À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Points d'intérêt
Notes et avis
À voir autour

Visite de ville - Marciac

Visite de ville - Marciac
Crédit : Pierre Meyer

Description

Marciac, bastide royale fondée en 1298, saura vous surprendre entre patrimoine, découvertes artistiques et airs de jazz, la ville se dévoile le long des ruelles qui s'étendent autour de la place centrale.

Informations techniques

Ce circuit a été mis à jour le : 24/08/2023
2.6 km
1 h
max. 158 m
min. 151 m

Profil altimétrique

Point de départ

21 Place de l'Hôtel de ville , 32230 Marciac
Lat : 43.52428Lng : 0.16109

Points d'intérêt

image du object

Office de Tourisme Coeur Sud-Ouest - Bureau de Marciac

Tél. +33 (0)5 62 08 26 60 - info@coeursudouest-tourisme.com Horaires d’ouverture Septembre à juin (sauf juillet/août) : lundi au samedi midi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30. Juillet et août : lundi au samedi 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h00. Pendant le festival : 7j/7 de 11h à 19h Classé en 1ère catégorie, Qualité tourisme, Tourisme&Handicap pour les 4 déficiences.

21 Place de l'Hôtel de ville 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

Place de l'Hôtel de Ville

La vie communautaire s'est depuis longtemps organisée autour de cette place, la plus vaste des quelques 500 bastides du sud-ouest (130x75m). Une halle reposant sur 35 piliers de pierre, qui à partir de 1345, abrite des boucheries et le marché du mercredi au rez-de-chaussée, le conseil de la commune et les archives à l'étage, puis les écoles, à partir de 1789. Il faut imaginer l’ambiance olfactive qui règne car à l’époque les normes dans les abattoirs n’existent pas… Cette halle est détruite en 1871, pour cause de vétusté (en partie incendiée). 35 marronniers ont été plantés aux emplacements des piliers, puis étant malades, ils ont dû être arrachés dans les années 1990. La place désormais vide, facilite l’installation des stands les jours de marché, et de la vaste scène et du velum à l’occasion du festival Jazz in Marciac. Depuis 1997, les emplacements des piliers sont marqués par des extraits de partition de la "Marciac Suite" de Wynton Marsalis. Depuis la place, en regardant à gauche de l'Hôtel de Ville, on peut aussi observer la façade de la Maison de l’Abbé de La Case Dieu avec sa belle façade en pierre taillées, et ses fenêtres à meneaux.

17 Place de l'Hôtel de ville 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

Hall de la mairie de Marciac

Entrez dans le hall de la mairie pour découvrir le 1er plan de la bastide, la signature de l’acte de paréage et la gravure de la place à son origine, avec sa halle en bois. Il y a aussi des scènes de vie, des photos des arènes et de la place du Chevalier d'Antras. Un caisson accroché au mur se met en route automatiquement à votre arrivée, et projette un film d'animation de quelques minutes, qui nous raconte l'histoire de Marciac et de son festival.

19 Place de l'Hôtel de ville 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

Passage du Chemin bleu

Depuis les arcades, empruntez les coulisses et passez dans ce qui était la cour de la maison de l’Abbé de la Case Dieu. On remarque la largeur du mur de protection personnel, qui montre l’importance et la richesse de l’Abbé, co-fondateur de la Bastide. Grâce à l’escalier, les vigies peuvent accéder en haut du mur et prévenir en cas de danger. Au passage, arrêtez vous devant les œuvres de Madeleine Doubrère (Marciacaise, élève de Blanche Odin) et ne manquez pas l’arbre qui délivre les messages et dessins laissés par les enfants du centre de loisirs et les résidents de l’AGAPEI.

7 Place de l'Hôtel de ville 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

Rue des lilas

A ne pas manquer deux galeries d’art dans cette rue. On remarquera les disques bleus au sol qui font partie du cheminement artistique Itinéraire Bis, qui conduit notamment vers les galeries d’art et d’autres installations artistiques.

11T Rue Joseph Abeilhe 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

Place du Chevalier d'Antras

La place a bien changée par rapport aux photos et aux gravures vues à la mairie. Les murets sont tombés et les arbres ont été coupés. En effet, les racines des platanes passaient derrières les pierres de fondation du mur de la façade de l’église. Il a donc fallu abattre les arbres et revoir les fondations avant que le mur ne s’effondre. Ainsi on a une vue dégagée sur la façade des Augustins, le porche et son clocher.

4 Place du Chevalier d'Antras 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

Couvent des Augustins

L’ancienne église (incendiée, pillée…) a laissé place à une salle des fêtes, un cinéma et l’espace muséographique des Territoires du Jazz. Passez sous le porche, et en levant les yeux vous pouvez voir la clé de voûte ornée du blason de la ville, selon le vocabulaire héraldique : Parti d'azur à cinq fleurs de lys d'or posées en sautoir et de gueules à deux clefs adossées d'argent. Les fleurs de lys nous rappellent que nous sommes dans une bastide royale et les 2 clés (puissance et fidélité), l’acte de paréage entre l’abbé et le roi. Le Couvent date des XIVème et XVème siècles. Il a abrité des moines augustins qui font partie des ordres mendiants. Ils ne vivent pas reclus, mais au milieu de la population, pour pouvoir mendier et bénéficier de la générosité des habitants et commerçants. Le cloître des Augustins est à l'époque de petite dimension, mais très richement orné. En 1907, les pierres de l’aile encore debout ont été vendue par la mairie suite à la séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905. En effet, la commune n’ayant pas les moyens d’entretenir tous les bâtiments religieux, l’aile a été démontée pierre par pierre pour être transportée par train puis par bateau, de l’autre côté de l’Atlantique. Ils ornent désormais le Earst Castle de San Simeon, à côté de San Francisco (USA). Au détour des rues du village, vous pourrez toutefois voir, de-ci delà, des pierres sculptées au milieu de façades modestes. Aujourd’hui, la première chose que l’on remarque, juste après le porche c’est l’évocation du cloître. Cette sculpture monumentale en grillage est l’œuvre d’Alain Lacoste. Même si la matière choisie ne permet pas de reproduire les sculptures des chapiteaux, cette évocation reprend les dimensions exactes du cloître. Les murets en pierre ont été bâtis suite aux fouilles archéologiques qui ont permis de retrouver le tracé exact de l’ancien cloître. Ces fouilles ont d'ailleurs permis de retrouver de nombreuses sépultures de moines. Continuez après le cinéma, dans le passage qui mène à L’Astrada, pour découvrir l’immense cheminée du réfectoire des moines. La pièce a été fortement réduite lors des travaux. Il faut imaginer une grande salle tout en longueur qui pouvait accueillir l’ensemble des moines. Vu le nombre de stalles en bois qui étaient dans l’église, ils devaient être une 50aine maximum.

2 Place du Chevalier D’Antras 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

L'Astrada

De l’autre côté, vous arrivez sur le Parvis de L’Astrada, notre salle de spectacle de 500 places, dont la grande scène permet d’accueillir tous types de représentations (cirque, danse, musique, humour, théâtre…). L’Astrada, signifie la Destinée en occitan. Cette scène est née dans le sillage du festival Jazz in Marciac. Après avoir utilisé la salle des fêtes pour ses concerts de jazz 1 fois par mois en hiver pendant plus de 20 ans, était venu le temps de créer une vraie scène, offrant une acoustique parfaite et un excellent confort. Une 50aine de spectacles sont proposés chaque année entre octobre et juin, et des concerts 2 fois par jour pendant le festival. C’est désormais une scène nationale conventionnée. Vous remarquerez également la statue de Wynton Marsalis, le parrain du festival de Jazz, réalisée en bronze par Daphnée Dubarry.

53 Chemin de Ronde 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

Église Notre Dame de l'Assomption

Construite entre le XIVème et le XVIIIème siècle, elle révèle une architecture très fortement inspirée par la Sainte-Trinité : 3 nefs de 3 travées, 3 absides pour le chœur, 3 baies ogivales éclairent l’abside centrale, 3 portails gothiques aux triples voussures et 3 arcades qui ornent le porche. Avec ses 86m, c’est le plus haut clocher du Gers, l’église est de style gothique, précoce pour la période et la région. La voûte actuelle date de 1869, car celle construite en 1450 a été détruite en 1579. Ses trois nefs et son chœur pentagonal abritent des sculptures du XIVe siècle mais de tradition encore romane. Au centre du portail est placée une statue de la Vierge à l'Enfant. Sur le tympan est représentée la crucifixion de Jésus, à ses côtés deux anges musiciens. Au-dessus est représenté Jésus-Christ après son Ascension au ciel, il est assis sur un trône, il montre ses mains portant les stigmates de sa passion. A l'intérieur, de chaque côté de l'autel est placé un ange. Sur le tabernacle est représenté le Sacré-Cœur de Jésus. Sur la gauche, la chapelle de la Vierge Marie et la chaire, sur la droite, la chapelle Saint-Joseph.

2 Rue Saint-Jean 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

Arènes

Les arènes de Marciac ont la forme d’un fer à cheval, dont les tribunes servent de base. La piste est entourée d’une barrière, la talenquère. Nous avons retrouvé des archives de courses landaises à Marciac datant des années 1840-1850, c'est donc une vraie tradition chez nous ! La course landaise est un sport extrême, un art indissociable de la fête. Il n’y a pas de mise à mort. Elle est révélatrice du caractère gascon : courage, panache, défi… Les acteurs sur la piste sont : -L’écarteur : il se place au centre de la piste et provoque, les bras levés, la charge de la vache. Immobile, il attend le tout dernier moment pour esquiver la vache par un écart, en faisant passer l’animal le plus près possible du corps. -Le sauteur, véritable gymnaste il effectue des sauts périlleux au-dessus de la vache qui fonce sur lui. -Le cordier : c’est l’ange gardien des écarteurs. Il canalise la vachette et protège au mieux l’écarteur. -L’entraineur : il amène la vache et la place en position d’attaque et la fait partir vers l’écarteur. Ces hommes composent la Cuadrilla, avec en général 6 ou 7 écarteurs, 2 sauteurs, 2 entraineurs et un cordier. N’oublions pas les vaches qui sont élevées en pleine nature, en quasi-liberté et sortent dans l’arène à l’âge de 3 ou 4 ans. Chaque coursière porte un nom bien connu des acteurs et du public. Certaines deviennent même des stars !

9 Chemin de Ronde 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter
image du object

La lampe mère

Faite un petit arrêt devant cette niche incrustée dans le mur de la vaste demeure située à l’angle des rues Morlas et Saint-Justin. Ce boitier en fonte avait un rapport avec l’éclairage public, en effet, avec l’arrivée de l’électricité en 1906, la-plupart des éléments de cette "Lampe Mère" ont disparu, notamment le cordon qui, partant de ce boitier, permettait à l’allumeur de réverbères de faire descendre la lanterne à huile suspendue à un fil tendu entre les deux façades.

1 Rue Saint-Justin 32230 Marciac
- Office de Tourisme Coeur-Sud Ouest -
Consulter

Auteur de la donnée

21 Place de l'hôtel de ville 32230 MARCIAC France

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter