Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
Suivre
7, rue Jeanne d'Arc
55000 BAR-LE-DUC
03 29 79 11 13
http://www.tourisme-barleducetbarrois.fr/
LA TOUR DE L'HORLOGE

LA TOUR DE L'HORLOGE

Vestige des anciennes fortifications, elle doit son nom au « gros horloge » installé en 1381 par le duc Robert pour les gens du château. Elle tient dès lors une place considérable dans la ville, alertant les Barisiens d’une attaque ennemie ou d’un incendie, sonnant le couvre-feu, l’ouverture du marché, ou accompagnant les cérémonies.
Chère au cœur des Barisiens, rythmant leur vie quotidienne, la tour est visible depuis tous les quartiers de la ville. Trois cadrans sont successivement installés de chaque côté : le premier en 1381, le deuxième en 1608 destiné aux habitants de la ville basse et le dernier en 1752 pour ceux de la ville haute. Le cadran actuel orienté vers la ville basse est restauré en 1994 selon la facture d’origine. La tour échappe au démantèlement de 1670 du fait de son utilité, mais elle est fortement mutilée en son flanc lors de la destruction des murailles. Elle perd alors son aspect circulaire ainsi que son cadran orienté vers le château. Seuls ses soubassements remontent au XIIe ou au début du XIIIe siècle. L’édifice avait déjà subi des modifications dans sa partie supérieure après les incendies de 1500 et de 1639. Sa toiture est à nouveau restaurée après un sinistre survenu en 1940.
À ses pieds, descendent vers la ville basse, les quatre-vingts degrés, escalier restauré en 1713 à la demande de Jacques Stuart, « Chevalier de Saint-Georges » alors hôte du duc de Bar.
Cet escalier est scindé en deux lors de l’aménagement de l’avenue du Château au XIXe siècle.

Infos techniques

Place de la Tour
55000 BAR LE DUC
Lat : 48.7709353Lng : 5.1581774
60 j

1 informations complémentaires

Producteur de la donnée

Ces informations sont issues de la plateforme SITLOR - Système d’Information Touristique - Lorraine
Elles sont synchronisées dans le cadre du partenariat entre Cirkwi, l’Agence régionale du Tourisme Grand Est et les membres du comité technique de Sitlor.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.