Déjà inscrit ? Connectez-vous
2 Le Parc De Lorient
2 Le Parc De Lorient

2 Le Parc De Lorient

Depuis l’office de tourisme remontez le boulevard Bancel vers la fontaine monumentale et le pôle bus. Vous prendrez ensuite à droite la rue Faventines. Dans la montée, prendre à gauche la rue de la Forêt qui vous mènera sur les hauteurs de la ville.
Arrivé à Malissard à la hauteur de la croix prendre à gauche et la première à droite chemin des Reboulet. Au ruisseau Le Guimand, l’itinéraire quitte la route pour suivre ce dernier sur une piste de terre. Le ruisseau fait l’objet d'une préservation et d'une restauration par le syndicat de la Véore. Vous rejoignez une passerelle puis un passage à gué. Vous continuez sur la route à droite pour arriver au centre hospitalier jouxtant la demeure familiale du peintre Bernard Cathelin et l’espace naturel sensible du Domaine de Lorient. Profitez-en pour faire une pause dans cet écrin de verdure.
Sur le chemin du retour, vous profiterez d’un superbe panorama sur le massif du château de Crussol jusqu’à la tour penchée de Soyons. Juste avant votre descente vers le Rhône, vous passerez par le plateau de Lautagne qui abrita durant l’Antiquité d’importants campements romains. Votre parcours s’achèvera le long de la ViaRhôna en passant par l’espace de loisirs de l’Epervière qui est l’un des plus importants port de plaisance fluvial en France.

26 km
2 h
max. 176 m
min. 105 m
189 m
-189 m

Profil altimétrique

Point de départ

Valence
Lat : 44.9304Lng : 4.89298
0 m
79 j

2 informations complémentaires

Compléments

Le cycliste est tenu de respecter le Code de la route.
Contact : Offi ce de Tourisme et des Congrès
de Valence Sud Rhône-Alpes - Tel 04 75 44 90 40
info@valencetourisme.com

Thématique

Les origines du parc
Le parc de Lorient est à l’origine un ancien domaine agricole acheté au XVIe siècle par un valentinois, le capitaine Charles Lorient. Au XVIIe siècle la famille de Bressac en deviendra propriétaire probablement jusqu’à la Révolution. C’est au 19e siècle que M. Billon-Durousset donne la physionomie définitive à ce site en faisant édifier une maison de maître (aujourd'hui disparue) et dessiner un parc tout en conservant la vocation agricole du domaine.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.