Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Grand'Porte et son pont-levis

La Grand'Porte et son pont-levis

Crédit : OTGTM - T JOUANNEAU

Le pont-levis a été construit entre 1580 et 1640. La construction de ce pont levis était destinée à se protéger contre les attaques ennemies qui arrivaient souvent par la mer.
Sur les trois poutres d’origine servant à basculer le pont, seules deux subsistent aujourd’hui
En franchissant la porte, levez les yeux pour voir l’énorme balancier de bois qui, une fois les deux portes fermées sur l’ouverture, s’abaissait pour relever le tablier à l’extérieur du pont. Les portes de ce pont-levis étaient fermées tous les soirs même en temps de paix,excepté la veille de Noël.
Sur la gauche du pont-levis se trouve une plaque commémorative nommant les défenseurs de la ville tombés sous les feux vendéens pendant le siège des 14 et 15 novembre 1793 (24 et 25 Brumaire de l’An II : calendrier Républicain).
La Charte de Franchise prend fin avec la Révolution Française. Les Granvillais bien qu’indignés s’inclinent face à cette décision. Les rebelles de Vendée souhaitent, quant à eux, ralier les îles anglo-normandes pour obtenir l’aide des royalistes français réfugiés sur les îles.
Le 20 octobre 1793, les Vendéens sont aux portes de Rennes et menacent la Manche.
Le 14 novembre 1793, les Vendéens attaquent Granville. L’ennemi parvient à s’installer dans la rue des Juifs et met en péril les défenses de la ville.
Pendant cette même nuit, les soldats vendéens ont trouvé des tonneaux de cidre et d’eau de vie et les ont totalement vidés. Leurs tirs et attaques très précises le 14 novembre auront beaucoup perdu dans la journée du 15, bon nombre d’entre eux étant ivres morts. Les Granvillais reprennent l’avantage en incendiant la Rue des Juifs afin de déloger les derniers soldats cachés à l’intérieur.

Infos techniques

18 Rue Cambernon
50400 Granville
Lat : 48.8370448Lng : -1.6027379
2 ans