Déjà inscrit ? Connectez-vous
2 jours entre Dourbies et Trèves

2 jours entre Dourbies et Trèves

Crédit : Béatrice Galzin

Cette randonnée de 2 jours est une immersion dans les gorges du Trévezel et de la Dourbie mais aussi en bordure des plateaux arides des Causses environnants. Ici, le temps s’arrête !

Prenez quelques minutes pour plonger dans les entrailles des villages de Trèves et de Dourbies avant l’ascension. Tout le long de cette randonnée, les paysages qui se dessinent devant vous ne sont que merveilles et épanouissements. Regardez autour de vous, l’homme a laissé son empreinte partout sous vos pas !

24 km
12 h
max. 1282 m
min. 557 m
1069 m
-1059 m

Profil altimétrique

Point de départ

5 Place de l'Église
30750 Trèves
Lat : 44.07657Lng : 3.38923
3 j
image du poi
1

Savoir-faire: Le buis (Buxus)

Le buis et l'homme, une histoire relationnelle ! Avec l'amplification de l'élevage, la chênaie primitive s'ouvre et le buis s'installe partout, résistant à la dent du mouton. L'homme lui découvre une qualité majeure: fragmenté avant d'être épandu sur la terre, cette litière protège les plants potagers de la sécheresse et du gel. Ses feuilles suppléent à l'insuffisance de paille pour l'engrais des terres labourables. En 1818, un arrêté préfectoral gardois s'inquiète du défrichement abusif de la buxaie et de son arrachage désordonné, sans outil adéquat. On rencontre des mules chargées d'énormes fagots, jusque vers 1910, quand la chimie prend le relais... (B. Mathieu)

30750
Lat : 44.075841Lng : 3.391706
839 m
image du poi
2

Paysage: Les gorges de Dourbies

Le sentier débouche sur les gorges de la Dourbies. Face à vous, la partie occidentale du haut plateau granitique du Lingas rejoint à droite le causse du Larzac, calcaire. Vous apercevez sur la droite, le dôme granitique du Saint-Guiral. Plus près de vous, dans les vallons qui convergent vers la Dourbies, s'étagent les emplacements des anciennes cultures en terrasses, les pâturages, le village implanté en bordure de rivière, dans la partie évasée de la vallée, et enfin la châtaigneraie. Vous pouvez observez sa limite supérieur de répartition qui correspond à sa limite altitudinale de zone (800 m).

30750
Lat : 44.068087Lng : 3.41401
820 m
image du poi
3

Paysage: Col du Suquet

Vous vous trouvez au point le plus élevé de la promenade. Rive droite de la Dourbies, le versant abrupt que parcourt le sentier est constitué alternativement de zones où le granite est massif et d'autres où il est décomposé en arène (sable grossier issu de l'altération du granite). Vers le sud, on découvre un panorama englobant la totalité du massif du Lingas, haut plateau boisé surplombant au sud le Viganais et la plaine languedocienne.

30750
Lat : 44.083829Lng : 3.440303
875 m
image du poi
4

Histoire: Canayère

Ancienne ferme devenue en 1880 une maison forestière. Dans les premiers temps des reboisements du massif de l'Aigoual, les gardes forestiers y logeaient toute l'année, le temps de leur mission. Les ouvriers forestiers, qui travaillaient à la plantation, pouvaient utiliser les dépendances. Par la suite, un seul agent y fut domicilié, mais depuis 1967, plus aucun garde n'y loge en permanence. (B. Mathieu)

Canayere 30750
Lat : 44.083602Lng : 3.402149
881 m
image du poi
5

Histoire: Une forêt récente

Les peuplements implantés au moment des grands reboisements à partir de la fin du XIXe siècle sont des pins noirs, essence rustique adaptée à des terrains calcaires secs. Le sous-sol des causses est caractérisé par un réseau de galeries et cavités dû à la circulation des eaux depuis plusieurs millions d’années. Des rivières souterraines sont arrêtées dans leur progression par les couches imperméables du fond de la vallée et alimentent le Trévezel.

Canayere 30750
Lat : 44.08384Lng : 3.40111
1276 m
image du poi
6

Histoire: Baume Saint Firmin

Cette grotte a pu servir de refuge depuis les temps préhistoriques. Le mur est quant à lui le vestige de fortifications datant du Moyen Age, puis remaniées. Ce lieu servait alors de refuge pour la population villageoise en périodes de troubles. Au XIVe siècle, lors de la résistance aux « Routiers » qui étaient des troupes de mercenaires, financées en temps de guerre, mais vivant de pillages le reste du temps ; puis lors des guerres de Religion des XVIème - XVIIème siècle)

30750
Lat : 44.081836Lng : 3.401432
889 m
image du poi
7

Archéologie: Grotte de Joulié

En mars 1952, M. Jolly, garde forestier, indiqua cette grotte à son ami M. Frayssignes. Ils y découvrirent une sépulture néolithique et elle fut rapidement classée aux monuments historiques. Dans les profondeurs de la grotte, de très nombreux ossements d'ours ont été également trouvés. Ancêtre de notre ours brun (Ursus spelaeus), cet ours des cavernes avait un crâne long de cinquante centimètres !  L'hiver, les ours se tapissaient en groupes dans des bauges d'argile au fond des grottes. L'Ursus artos lui succéda puis l'ours brun. Il fut chassé jusqu'au dernier au XVe siècle. (B. Mathieu)

Le Villaret et Granassière 30750
Lat : 44.078617Lng : 3.399578
637 m