À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Notes et avis
À voir autour

Mont Agaisen

Cathédrale Saint-Michel
Intérieur de la Cathédrale Saint-Michel
Le Mont Agaisen et le Bassin de Sospel depuis la Lavina
Littoral Ligure et Alpes Ligure depuis le Mont Agaisen
Bassin de Sospel, Agaisen, Barbonnet et Lavina depuis le Mont Grazian
Gorges du Piaon depuis le Mont Agaisen
Mercantour depuis le Mont Agaisen
Vieux Pont de Sospel
Vestiges militaires du Mont Agaisen et Mont Barbonnet
Vestiges militaires du Mont Agaisen
Crédit : Via Alpina Monaco

Description

PRECISION : Les données ci-dessous ont été relevées lors de la reconnaissance et la vérification de cet itinéraire par un Accompagnateur en Montagne professionnel en novembre 2021.

DENIVELE REEL, positif et négatif : # + ou – 420 m. DISTANCE : # 10 km TEMPS MOYEN : # 3h30

CARTE DE LA RANDONNEE : IGN TOP 25 - 3742 OT NICE MENTON

DEPART ET ARRIVEE DE LA RANDONNEE :
Gare SNCF de Sospel - Coordonnées GPS UTM 32T 375779 4859343
Tous les horaires des trains pour Sospel : www.ter.sncf.com/sud-provence-alpes-cote-d-azur

ITINERAIRE :
Du parking de la gare, aller vers l'ouest au pont historique, traverser la Bévéra et rejoindre vers l'ouest le Pont de la Libération (balise 70), prendre à droite la route qui monte aux écoles, puis à gauche à la balise 71. Arrivé à la balise 72, prendre à droite et longer, à plat, l'école et le collège. A hauteur de la balise 81, continuer sur la route goudronnée (chemin du Nier). Au-dessus du vallon de la Nièya (balise 98), quitter la bonne piste pour prendre à gauche le sentier qui tourne peu après vers l'ouest. À l'altitude 449 mètres, rester sur le sentier balisé de gauche. A la balise 85 (qui n'est pas positionnée comme indiqué sur la carte IGN au jour du repérage), rester une nouvelle fois sur la gauche pour rejoindre une petite baisse (balise 83 du Col de l'Agaisen à 666 mètres d'altitude). Un raidillon permet de monter au dernier lacet de la route du fort de l'Agaisen, sur laquelle on continue jusqu'au sentier sommital. Revenir sur la balise 83 du Col de l'Agaisen. Prendre en face la route goudronnée à plat pour rejoindre le point côté 649 mètres d'altitude où l'on retrouve la balise 75 (mal positionnée sur la carte au jour de la reconnaissance du parcours) indiquant de descendre à gauche le sentier balisé GR 52 jusqu'à Sospel, en terminant ce bouclage par la route goudronnée et les balises 74 puis 73 avant de retrouver le groupe scolaire.
A VOIR ET A SAVOIR :
Sospel vous accueille avec ses 4 000 habitants environ. L'étymologiedu mot “Sospel” renverrait à une motte de gazon. Nous sommes ici en vallée de la Bévéra, et à ce titre le village fait partie de la zone d'adhésion du Parc National du Mercantour. La limite de la zone cœur du parc national se situe toutefois bien plus haut sur les crêtes qui entourent le village au nord. Le Mercantour a obtenu le label de Réserve Internationale du Ciel Etoilé, comme douze zones à travers le monde. Et le partenariat existe avec les villages de la zone d'adhésion pour limiter la pollution lumineuse et garantir la qualité du ciel étoilé pour les générations futures. Un point de passage également pour plusieurs sentiers de grande randonnée, mais aussi de la Grande Traversée des Alpes, la Grande Traversée du Mercantour et la Via Alpina. La vallée de la Bévéra est ainsi une zone de transition entre les altitudes du Mercantour et la zone littorale de Menton. La variété reste le maître mot d'une telle région où les Alpes se jettent dans la mer, entre France, Monaco et Italie, avec cinq climats en présence, entre 0 et 3 290 mètres d'altitude, et de nombreux écosystèmes en présence dans une géologie variée. Autant d'arguments à l'appui d'une demande de classement au patrimoine mondial naturel de l'UNESCO sous le nom des "Alpes de la Méditerranée". A l'arrivée sur les lieux, le Pont Vieux reste certainement l'élément le plus marquant. Il a été construit au 13ème siècle, sans doute d'abord en bois, puis en pierre en 1522. La tour centrale du pont aurait servi de péage sur la Route du Sel entre Nice et Turin. Plus récemment, et jusqu'en 1960, la tour servit aussi d'habitation et de commerces. La Place Saint-Nicolas mérite également un crochet avec ses maisons anciennes sur arcades, une fontaine de l'époque médiévale et ses pavés colorés. Remarquez également les remparts qui entourent le village. Mais vous serez certainement surpris par la dimension imposante de la cathédrale Saint Michel. Elle fut d'abord, dès 1229, une des trois églises de Sospel avec un clocher roman. Puis elle devient une cathédrale en 1378 avant d'être reconstruite à nouveau en 1672, et restaurée encore en 1888 suite à un tremblement de terre. Classée Monument historique depuis 1951, elle est la plus grande église des Alpes-Maritimes par ses dimensions. Sospel est entouré de sommets très militarisés. Le village lui-même est doté du Fort Saint-Roch de la ligne Maginot, quasiment une ville souterraine construite à 50 mètres de profondeur dans les années 1930. Mais surtout, vous remarquerez plus facilement deux sites majeurs, deux sommets proches qui bordent le village. D'abord celui du Mont Agaisen à 750 mètres d'altitude qui abrite lui aussi une fortification de la ligne Maginot, ouvrage d'artillerie, dont la construction fut achevée en 1935. Il pouvait abriter 300 hommes. Du 20 au 23 juin 1940, sa tourelle a tiré environ 1300 obus contre les troupes italiennes. La région de Sospel est aussi un lieu de départ de parapente, avec ses sites du Mont Agaisen et de la Tête de la Lavina, comme d'autres sites marquant au-dessus de Monaco, du célèbre village de Gourdon ou encore de La Colmiane dans le Valdeblore, proche des plus hauts sommets du Mercantour. Le second site majeur qui domine Sospel fait face au Mont Agaisen. Il s'agit du Mont Barbonnet. Et là encore, la présence militaire est importante. L'ouvrage de fortification au sommet, qui pouvait abriter lui aussi plus de 300 hommes, a connu deux phases de construction, d'abord avec un Fort Séré de Rivières achevé en 1886, puis un ouvrage de la ligne Maginot achevé en 1935. Là encore, pour résister aux bombardements d'obus de gros calibres, tout est organisé pour une vie souterraine creusée sous douze mètres de roche. Les organes de combat à l'extérieur sont, quant à eux, protégés par des couches d'acier et de béton armé. Trois groupes électrogènes permettaient l'indépendance électrique en cas de coupure du réseau civil. L'ouvrage du Mont Barbonnet a tiré, pour sa part, plus de 730 obus durant la période du 14 au 25 Juin 1940. En juillet et en août, en s'adressant à l'office du tourisme, il est possible de visiter grâce à une association de passionnés, le site du Mont Barbonnet. Par contre, l'accès au sommet et à ses fortifications est interdit en dehors du cadre de ces visites organisées, car les lieux demeurent un domaine militaire. Plus au sud de Sospel se dresse le Mont Ours, depuis lequel on surveille les incendies de forêt. A cet égard, le département des Alpes-Maritimes connaît de plus en plus de jours de vent depuis ces 10 dernières années, souvent venu du nord / nord-ouest, mais aussi d'est, surtout l'hiver. Et la problématique des incendies de forêt, propre à la période estivale, de devenir une préoccupation hivernale avec la sécheresse occasionnée par le vent. Les hauteurs de Sospel sont aussi marquées par les activités de sports d'hiver. Plus haut, proche du Col de Turini, la première station de ski des Alpes-Maritimes a vu le jour, à Peira Cava, mais n'est plus exploitée actuellement. Très proche d'elle, la station de Camp d'Argent reste l'une des plus proches de la mer. Lors de votre randonnée, vous évoluez sous une forêt de chênes. Remarquez que les feuilles sont imputrescibles. A ce titre, elles étaient utilisées dans la fabrication de la glace au sein des glacières pour isoler, entre-elles, les différentes strates de glace, et permettre un découpage plus aisé de la glace avant son transport vers le littoral. La crête du Col de Turini – Peira Cava qui domine en partie la vallée de la Bévéra était réputée pour la fabrication de la glace, grâce à un relief marqué, en altitude et proche de la mer. Le bassin de Sospel, c'est aussi une zone de pratique du canyoning, une activité très en vue lors de la période estivale dans le département des Alpes-Maritimes. Le Vallon de Basséra, discret et forestier, présente ainsi de nombreuses petites vasques et cascades. Et fini par rejoindre la Bévera proche d'un lieu très caractéristique aussi, le Viaduc du Caï, mis en service en 1928, long de 125 mètres et d'une hauteur de 30 mètres au-dessus de la rivière. Son arche centrale reste l'élément le plus marquant. Le viaduc a été détruit durant la Seconde Guerre Mondiale et reconstruit depuis en 1962. Le béton a ainsi remplacé les pierres en maçonnerie de l'arche, et le tablier droit est en acier. Lors de vos randonnées dans le bassin de Sospel, n'oubliez pas de regarder régulièrement le ciel ! La Vallée de la Vésubie a longtemps été le lieu de la plus forte concentration d'aigle royal de l'arc alpin, tous pays alpins confondus. Désormais, c'est la Vallée de la Roya, et notamment la moyenne Vallée de la Roya toute proche de la Vallée de la Bévéra qui possède ce titre. Le soir et le matin seront des moments privilégiés pour cette observation lorsque les aigles partent chasser en couple. Si proche de la frontière italienne, votre regard portera souvent vers la frontière italienne. Et de découvrir le territoire des Alpes de la Ligurie. Là aussi, un espace de transition marquée entre les hauts sommets et la zone littorale, où un parc naturel régional des Alpes de la Ligurie a été créé en plusieurs phases entre les années 90 et l'année 2007. Une particularité cependant avec un territoire composé de plusieurs secteurs de protection qui ne sont pas nécessairement contigus.


POUR EN SAVOIR PLUS :
Guide : Monaco et ses environs promenades et randonnées autour de la Via Alpina - Edition Club Alpin Monégasque.
Office de tourisme de Sospel www.sospel-tourisme.com/

IMPORTANT :
La randonnée reste une activité en milieu isolé. Il est nécessaire d'avoir pris connaissance de la météo avec précision avant de partir (la météo peut changer très vite dans notre région), de toujours prévoir des vivres de randonnée, de l'eau en très grande suffisance, des chaussures de randonnée adaptées au terrain, des vêtements adaptés au froid, au vent et à la pluie (les prévisions météo peuvent s'être trompées dans notre région où la climatologie est complexe), d'être autonome en orientation et lecture de carte, être doté de matériel de secourisme adapté pour gérer un incident de manière autonome (en cas d'arrivée tardive des secours), ne jamais partir seul et toujours avertir d'autres personnes de votre parcours et de vos horaires indicatifs.

Informations techniques

Ce circuit a été mis à jour le : 25/02/2022
9.6 km
3 h 30 mn
max. 731 m
min. 349 m

Profil altimétrique

Point de départ

06380 Sospel
Lat : 43.87677Lng : 7.45373

Auteur de la donnée

Image Via Alpina Monaco
proposé par Via Alpina Monaco
France

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter