Déjà inscrit ? Connectez-vous
MAISON LIGIER RICHIER

MAISON LIGIER RICHIER

La Maison Ligier Richier, située 7 rue Haute des Fosses à Saint-Mihiel est considérée comme celle acquise par le sculpteur sammiellois Ligier Richier en 1535. Il y vivra jusqu'en 1564, date de son départ à Genève*.
Lors des travaux de restauration entamés en 2012, la découverte de passages de portes murés avec la maison mitoyenne (n°5 rue Haute des Fosses) tend à établir que l’actuelle maison dite Ligier Richier était vraisemblablement la « belle pièce » d’une demeure plus vaste à l’époque de la Renaissance.
Vers 1750 l'abbé Dom Calmet en séjour à Saint-Mihiel rapporte qu'à l'intérieur s’y trouvait une magnifique cheminée, le grand manteau de celle-ci (classée M.H) est maintenant visible à la mairie de Han sur Meuse.
Aujourd'hui subsiste le plafond (env. 50 m²) constitué de poutres massives et solives trilobées en chêne, de caissons à pendentifs et d'entretoises en terre cuite réalisés à partir de moules.
Le décor à fleurons des caissons est inspiré de l'Antiquité romaine : un rapprochement stylistique peut être fait avec les motifs de décoration de la cuirasse du centurion et du tombeau du Sépulcre (Eglise Saint Etienne à Saint-Mihiel).
Ce plafond en terre cuite du début XVIe siècle est le seul exemple recensé à ce jour en Europe. Il est attribué à Ligier Richier bien qu'il n'y ait aucune preuve formelle. C'est un des rares témoignages de la décoration d'une belle demeure civile de la Renaissance, les témoignages parvenus jusqu'à nous étant essentiellement ceux des bâtiments nobles ou ecclésiaux.
Le plafond a subi l'épreuve d'un démontage en 1918, d'un transfert à Metz puis au Louvre, et d'un remontage en 1921, date de son classement Monuments Historiques.
Les différents traitements qui lui ont été infligés depuis l’époque de la Renaissance (badigeons, peintures), l’encrassement important dû à l’utilisation des cheminées et des poêles à charbon, le constat de nombreux éléments fissurés voire manquants, nécessiteraient aujourd’hui une restauration approfondie.

De ce lieu unique Catherine Sidrot, l’actuelle propriétaire, souhaite faire un espace de travail et d'exposition orienté vers la photographie." Visites possibles en dehors des Journées du Patrimoine.
Contact : Office de tourisme

*Références - Charles Souhaut 1883 – Paul Denis 1911 - Michel Dumont 1990 et depuis l’ensemble des parutions relatives à Ligier Richier

Infos techniques

7 rue haute des Fosses
55300 SAINT MIHIEL
Lat : 48.891155Lng : 5.542291
336 j

4 Informations complémentaires

Contact

Tel : 03 29 89 06 47
Email : accueil@coeurdelorraine-tourisme.fr
Site web : www.coeurdelorraine-tourisme.fr

Mode de paiement

Espèces
Chèques bancaires et postaux

Producteur de la donnée

Ces informations sont issues de la plateforme SITLOR - Système d’Information Touristique - Lorraine
Elles sont synchronisées dans le cadre du partenariat entre Cirkwi, l’Agence régionale du Tourisme Grand Est et les membres du comité technique de Sitlor.

Tarifs

Gratuit