Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le sentier des maisons des rochers

Le sentier des maisons des rochers

Crédit : CC PLPP

Entouré de forêts profondes et dominé par d'imposantes parois de grès rose, Graufthal doit son origine à un couvent de Bénédictines déjà cité au XIIe siècle et dévasté lors de la Guerre des Paysans en 1525.
A proximité des vestiges de l'abbaye, les maisons des rochers confèrent à ce site, unique en Alsace, un charme particulier. Aménagées en entrepôts de l'abbaye dès le Moyen Age, les grottes de Graufthal furent progressivement transformées en maisons d'habitation. Leur occupation est attestée par l'inscription 1760 sur un linteau de porte.
Catherine OTERMANN, appelée familièrement la "Felsekaeth", en sera, jusqu'à son décès en 1958, la dernière habitante.

19 km
5 h
max. 369 m
min. 207 m
1013 m
-1013 m

Profil altimétrique

Styles : RandonnéeForêt
Publics : SportifsRandonneurs aguerris

Point de départ

16 Rue du Château
67290 La petite-pierre
Lat : 48.8565Lng : 7.31825
0 m
2 ans
image utilisateur

Les Maisons des Rochers

Les excavations visibles dans la falaise de grès sont d’origine naturelle....Lire la suite

26 Rue Principale Graufthal 67320 Eschbourg
Lat : 48.8199Lng : 7.27995
0 m
image utilisateur
image du poi
1

Office de Tourisme intercommunal du Pays de La Petite Pierre

Longer le parking et emprunter le chemin à gauche après l'aire de jeux près de l'Office de tourisme intercommunal.
Descendre dans la vallée en suivant le losange rouge.
A Graufthal, rejoindre le portique "Circuit des cinq fontaines" sur la place de l'église. Suivre le sentier, anneau jaune jusqu'à Eschbourg.
Prendre à gauche après le terrain de football, en direction de La Petite Pierre, rectangle rouge.
Au Kohlthal, suivre la route sur 200m puis tourner à gauche sur le chemin, anneau bleu.
Retour à La Petite Pierre.

2 Rue du Château 67290 La petite-pierre
Lat : 48.8566Lng : 7.31917
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici