Déjà inscrit ? Connectez-vous
Passage du Bourg l'Abbé
Passage du Bourg l'Abbé

Passage du Bourg l'Abbé

Il porte le nom d'un village appelé Bourg-l'Abbé, qui portait ce nom car il dépendait de l'abbé de Saint-Martin.

Édifié en 1828, par Auguste Lusson, entre le passage du Grand-Cerf et le passage de l’Ancre (toujours existant et bordé de boutiques mais non couvert), le passage Bourg-l'Abbé n'est plus aujourd'hui que l'ombre de sa grandeur passée.

À l’origine, il débouchait dans la rue du même nom, à ne pas confondre avec l'actuelle rue du Bourg-l'Abbé, percée ultérieurement. Le passage fut construit parallèlement à un autre passage plus ancien qu'il concurrençait et imitait, le passage du Saucède, disparu avec le percement de la rue de Turbigo en 1854. Le passage Bourg-l'Abbé fut amputé de plusieurs mètres lors de la construction du boulevard de Sébastopol en 1854 et du percement de la rue de Palestro.

L'entrée est du passage ouvrant sur cette dernière est l’œuvre d'Henri Blondel, également architecte de la Bourse de commerce. Les deux cariatides qui encadrent l’entrée, sculptées par Aimé Millet sont des allégories du Commerce et de l’Industrie.

Infos techniques

Passage du Bourg l'Abbé
75002 Paris
Lat : 48.8645Lng : 2.3507
1 an

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.