À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Notes et avis
À voir autour

Les Cours d'Eau | Condé sur Sarthe

Description

DÉPART : Mairie, place Bernard Suard
1 : Descendre la rue des Alpes Mancelles.
Au N° 17 se trouve la maison des Jésuites datant de la 1re moitié du XVe siècle.
Le 25 mars 1635, les Jésuites, qui dirigent un collège important à Alençon, échangent une pièce de terre située à St-Gervais-du-Perron contre une maison située à Condé appartenant à Thomas Bouvet, Conseiller du Roi ; ils achètent le même jour 1530 m² de terre pour établir leur résidence d’été.
2 E Prendre à gauche la ruelle du lavoir pour découvrir celui-ci par un aller-retour.
3 : Aux nos 23 et 27 de la rue des Alpes Mancelles, vous longez d’anciennes maisons de tisserands.
Ces maisons étaient construites sur un mode traditionnel : un petit escalier menait aux 2 ou 3 pièces réservées à la famille et dans le sous-sol à demi enterré et accessible de l’extérieur se trouvait le métier à tisser, ceci pour des raisons d’équilibre hygrométrique afin d’éviter que les fils ne se cassent ou ne s’élongent.
4 : Poursuivre sur la D1 en direction de St-Pierre-des-Nids.
5 E Emprunter la voie sans issue pour découvrir, au confluent de la Sarthe et du ruisseau de Cuissai, les vestiges du moulin qui brûla en août 1947, puis le manoir de la Randumière du XVIe siècle.
Remarquez sa tour carrée couverte en bâtière, en oeuvre au droit de la façade arrière.
6 : Revenir sur ses pas et descendre la D1 : on aperçoit, à droite, le Château de Vaucelles.
Auparavant cette demeure s’appelait La Randonnière, ou Randumière.
Suite à la confiscation des biens des émigrés pendant la Révolution, le château prit le nom de M. de Vaucelles lorsque celui-ci l’acquit en 1793.
7 : Emprunter le chemin de terre menant à la Cusselière et admirer le château (fi n XIXe siècle) surplombant la
Sarthe.
Composé d’un corps central couvert d’une toiture à quatre pans en pavillon et formant aile de liaison entre deux pavillons latéraux couverts en terrasse, il fut construit selon les plans de l’architecte Davril pour Modeste Chambay. Célèbre peintre photographe parisien originaire de Damigny, ce dernier participa à diverses expositions organisées par
la Société Française de Photographie au Palais de l’Industrie (actuel Grand Palais). Mort en 1899, il est inhumé dans le cimetière de Condé.
8 ; Juste après la ferme, tourner à droite pour rejoindre les Sablons.
9 : Aux Sablons tourner vers les Guettes ; redoubler de PRUDENCE en traversant.
10 ; Aux Guettes, quitter la D1 pour aller vers les Brosses.
11 : En arrivant dans ce hameau, remarquez sur votre droite les linteaux en accolade d’une demeure de la fin du XVe siècle, puis dans une cour à gauche, un escalier en granit.
12 ; A l‘intersection, prendre à droite au niveau du puits.
Voir variante
13 : A la sortie du hameau, se diriger vers les Joncs.
14 ; Rejoindre la D112, la traverser avec PRUDENCE.
15 E Faire un aller-retour jusqu’au moulin des Vallées à 200m.
Dans le manège à la toiture octogonale dont la charpente est d’époque napoléonienne, des chevaux actionnaient un système à vis remontant l’eau qui alimentait le château de Vervaine.
La maison du XVIe siècle, construite avec du granit provenant de la carrière proche, porte en façade l’écusson de la famille Fould.
16 : L’allée piétonne, le long de la D112, nous conduit au Pont Percé ; après le lavoir, vous apercevez sur votre
gauche l’ancienne maison du régisseur de Vervaine.
Avec PRUDENCE, traverser alors la D112.
17 E 100m plus loin, vers Alençon, se trouve adossée à un mur la 101e Borne Royale.
Ces bornes dont le creux comportait l’écusson des armes royales furent mises en place en 1769 ; elles jalonnaient alors la
«nouvelle» route de Bretagne toutes les 1000 toises (≈2 km).
18 ; Passer le pont au-dessus du ruisseau de Cuissai.
19 : Prendre la direction des Brosses.
20 : On est à 300 m du Monument des Fusillés.
Le 22 juin 1944, 4 résistants du maquis de Trun sont enfermés à la ferme de Vaucelles occupée par les Allemands puis fusillés dans la carrière de la Galochère.
Le 30 juin, 15 jeunes résistants du maquis de Courcerault y sont exécutés après avoir entonné «La Marseillaise». Ces patriotes enterrés dans une fosse commune sont exhumés le 30 août 1944.
En 1947, une stèle en granit est érigée grâce à une souscription volontaire.
21 : Descendre vers la Vallée pour franchir à nouveau le ruisseau de Cuissai.
22 : Remonter la rue de la Vallée.
23 ; Déboucher rue de l’Eglise. PRUDENCE en traversant la rue de Laleu.
24 ; Emprunter la ruelle avant l’église puis remonter sur gauche.
Retour Place Bernard Suard.

Informations techniques

Ce circuit a été mis à jour le : 16/05/2017
8 km
2 h
max. 153 m
min. 127 m
113 m

Profil altimétrique

Point de départ

5 r des alpes mancelles , 61250 Condé-sur-Sarthe
Lat : 48.43222Lng : 0.03461

Information complémentaire

Types de sol

Bitume
Graviers
Herbe

Auteur de la donnée

Image Alençon, Destination Normandie
proposé par Alençon, Destination Normandie
France

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter