Déjà inscrit ? Connectez-vous
12 Le Pays De Chambaran

12 Le Pays De Chambaran

Les Bons Plans à Vélo.
Cette balade peut prendre une journée entière, mais elle en vaut la peine. Après avoir rejoint Génissieux, la route monte dans les collines avant de redescendre pour rejoindre la Savasse, qu'elle longe jusqu'à Saint-Michel-sur-Savasse. Ensuite vient une longue montée qui mène à une portion en balcon et permet d'avoir une vue imprenable sur le Vercors, puis le village de Saint-Antoine-l’Abbaye qui mérite une visite. Le circuit qui suit est en grande partie en légère descente parmi les prairies et les noyers jusqu'à la Sône-sur-l'Isère. Ensuite, la balade continue le long de l'Isère sur le trajet de la V63 jusqu'à Romans-sur-Isère.

67 km
4 h
max. 495 m
min. 139 m
745 m
-745 m

Profil altimétrique

Point de départ


Romans-sur-Isère
Lat : 45.0423Lng : 5.04865
0 m
3 j

2 informations complémentaires

Compléments

Le cycliste est tenu de respecter le Code de la route.
Contact : Romans Bourg de Péage Tourisme
Tel 04 75 02 28 72 - contact@romans-tourisme.com

Thématique

Saint-Antoine-l’Abbaye
Au cœur d’un paysage vallonné, l’abbaye de Saint-Antoine veille sur son village qui conserve de nombreux témoignages architecturaux prestigieux. Aux côtés de l’imposante abbaye se côtoient des maisons à colombages, d’anciennes échoppes, des ruelles étroites et la halle médiévale qui marque le cœur économique du village. Edifiée entre le 13e siècle et le 15e siècle, l’église abbatiale de Saint-Antoine est considérée comme l’une des réalisations gothiques majeures du Dauphiné. La grande cour de l’abbaye, autrefois lieu de sépultures et de processions, est bordée d’édifices de style classique du 18e siècle. Installé dans l’ancien noviciat, le musée abrite des collections qui retracent l’histoire de l’abbaye et de la société médiévale du 12e siècle au 16e siècle.

Saint-Nazaire-en-Royans et l’aqueduc
Aux portes du Royans, Saint-Nazaire-en-Royans était au Moyen Âge un bourg fortifié. Aujourd’hui, le tissu bâti très dense, les rues étroites et sinueuses ainsi que les hautes façades des maisons villageoises constituent une des images fortes du village. Mais l’aqueduc est l’édifice le plus emblématique et s’inscrit fortement dans le paysage avec ses hautes arches. Cet ouvrage imposant, édifié en 1876, est destiné à acheminer les eaux dérivées de la Bourne vers la plaine de Valence. Au pied de l’aqueduc l’espace d’interprétation R&V Royans-Vercors met en scène le territoire et invite à une visite sensorielle.

La chapelle d’Eymeux
Perchée sur la butte Saint-Martin, la chapelle Sainte-Béatrix, dédiée à la bienheureuse Béatrice d’Ornacieux, domine l’Isère et ses méandres. Les origines de cette chapelle sont liées au culte de sainte Béatrix, jeune chartreusine du monastère de Parménie (Beaucroissant – Isère), venue en 1300 à Eymeux pour fonder un monastère. En 1869, elle est canonisée par le pape Pie IX et en 1897 est décidée la construction d’un sanctuaire, en forme de croix grecque, couronné d’une coupole octogonale ajourée.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.