Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les sources de versant de l’arboretum
Les sources de versant de l’arboretum
Les sources de versant de l’arboretum

Les sources de versant de l’arboretum

Crédit : Cratoneuron (Crédit : CBNBP)

Les sources du versant représentent un des principaux intérêts écologiques du Parc de Châteauneuf-sur-Loire. Les alluvions anciennes du plateau, favorables à l’infiltration des eaux, recouvrent les formations de Sologne constituées notamment de couches d’argile imperméables qui affleurent sur le versant. Ce contact permet la présence de ces sources boisées favorables à la présence des mousses. Ces mousses sont plus faciles à observer de la fin de l’automne au début du printemps lorsque le bois est plus lumineux avec l’absence des feuilles sur les arbres, et les sources bien alimentées en eau.
Lisez les points complémentaires pour en apprendre davantage.

Infos techniques

22 Route d'Orléans
45110 Châteauneuf-sur-Loire
Lat : 47.863658Lng : 2.208692
2 ans

2 Informations complémentaires

Les mousses des sources

En vous penchant vers le sol vous pourrez observer :

- Le Cratoneuron (Cratoneuron filicinum), une mousse formant de petits tapis vert à orangé au contact de l’eau. Le sommet des rameaux a la particularité d’être recourbé en crochet avec les feuilles densément appliquées. Ses exigences écologiques suggèrent la présence de calcaire dans les eaux ;

- Le Céphalozia connivent (Fuscocephaloziopsis connivens) qui est une micro-mousse à feuilles translucides en forme de tenailles (2 lobes connivents). Il forme un réseau enchevêtré de tiges plaquées sur la terre humide, noire et acide, sous les rhododendrons. Si vous avez la chance de l’apercevoir, évitez de la piétiner, cette espèce discrète est protégée en région.

- La Lunulaire (Lunularia cruciata) est une mousse facile à observer sur les bords humides du chemin et des rigoles. Elle se présente sous forme d’une lame feuillée brillante vert tendre plaquée au sol. Son nom provient de la présence de corbeilles, visibles à l’oeil nu, en forme de demi-lune et contenant des micro-billes servant à disséminer l’espèce.

Un partenariat CD45/CBNBP pour améliorer et promouvoir la connaissance de la flore du département du Loiret

Dans le but de valoriser et de mieux prendre en compte la flore des sentiers de randonnées et plus largement celle du département, un partenariat s'est constitué entre le Conseil départemental du Loiret et la délégation Centre-Val de Loire du Conservatoire botanique national du Bassin parisien.
Ces deux structures travaillent depuis de nombreuses années en étroite collaboration afin d'allier entretien des routes et protection de la flore des emprises vertes, et plus récemment sur les sentiers de randonnée. L'objectif de ce dernier axe est, entre autres, de souligner auprès des promeneurs les richesses botaniques que recèlent les nombreux circuits qui parsèment le département.