Déjà inscrit ? Connectez-vous
Colonie du corail Siphonodendron martini, brachiopodes et oncoïdes
Colonie du corail Siphonodendron martini, brachiopodes et oncoïdes
Colonie du corail Siphonodendron martini, brachiopodes et oncoïdes

Colonie du corail Siphonodendron martini, brachiopodes et oncoïdes

Crédit : eddylab

Dans la cours de l’Hôtel de Bolcholtz (demander l’autorisation pour entrer, sinon reportez-vous aux murs de la cathédrale Sainte-Croix) se trouve une fontaine taillée dans un calcaire gris appelé « Pierre de Meuse » contenant de nombreux fossiles blancs. Parmi ceux-ci, des coquilles de brachiopode, un coquillage commun dans les roches de cet âge. Les coquilles apparaissent en coupe sous forme de demi-cercles ou de virgule. Certains brachiopodes (ici du genre Composita) sont entourés par une structure concentrique irrégulière, appelées oncolithes. Elles correspondent à un encroûtement des coquillages par des bactéries et algues microscopiques qui produisent une croûte calcaire. Les polypiérites (chaque individu) des colonies du corail Siphonodendron martini sont tantôt coupés en longueur (sections allongées), soit transversalement (sections rondes). Dans ce dernier cas, les septes (structures radiaires) et columelles (structures axiales) sont bien mise en évidence par l’altération.

Age : Viséen moyen, période carbonifère (335 millions d’années).

Origine : Cette roche calcaire est dite « Pierre de Meuse » provient des carrières souterraines de la région namuroise et a été abondamment utilisée pour la construction jusqu'au début du XXe siècle.

Infos techniques

68 Place Saint-Michel
4000 Liège
Lat : 50.645195Lng : 5.5710876
2 ans