Déjà inscrit ? Connectez-vous

 Le pont des Arts

 Le pont des Arts

 Le pont des Arts

 Le pont des Arts

Le pont des Arts

Crédit : Julie70


Entre 1801 et 1804, une passerelle de neuf arches en fonte réservée aux piétons est construite à l'emplacement de l'actuel pont des Arts : c'est le premier pont métallique de Paris. Cette innovation est due au premier consul Napoléon Bonaparte, suivant une réalisation anglaise. \r\n\r\nLes ingénieurs Louis-Alexandre de Cessart et Jacques Dillon conçoivent cette passerelle pour ressembler à un jardin suspendu, avec des arbustes, des bacs de fleurs et des bancs. En 1852, suite à l'élargissement du quai de Conti, les deux arches de la rive gauche deviennent une seule arche.\r\n\r\nLe pont était soumis à un droit de péage. Ainsi, dans le roman La Rabouilleuse, d'Honoré de Balzac, Philippe Bridau « faisait cirer ses bottes sur le Pont-Neuf pour les deux sous qu'il eût donnés en prenant par le pont des Arts pour gagner le Palais-Royal ». En 1976, l'inspecteur général des Ponts et Chaussées rapporte la fragilité de l'ouvrage, principalement due aux bombardements des Première et Seconde Guerres mondiales et à plusieurs collisions de bateaux en 1961 et 1970. Le pont sera fermé à la circulation en 1977 et s'effondrera effectivement sur 60 mètres en 1979 lors d'un dernier choc avec une barge. \r\n\r\nLe pont actuel a été reconstruit entre 1981 et 1984 « à l'identique » selon les plans de Louis Arretche, qui a diminué le nombre des arches (sept au lieu de neuf), ce qui permet leur alignement sur celles du pont Neuf, tout en reprenant l'aspect de l'ancienne passerelle. \r\n\r\nLa passerelle a été inaugurée par Jacques Chirac – alors maire de Paris – le 27 juin 1984. Servant parfois de lieu d'exposition, c'est aujourd'hui un lieu attirant les peintres, dessinateurs et photographes (pour son point de vue unique), mais aussi les amateurs de pique-niques durant l'été. À la fin des années 1990, un projet de construction de passerelle piétonnière franchissant le Kamogawa à Kyoto, au Japon, a été développé en prenant comme modèle le pont des Arts ; il ne fut néanmoins pas mené à son terme devant l'opposition de la population.\r\n\r\nCuriosités\r\nBeaucoup de couples se promènent sur le pont. Certains accrochent des cadenas (gravés ou écrits au marqueur) sur les rambardes, à l'exemple d'autres villes dans le monde. Ces cadenas mentionnent leur prénom, ou des mots d'amour : ce sont des cadenas d'amour.\r\n\r\nCrédit photo : Benh LIEU SONG\r\nSource : Wikipédia – Reproduction d’extraits du texte original.\r\nLicence Créative Commons parternité partage à l’identique.\r\nLiens externes : \r\nWikipédia

Lat : 48.8585Lng : 2.33754
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.