Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le tour du lac de l'Arguenon
Le tour du lac de l'Arguenon
Le tour du lac de l'Arguenon
Le tour du lac de l'Arguenon
Le tour du lac de l'Arguenon
Le tour du lac de l'Arguenon
Le tour du lac de l'Arguenon

Le tour du lac de l'Arguenon

Crédit : T.LeBrigand

Une belle randonnée le long des deux rives du lac de l'Arguenon.

Au départ du bourg de Pléven, cette randonnée vous fera parcourir les sentiers des deux rives du lac de l’Arguenon, entre les communes de Pléven (rive gauche) et celle de Plorec-sur-Arguenon (rive droite). Deux ponts permettent de franchir l’Arguenon : à Pléven et à Tournemine.

Si l’itinéraire est praticable en toutes saisons, l’automne apporte des couleurs magnifiques aux feuillages des arbres et laisse voir davantage les eaux du lac qu’en plein été. On s'orientera facilement en cheminant au plus près des rives du lac (balisage jaune).

Au cours de la balade, il ne faut pas hésiter à s’écarter de l’itinéraire pour découvrir les villages fleuris de Pléven et de Plorec. En cours de route, une pause sur l’une des aires de pique-nique sera propice à la détente et à la contemplation.

19 km
max. 86 m
min. 27 m
320 m
-320 m

Profil altimétrique

Point de départ

22130 Pléven
Lat : 48.49Lng : -2.31937
59 j
image du poi
1

Bourg de Pléven

Juché sur une hauteur au bord de l’Arguenon, Pléven est un joli bourg fleuri, avec ses maisons bâties autour de l’église.

Pleven
Lat : 48.489246Lng : -2.319003
n/a m
image du poi
2

Lac de l'Arguenon

Dans sa partie fluviale, l'Arguenon, long de 17 km, s'étend sur 200 hectares. Cette retenue d'eau douce, alimentée par l'Arguenon jusqu'au barrage de la Ville Hatte, fut constituée en 1972 en aval des bourgs de Pléven et de Plorec. Elle est actuellement la plus importante réserve en eau des Côtes d’Armor. Le lac accueille également des activités douces pour les amateurs de tourisme vert et de loisirs sports nature : randonnée, pêche, aviron... sont possibles sur ce lac entouré de forêts.

Corseul
Lat : 48.487186Lng : -2.09993
n/a m
image du poi
3

La motte castrale de Guénault

A l'écart de l'itinéraire, un petit détour permet de découvrir les vestiges de la motte féodale de Guénault. Les mottes féodales sont les ancêtres des châteaux forts. Elles étaient construites en bois au sommet d’une « motte fortifiée ». Il en existe encore une cinquantaine dans le Pays de Dinan.
La motte était le signe de la puissance du seigneur, plus elle était grande, plus il dominait ses champs et ses terrains. On suppose que ces forteresses qui défendaient le paysage de l’Arguenon furent abandonnées pour une structure défensive plus moderne : le Château de la Hunaudaye.

Plorec-sur-arguenon
Lat : 48.481721Lng : -2.308625
n/a m
image du poi
4

L'aire de la Hèche

Sur la rive droite du lac de l'Arguenon, le site de la Hêche est propice au repos, pour un pique-nique au bord de l'eau au cours d'une randonnée... Il donne également accès au plan d'eau, réputé pour son empoissonnement et a été classé "parcours passion" pour la pêche en eau douce

Pledeliac
Lat : 48.467003Lng : -2.3132
n/a m
image du poi
5

Le château de la Hunaudaye

Un château fort, bel exemple de l'architecture médiévale en Bretagne. En remontant le ruisseau, on atteint le village de saint Jean puis le château de la Hunaudaye.
Ce château fut construit au XIIIe siècle par Olivier Tournemine à proximité d'un ruisseau (et non sur une hauteur), afin de protéger la frontière Est du Pays de Penthièvre (Lamballe) alors en conflit avec le Poudouvre (région de Dinan). Il est en détruit en 1341 lors de la guerre de succession de Bretagne. C’est à la fin du XIVe siècle que Pierre Tournemine entame la reconstruction du château, en tenant compte des innovations militaires.
Au XVIe siècle, la seigneurie s’étend sur plus de 80 paroisses.

L’âge d’or de la Hunaudaye coïncide avec la disparition des Tournemine au début du XVIIe siècle. Le déclin est pourtant amorcé. Le château est de moins en moins entretenu, les terres et les seigneuries sont peu à peu vendues. Durant la Révolution française, soupçonné d’être une potentielle place forte pour les Chouans, le château est pillé et incendié. Irrémédiablement ruiné, le monument sert de carrière de pierre jusqu’aux début du XXe siècle. L’effondrement de la courtine nord en 1922 alerte les pouvoirs publics, qui classent le monument, et l’acquièrent en 1930. L’accès sera interdit 30 ans plus tard, le site étant devenu trop dangereux pour ceux qui le fréquentent. En tout cas, jusqu’à la création d’une association par une poignée de passionnés du patrimoine en 1977, qui n’aspirent qu’à animer ce lieu et le ramener à la vie…

Pledeliac
Lat : 48.473001Lng : -2.33875
n/a m
image du poi
6

La motte féodale des bourgs Heussais

On ne distingue guère l'ancienne motte féodale du paysage boisé mais cette butte de terre aujourd’hui recouverte d’un sous-bois est le vestige de l’une des 500 à 800 mottes qui ont été construites en Bretagne entre le 11è et le début du 13è siècle. Dans un contexte de désorganisation du duché de Bretagne, de petits seigneurs-chevaliers ont construit ces « mottes » pour protéger un territoire et commander ses habitants. Ces mottes castrales étaient des places de défense, composées d’une tour en bois au sommet d’une butte de terre. Autour de la motte, un petit village et une demeure seigneuriale étaient construits à l’abri de fossés et palissades. La tour ne servait qu’en cas d’attaque.

La motte des «Bourgs Heussas » surveillait l’Arguenon. En face, sur la rive de Plorec-sur-Arguenon, la motte de Guénault, moins importante en taille, lui faisait face. Quiconque passait dans la vallée ou sur la rivière était très vite repéré.

Pleven
Lat : 48.484738Lng : -2.313547
n/a m