Déjà inscrit ? Connectez-vous
11 Entre Joyeuse Et Collines
11 Entre Joyeuse Et Collines

11 Entre Joyeuse Et Collines

Les Bons Plans à Vélo.
Cette balade à vélo vous propose de partir à la découverte de la campagne et des collines au nord de Romans. Elle débute en empruntant la voie verte V63 en remontant l'Isère. Elle quitte la V63, 1km environ après le hameau des Buissières, traverse Saint-Paul-lès-Romans puis Châtillon-Saint-Jean. C'est après ce village que vous allez rencontrer la principale difficulté du parcours : la route monte dans les collines pour arriver à la Chapelle des Gillons. S'il fait beau, le lieu et le panorama que vous y verrez vous récompenseront largement de votre effort physique ! Le retour se fait par Triors et Mours-Saint-Eusèbe dont l’église abrite un musée d’art sacré.

29 km
2 h
max. 286 m
min. 139 m
242 m
-243 m

Profil altimétrique

Point de départ


Romans-sur-Isère
Lat : 45.0423Lng : 5.04861
0 m
7 j

2 informations complémentaires

Compléments

Le cycliste est tenu de respecter le Code de la route.
Contact : Romans Bourg de Péage Tourisme
Tel 04 75 02 28 72 - contact@romans-tourisme.com

Thématique

Saint-Paul-lès Romans
Situé dans une plaine alluviale creusée par l’Isère, Saint-Paul-lès-Romans a des origines anciennes attestées par les vestiges d’une villa gallo-romaine et d’une commanderie des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem. Cette bourgade était connue pendant la Révolution sous le nom de Paul-la-Joyeuse, rappelant ainsi la petite rivière la "Joyeuse" qui traverse le village. De l’autre côté de la rive de l’Isère, à Eymeux, la chapelle Sainte-Béatrix symbolise ces pèlerinages provinciaux qui, du Moyen Âge au 19e siècle, attiraient les fidèles.

Le musée d’art sacré de Mours-Saint-Eusèbe
Le musée présente, à l’intérieur de l’église, des objets cultuels et culturels retraçant l’organisation et l’évolution de la vie religieuse du 14e siècle au 20e siècle. C’est le père Raoul Descilleuls, prêtre collectionneur passionné, qui est à l’origine de la création du musée en 1981, soutenu ensuite par l’association des Amis du musée. Axées essentiellement sur le catholicisme, les collections, riches de 28 000 objets, témoignent du déroulement du culte catholique à travers la présentation d’œuvres d’art comprenant des ornements, des pièces d’orfèvrerie ainsi que des objets de dévotion populaire.

La chapelle de Gillons
Située sur la commune de Châtillon-Saint-Jean, au nord du village de Châtillon, la chapelle de Gillons autrefois dédiée à la Vierge, constitue le seul vestige d’un prieuré qui dépendait de la collégiale de Saint-Barnard de Romans. Longtemps restée en ruine et en proie au pillage, cette chapelle dont les origines remontent au 12e siècle a récemment fait l’objet d’un important chantier de restauration. Les travaux et aménagements arborés ont été réalisés entre 2006 et 2009. La chapelle est désormais ouverte au public lors de manifestations culturelles.

1 commentaire

patrice.constant26 pour quoi la montée de la chapelle de gillon a chatillon st jean a etait gravillonnée se qui la rend impraticable pour les cyclos

2 ans
En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.