Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège
La Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège
La Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège

La Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège

Crédit : MMIL

La Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège se situe dans des bâtiments érigés en 1845 par les frères Dothée. A cette époque, leur usine lamine le fer et le transforme en fer-blanc (tôle d’acier laminée et recouverte d’étain). Les Dothée font alors progresser la ferblanterie liégeoise du stade artisanal au stade industriel. Rapidement, de nouvelles installations couvrent tout le quartier desservi par la gare du Longdoz dès 1851.

La "Société des Charbonnages et Hauts-Fourneaux de l'Espérance", située à Seraing est spécialisée dans l'exploitation du charbon, sa transformation en coke et la fabrication de la fonte. En 1862, elle cherche à se développer en aval de sa production pour fabriquer de la tôle. Elle saisit alors l'opportunité
d'absorber la société Dothée et devient la "Société des Charbonnages, Hauts-Fourneaux et Laminoirs de l'Espérance".

En 1877, elle change de nouveau de nom pour s’appeler la "Société Anonyme Métallurgique d'Espérance-Longdoz". L'Espérance-Longdoz est alors le plus important producteur belge de tôles fines et suit les évolutions technologiques de son domaine. Le record absolu de production de tôles dans le quartier du Longdoz est atteint en 1948 avec 142.000 tonnes.

Malgré ce record, l’usine, enserrée dans les habitations, ne peut accueillir les indispensables investissements nécessaires des années 1950. Dès 1957, on y arrête le laminage à chaud pour ne conserver que des activités de finition, de décapage, d'emballage de produits fabriqués par les autres usines de l'entreprise.

En 1969-1970, Espérance-Longdoz fusionne avec Cockerill, qui maintiendra une activité dans l’usine jusqu'à la fin des années 1980.

Aujourd'hui, les bâtiments qui subsistent accueillent la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie de Liège. Dans les dix salles du musée, vous suivrez deux parcours : la métallurgie et les énergies motrices. Admirez de véritables trésors du patrimoine qui vous expliquent les techniques d'hier et d'aujourd'hui.

Source : documents de la Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège

2 Boulevard Raymond Poincaré 4020 Liège
Lat : 50.6307Lng : 5.57963
0 m
2 ans

1 informations complémentaires

Informations complémentaires

Les visites se font du lundi au vendredi de 9 à 17h toute l'année et les week-ends du 1er avril au 31 octobre 2015 de 14 à 18h. Fermé les jours fériés.
Tarifs individuels : 5€/adulte, 4,50€/étudiant ou sénior, 4€/enfant, 15€/famille (2 adultes + 3 enfants maxi).
Tarifs de groupe (à partir de 15 personnes) : 4,50€/adulte, 3,50€/étudiant ou sénior, 3,50€/enfant (prix pour la visite et le guide). Réservation obligatoire pour les groupes par téléphone au 04/344.70.23 ou par e-mail à info@mmil.be.

Crédits photos : Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici