit à Rouen, ici chez Mélodies Massacre.
Les Cramps sont passés 5 fois à Rouen : la 1ère fois au Cinéma Les Chartreux le 26 avril 1977 puis au Studio 44 le 18 juin 1981 (photo 3).
Les Cramps sont venus chez Mélodies Massacre accompagnés de Nathalie Denis qui raconte pendant que vous regardez les photos. Elle raconte.
« Le choc de ma vie ! » dit Nathalie. Le matin même, je travaillais au Centre Commercial Saint-Sever et devant l’église Saint-Sever deux personnes me demandent l’heure ! Habillés tout en noir avec des lunettes de soleil. Le rapprochement était fait, c’était Poison Ivy (la guitariste) et Lux Interior (le chanteur) des Cramps... L’âme du groupe, déjà un choc à 10h du matin avant de bosser… Le soir, j’avais mis mes chaussures neuves que j’avais eu à Paris avec de la panthère sur le dessus. J’étais au bar du Studio 44 et je vois le groupe arriver. Le premier musicien en talon aiguille et pantalon de skaï brillant noir, tout maigre avec une tronche vérolée et un philodendron qu’il avait dû arracher dans le hall de l’hôtel, il en sortait comme une créature des marais ayant une batterie avec des têtes de mort partout et des bougies : un tempo binaire bien primitif… La guitariste absolument incroyable comme si je n’en avais jamais vu avec son short doré. Après, j’ai passé des annonces dans Rock and Folk et Best pour dire que le fan club était créé. Et là des fans m’ont envoyé des documents. C’est comme ça que l’année suivante ils sont revenus à Rouen jouer et faire une dédicace à « Mélodies Massacre ». Je suis allée les chercher pour aller à Mélodies Massacre. Les gens les applaudissaient rue du Gros-Horloge. C'était de la folie ! »

Prochain rendez-vous : rue Saint-Amand. Remonter la rue du Gros-Horloge jusqu'à la Cathédrale. Se diriger vers la rue Saint-Romain et prendre la petite rue des Chanoines à gauche. Au bout de cette venelle qui débouche sur la rue Saint-Nicolas, remonter légèrement à gauche rue Saint-Amand.
Vous marcherez d'un bon pas en observant les éléments de couleur « bleu » pendant votre trajet !

Infos techniques

68 Rue du Gros Horloge
76000 Rouen
Lat : 49.4415103Lng : 1.0912728
277 j

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.