Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le tour du Mont Carmel
Le tour du Mont Carmel

Le tour du Mont Carmel

Crédit : Marion Gallo

Petite boucle tranquille à la découverte du vieux village de Châteauneuf-de-Mazenc et de son environnement. Le joli village semble veiller paisiblement sur la plaine de la Valdaine, entrée ouest du pays de Dieulefit-Bourdeaux.

2.5 km
1 h 30 mn
max. 291 m
min. 241 m
80 m
-41 m

Profil altimétrique

Les hébergements à proximité

Point de départ

La Bégude-de-Mazenc
Lat : 44.549377582233Lng : 4.9402388477822
0 m
3 j

3 informations complémentaires

Compléments

Partir avec la carte IGN référencée sur ce pages est vivement conseillé. Le randonneur doit être autonome, si besoin des professionnels de l’encadrement sont à sa disposition. N° urgence : 18 ou 112.
Renseignements à l'Office de Tourisme de Dieulefit-Bourdeaux : 04 75 46 42 49 / ot@dieulefit-tourisme.com / www.paysdedieulefit.eu

Thématique

Châteauneuf-de-Mazenc
Le vieux village restauré dans le courant du XXe siècle est ceint d’une muraille médiévale. La porte et le beffroi de l’enceinte sont particulièrement remarquables.

Chapelle de Notre-Dame du Mont-Carmel
D’origine romane, cette chapelle, remaniée au fil des siècles, est contemporaine du château médiéval détruit lors des guerres de Religion. Le nom de la chapelle, en relation avec le Mont-Carmel situé à quelques kilomètres de Nazareth, a deux origines supposées. Le Pays du Mazenc est une ancienne possession des comtes de Valentinois, dont le dernier serait parti en croisade à la tête d’une véritable armée de pèlerins. L’autre explication est le rapprochement direct de la chapelle avec l’ordre des Carmélites, né sur les pentes du Mont-Carmel et dont un foyer existait à Montélimar.

Eglise Saint-Pierre-aux-Liens
L’église Saint-Pierre est une ancienne dépendance du diocèse de Die. L’église actuelle a été édifiée au début du XVe siècle avec des pierres et les fonts baptismaux de la première église endommagée par les guerres. Elle est dotée d’une nef unique et d’une abside polygonale à croisée d’ogives. Au centre de l’abside, un retable aux colonnes torses mêle influences classiques et baroques avec au sommet du fronton deux anges tenant un cartouche. L’église abrite des chapelles fondées par des particuliers. De 1814 à 1875, une confrérie de Pénitents prend place dans la chapelle. Il demeure de cette période une tribune avec ses stalles.

Recomandations

Chiens tenus en laisse

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.