À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Points d'intérêt
Notes et avis
À voir autour

Patrimoine religieux en Hesbaye brabançonne

Patrimoine religieux en Hesbaye brabançonne
Patrimoine religieux en Hesbaye brabançonne

Description

Le parcours a été élaboré pour faire découvrir ou mieux connaître le patrimoine architectural et mobilier de la Hesbaye brabançonne (wallonne et flamande). Il n'est pas nécessaire de courir en France, en Italie ou en Espagne pour découvrir des édifices extraordinaires : vous dénicherez des villages du Brabant avec des églises absolument remarquables par leur architecture et leur patrimoine mais aussi par leurs légendes et leurs traditions. Témoins de notre histoire, ces églises reflètent notre passé avec ses époques de gloire ou d'inquiétude. Vous remarquerez aussi que la belle pierre blanche de Gobertange fut largement utilisée dans cette région de Hesbaye comme elle le fut également pour l'Hôtel de ville de Bruxelles, la cathédrale Sainte-Gudule, Notre-Dame du Sablon...

Informations techniques

Voiture
Difficulté
Non renseignée
Durée
5h (1j)
Dist.
53 km
Afficher plus d'informations

Profil altimétrique

Point de départ

42 Grand'Place , 1370 Jodoigne
Lat : 50.72508Lng : 4.86772

Points d'intérêt

image du object

Eglise Notre-Dame du Marché

La construction de cette belle église gothique fut possible au XIIIe siècle grâce à la générosité des habitants et à une taxe sur la vente des bestiaux au marché gracieusement cédée par Jean II, duc de Brabant. Reconstruite après l'incendie de 1632, la grosse tour carrée est surmontée d'un clocher hélicoïdal. Actuellement, l'église est en cours de restauration pour un usage notamment culturel. Le tilleul qui se dresse sur la Grand'Place, en face de l'Hôtel des Libertés, a été planté en 1830, par l'Indépendance de la Belgique, ce qui lui vaut le nom de l'Arbre de la liberté Pour une description plus complète de l'église et la connaissance de ses 6 éléments remarquables, consulter la page qui lui est consacrée sur le site de l'association Eglises Ouvertes : openchurches.eu/fr/edifices/notre-dame-du-marche-jodoigne

39 Grand'Place 1370 Jodoigne
- Open Churches -
Consulter
image du object

Eglise Saint-Médard

L’église Saint-Médard de Jodoigne, datant du XIIIe siècle, est classée et reconnue à juste titre comme un des joyaux du Brabant wallon. Cet important édifice de style roman et gothique, classé patrimoine exceptionnel de Wallonie, a retrouvé, grâce à une restauration pertinente dans les années 1970, sa splendeur originelle. Dès l’entrée, la chaude et blanche pierre calcaire de Gobertange donne à l’édifice tout son éclat. Du large transept, le regard est attiré par le chœur en abside semi-circulaire et de sobres statues polychromes dont celle du saint patron, Médard, évêque évangélisateur, né en 457, dont on connaît la réputation de «faiseur de pluie». En observant fixement la statue du saint, on a l’impression que ce dernier vous sourit. De là vient la belle histoire qu’on aime encore raconter à Jodoigne. Au temps lointain, un paroissien récite ses prières dans l’église et remarque des sous donnés en offrande et laissés là en évidence. La tentation est trop grande. Le bonhomme s’en empare, regarde ensuite la statue du saint qui semble lui sourire. Il lui dit alors : «Tu ris, saint Médard, eh bé, alors j’va co printe on patard...», en empochant une seconde pièce de monnaie... L’environnement immédiat de l’édifice est très plaisant : une place pavée avec quelques arbres, une vue dominante et dégagée sur le quartier, des maisons de caractère qui donnent à l’ensemble une belle cohérence. Prolongez jusqu’à la grand-place toute proche, elle aussi pleine de charme. Pour prendre connaissance des 6 éléments remarquables de l'église, consultez la page qui lui est consacrée sur le site de l'association Eglises Ouvertes : openchurches.eu/fr/edifices/saint-medard-jodoigne

72 Rue Saint Médard 1370 Jodoigne
- Open Churches -
Consulter
image du object

Eglise Notre-Dame de la Visitation

De loin, sur la route avoisinante, on aperçoit au mieux de jour (et de nuit quand elle est éclairée) l’église surmontée de son clocher et de sa flèche, dominant le village au milieu des champs. C’est une belle vue d’ensemble apaisante et une des raisons pour lesquelles Mélin a été reconnu, parmi une vingtaine d’autres, comme un des plus beaux villages de Wallonie. Cette distinction s’explique aussi parce que le village est le berceau de la fameuse pierre blanche de Gobertange, un des hameaux du village où elle est extraite et se retrouve très présente sur les façades des habitations anciennes du village. Cette pierre, on la retrouve sur la tour de l’église, même si la brique a été aussi utilisée pour la construction de l’édifice. Le bâtiment de style néo-classique a du caractère avec son clocher élancé, sa tour robuste et ses quatre nouveaux cadrans de l’horloge (2005). Les alentours sont charmants avec la cure classée, la Cense du Seigneur voisine, les vieux pavés et le cimetière attenant où on peut découvrir, le long du mur d’enceinte, une tombe originale récente recouverte d’un tapis de feuilles en fer forgé. Dans le porche, une évocation très originale et inattendue : sur de petites pierres blanches rectangulaires, sont inscrits tous les noms de la cinquantaine de curés et vicaires qui se sont succédé depuis 1290. A l’intérieur, on remarquera au-dessus de l’autel la peinture sur bois de Léon Herbot, datée de 1874 représentant saint Dominique recevant le rosaire des mains de la Vierge, le beau mobilier en chêne sculpté, notamment la chaire de vérité. On admirera aussi l’orgue Renaissance (1616), classé et un des plus anciens du Brabant wallon. Pour prendre connaissance des 6 éléments remarquables de l'église, consultez la page qui lui est consacrée sur le site de l'association Eglises Ouvertes : openchurches.eu/fr/edifices/notre-dame-de-la-visitation-jodoigne

1 Rue des Beaux Prés 1370 Jodoigne
- Open Churches -
Consulter
image du object

Eglise Saint-Remy

De belles fermes et maisons villageoises toutes proches, des rues recouvertes de vieux pavés, un ancien cimetière entourant l’édifice, une vue dominante sur la campagne, c’est comme un petit air de Bourgogne qu’on ressent ici autour de cette charmante église toute en pierre blanche de Gobertange et située au sommet de ce superbe village, à flanc de coteau. A l’intérieur, dans le chœur, un tableau représente le baptême de Clovis par saint Remy. Les murs chaulés en blanc donnent à l’église une atmosphère de sobriété et de recueillement. A remarquer, sur ceux-ci, les œuvres de Gabriel Taeymans : une dizaine de céramiques représentant la Passion du Christ. Un cheminement visuel sans fioritures ni dolorisme mais plein d’intensité qui touche à l’essentiel. Pour prendre connaissance des 6 éléments remarquables de l'église, consultez la page qui lui est consacrée sur le site de l'association Eglises Ouvertes : openchurches.eu/fr/edifices/saint-remy-jodoigne

2 Rue de la Cense Bivort 1370 Jodoigne
- Open Churches -
Consulter
image du object

Sint-Gorgoniuskerk

La tour en pierre blanche de Gobertange domine de loin le panorama de la commune connue pour sa bière. L’église est reconnue aussi comme la plus grande église rococo du pays. Elle a été érigée en 1754-59, grâce aux contributions financières des brasseurs, après que l’ancienne église romane soit tombée en ruine. Une inscription sur la tour restaurée en 2006 indique qu'Alpaidis, comtesse de Hoegaarden, fonda ici un chapitre. A côté de l’église, se trouve la maison du chapitre et son parc qui sont tous deux accessibles aux visiteurs. L’église et les riches bâtisses anciennes témoignent de la prospérité de cette enclave liégeoise dans le duché de Brabant. Sous la tour de l’église se situe le «trésor» qui comprend des fonts baptismaux romans, des sculptures gothiques et l’âne des Rameaux qui est promené en procession annuellement le dimanche des Rameaux. La chaire de vérité, les confessionnaux, et les stalles du chœur sont aussi à remarquer. Faites attention où vous marchez : les nobles maîtres de l’ouvrage reposent en dessous de vous dans la crypte. Pour prendre connaissance des 6 éléments remarquables de l'église, consultez la page qui lui est consacrée sur le site de l'association Eglises Ouvertes : openchurches.eu/fr/edifices/sint-gorgonius-hoegaarden

1 Gemeenteplein 3320 Hoegaarden
- Open Churches -
Consulter
image du object

Sint-Rochuskerk

La chapelle Saint-Roch est un monument historique de grande valeur. Ancienne église du couvent des Pères Bogards, elle a été construite de 1767 à 1772. Elle est un exemple d'architecture baroque. L'intérieur avec son retable sculpté, son maître-autel, ses boiseries richement ornées et son banc de communion en style rococo est un ensemble remarquable. De magnifiques vitraux laissent entrer une lumière diffuse qui rehausse la beauté de l'ameublement et l'éclat de l'édifice lumineux. La restauration récente de la chapelle baroque a été couronnée par le retour de l'orgue, que l'on entendra à nouveau le 6 juin 2015. Cet orgue de 1789 provient de la manufacture d'orgues Rochet de Nivelles, et a été restauré par Jan Lapon (Diksmude). Pour prendre connaissance des 6 éléments remarquables de l'église, consultez la page qui lui est consacrée sur le site de l'association Eglises Ouvertes : openchurches.eu/fr/edifices/sint-rochus-hoegaarden

5 Klein Overlaar 3320 Hoegaarden
- Open Churches -
Consulter
image du object

Sint-Germanuskerk

Tirlemont a été appelée jadis la ville blanche en raison de ses façades recouvertes de chaux et mérite encore davantage ce nom aujourd'hui pour ses nombreuses tours de couleur blanche. De loin, on en aperçoit trois : d’ouest en est, on voit successivement le nouveau château d’eau et les tours des églises Notre-Dame et Saint-Germain. Quant à la tour de refroidissement de la sucrerie, elle a été détruite. De ces tours, celle de Saint-Germain de style roman est la plus ancienne. L’église, qui fut construite entre le XIIIe et XVIe siècle, remplace une basilique romane à quatre tours dont une partie du « Westbouw », la partie occidentale, fut conservée. Au milieu du XVIe siècle le ‘Westbouw’ fut rehaussé et doté d’une tour centrale. Celle-ci fut coiffée d’une flèche baroque en 1713. La nef et le chœur sont de style gothique. La tour est reconnue par l'Unesco comme patrimoine mondial. Le clocher (65m) et son carillon (54 cloches) sont accessibles à certaines occasions. Cette église possède les orgues les plus anciennes des Pays-Bas. Le clocher est uniquement accessible avec un guide de la ville (réservation à l'office de tourisme).

20 Trapstraat 3300 Tienen
- Open Churches -
Consulter
image du object

Sint-Maartenskerk

Une tour élancée soutenue entre deux extensions est érigée devant une nef à trois travées et un chœur pentagonal flanqué à l'est d'une sacristie. Une porte en forme d'arche sur le côté ouest de la tour donne accès à l'église. La tour possède deux grandes fenêtres, dont l'une est encadrée de pierre de Gobertange, et comporte sur les quatre côtés des abat-sons pour les deux cloches. Sur la tour se trouve une croix sur une pomme de pin avec une girouette. Le toit est couvert d'ardoises bleues. Il s'agit d'un bâtiment en brique de taille moyenne de style classique. Les deux fenêtres du chœur sont de la même taille que les six fenêtres de la nef et contiennent des vitraux. Les extensions de chaque côté de la tour ont chacune une fenêtre plus petite sur deux côtés. La sacristie a deux fenêtres et une porte donnant sur le cimetière. Toutes ces fenêtres sont encadrées de pierre de Gobertange. À l'intérieur, on est frappé par la forme simple et sobre. L'orgue simple date de 1876. On y trouve des menuiseries intérieures des XVIIIe, XIXe et XXe siècles, dans des styles variés bien sûr. Les retables sont exécutés en Art déco. Le chemin de croix est assez récent et a été offert presqu'entièrement par des familles aisées. Plusieurs statues et la châsse de saint Hymelin décorent l'église. On trouve aussi quelques grands tableaux prêtés par les Franciscains. Pour prendre connaissance des 6 éléments remarquables de l'église, consultez la page qui lui est consacrée sur le site de l'association Eglises Ouvertes : openchurches.eu/fr/edifices/sint-maartens-tienen

- Open Churches -
Consulter
image du object

Eglise Saint-Christophe

Ce sont quelques heureuses surprises que rencontreront les personnes qui viendront visiter cette superbe église Saint-Christophe de Racour, village situé en Hesbaye, à mi-chemin entre Liège et Bruxelles. La tour carrée imposante de l’édifice (33 m) est un véritable phare dans le paysage. Cette tour de défense du 14e siècle qui a conservé ses postes d’observation comporte 3 niveaux. Un escalier à vis dans la tourelle permet de visiter ses deux salles dont une scène médiévale : le seigneur de Racour offre la charte de libertés au paysan. Deuxième surprise : en entrant dans le porche, on découvre une statue géante de saint Christophe, de 2m 95 de haut, datant du 14e siècle. C’est une des plus anciennes statues en bois de saint Christophe en Europe. Elle est polychrome et représente le saint dans une attitude hiératique et majestueuse, comme perdu dans ses pensées et portant un enfant souriant. Un magnifique autel baroque, récemment restauré, présente (troisième surprise), une seconde statue de saint Christophe. Celle-ci, nettement plus petite, date du 18e siècle et présente cette fois le saint en mouvement, comme s’il ramait sur les flots, le regard attentif tourné vers l’enfant qu’il porte. Intéressant de comparer ainsi les deux statues. L’intérieur soigné de l’église gothique, en pierre de tuffeau et enduit de Gobertange procure une impression plaisante. On remarquera encore les fonts baptismaux (15e siècle), les magnifiques vitraux du chœur (1956) et quelques petites statues de saints en bois. Pour prendre connaissance des 6 éléments remarquables de l'église, consultez la page qui lui est consacrée sur le site de l'association Eglises Ouvertes : openchurches.eu/fr/edifices/saint-christophe-lincent

1-6 Place Saint Sépulcre 4287 Lincent
- Open Churches -
Consulter
image du object

Eglise Saint-Pierre

La collégiale Saint-Pierre, à Incourt, a été édifiée en 1780. Elle est certainement la quatrième église consécutive construite à cet emplacement. La première, déjà dédiée au Prince des Apôtres, a été bâtie en 650 sur la tombe de sainte Ragenufle, par ses parents, Ajus et Aja, grands seigneurs mérovingiens de la région, proches parents du bienheureux Pépin de Landen, maire du palais du célèbre roi Dagobert. Née vers 635, sainte Ragenufle refusa le beau mariage voulu par ses parents, mena une vie de pénitence dans la solitude et mourut d’épuisement le 14 juillet 650, à l’endroit où se trouve aujourd’hui sa célèbre fontaine, lieu de pèlerinage fréquenté par les fidèles. En 1036, les seigneurs d’Incourt fondèrent un chapitre de 12 chanoines ; cette institution fut installée en 1112. Transféré en 1454, à l’église Saint-Jacques de Louvain, le Chapitre Sainte-Ragenufle fut supprimé sous la domination française à la fin du XVIIIe siècle. Pour prendre connaissance des 6 éléments remarquables de l'église, consultez la page qui lui est consacrée sur le site de l'association Eglises Ouvertes : openchurches.eu/fr/edifices/saint-pierre-incourt

1 Rue de Brombais 1315 Incourt
- Open Churches -
Consulter

Informations complémentaires

Infopunt Toerisme Hoegaarden

Houtmarkt 1
3320 Hoegaarden

www.lokaalbestuurhoegaarden.be/toerisme

Infopunt Toerisme Tienen

Grote Markt 6
3300 Tienen

Tel 016 80 57 38
Fax 016 82 27 04
toerisme@tienen.be

toerisme.tienen.be/

Destination bw

Place du Brabant wallon 1
1300 Wavre

www.destinationbw.be/

Auteur de la donnée

Image Open Churches
proposé par Open Churches
508 Chaussée de Tirlemont 508A 1370 Jodoigne Belgique

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Prudence !
Nous n'avons pas d'information sur la difficulté de ce circuit. Il se pourrait que vous ayez quelques surprises en chemin. Avant de partir, n'hésitez pas à vous informer un peu plus et à prendre toutes les précautions nécessaires. Bonne balade ! 🌳🥾