À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Notes et avis
À voir autour

Tour de Sainte Agnès

Cascade du Borrigo
Fort de Sainte Agnès
Pointe de Siricocca
Patrimoine oublié du Hameau de la Virette
Cap Martin depuis le Belvédère du Fort
Sainte Agnès sur son rocher
Troupeau proche de la passerelle
Crédit : Via Alpina Monaco

Description

PRECISION : Les données ci-dessous ont été relevées lors de la reconnaissance et la vérification de cet itinéraire par un Accompagnateur en Montagne professionnel en septembre 2021.

DENIVELE REEL, positif et négatif : # + ou – 400 m. DISTANCE : # 7 km TEMPS MOYEN : # 3h30

CARTE DE LA RANDONNEE : IGN TOP 25 - 3742 OT NICE MENTON

DEPART ET ARRIVEE DE LA RANDONNEE :
Col Saint Sébastien de Sainte-Agnès - Coordonnées GPS UTM 32T 376001 4851069
Horaires des bus Zou Marégionsud pour Gorbio: services-zou.maregionsud.fr/

ITINERAIRE :
Du Col Saint Sébastien, à gauche de la chapelle Saint-Sébastien, au niveau de la balise 440, prendre à gauche le sentier GR 51 pour s’abaisser nord-ouest dans un vallon et franchir le torrent du Borrigo (434 mètres d'altitude). Juste après les ruines de La Virette (balise 476), suivre le sentier de droite (en contournant un bloc rocheux), descendre le long d’une paroi rocheuse où le sentier se fait parfois plus discret, pour franchir de nouveau le torrent du Borrigo, d’où l’on peut effectuer à droite, un aller- retour à la cascade du Borrigo. Traverser le replat d’une ancienne carrière, puis emprunter une piste qui devient route et la suivre jusqu’à Ubagues (balise 490 dégradée). Prendre la montée à droite pour se diriger vers Viraron et poursuivre sud-ouest en suivant les marques jaunes qui vont passer entre plusieurs propriétés. Au creux d’un vallon (balise 489), prendre à gauche pour aboutir sur le Chemin Communal 8 que l’on emprunte jusqu'à la balise 463 où l'on monte à droite par le très beau sentier balisé en lacets, d'abord sous les pins, puis sous les contreforts rocheux du village de Sainte-Agnès, le tout par les balises 462 et 461. De la place du fort, se diriger vers le cimetière pour effectuer, en aller-retour optionnel, la montée au Rocher de Sainte-Agnès et son site castral. Revenir au village par le même itinéraire. Traverser le village sud-nord pour revenir au col Saint-Sébastien.

A VOIR ET A SAVOIR :
La variété reste le maître mot d'un tel territoire où les Alpes se jettent dans la mer, entre France, Monaco et Italie, avec cinq climats en présence, entre 0 et 3 290 mètres d'altitude, et de nombreux écosystèmes en présence dans une géologie variée. Autant d'arguments à l'appui d'une demande de classement au patrimoine mondial naturel de l'UNESCO sous le nom des "Alpes de la Méditerranée". Elle prend tout son sens ici au village de Sainte-Agnès qui ne manque pas de curiosités. Sachez d'abord que ce village bénéficie du label "Un des plus beaux villages de France". Ce label concerne 159 villages de moins de 2 000 habitants. Sa position très particulière a toujours été convoitée. La légende de sa fondation raconte qu'une princesse romaine fût surprise sur le site par un violent orage. Elle se réfugia dans une grotte. Reconnaissante, elle fit édifier une chapelle devant son abri. C'est ainsi que serait né le village. Du haut des vestiges de son château fort qui se dressent à près de 800 mètres, le village surplombe la Méditerranée et offre un des panoramas les plus remarquables de la Côté d'Azur. Tout proche, le Mont-Ours veille sur vous. Depuis son sommet, on y surveille les incendies de forêt. Sachez cependant que le département des Alpes-Maritimes connaît de plus en plus de jours de vent venu du nord-ouest durant la période hivernale. Ce vent assèche l'air mais aussi la végétation. Et la problématique incendie, caractéristique des zones méditerranéennes, d'exister aussi durant les mois d'hiver. La situation exceptionnelle du village de Sainte-Agnès lui a donné sa seconde qualité, celle d'être le village littoral le plus haut d'Europe (vous n'êtes qu'à 3 kilomètres à vol d'oiseau de la mer). Les fouilles récentes du château fort ont mis à jour des vestiges des différentes périodes d'occupation. Vous pourrez profiter également du jardin médiéval. Autre lieu marquant du village : le Fort. Construit entre 1932 et 1938, il reste le maillon le plus méridional de la Ligne Maginot, véritable ville souterraine qui pouvait abriter jusqu'à 400 hommes pendant trois mois en autarcie complète. Le fenouil et le genévrier sont très présents au début du sentier. Les hautes tiges du fenouil sont omniprésentes. Idéal pour la cuisson des poissons grâce à ses feuilles, le fenouil est aussi apprécié pour son bulbe, même cru, aux saveurs anisées qui rappellent les plaisirs de l'été. Au Moyen-Age, les fumigations de genévrier, considérées comme désinfectantes, permettaient de lutter dont les épidémies de peste et de choléra. Seuls le genévrier commun et le genévrier cade sont comestibles. Les baies, préparées en infusion, ont des effets diurétiques et digestives. Elles auraient été utilisées aussi contre l'asthme. Les baies de genièvre sont ajoutées préventivement lors de la préparation des plats un peu lourds afin de faciliter leur digestion. Dès le départ, la curiosité porte le regard vers la Pointe Siricocca dont on prend la mesure de toute la minéralité. Mais c'est aussi découvrir pendant toute cette randonnée toutes les facettes du promontoire rocher sur lequel le village de Sainte Agnès a pris place. En cours de descente, quelques vaches vous accompagneront peut-être. Parfois, le sentier est issu d'anciennes voies muletières empierrées. Un travail étonnant de maîtrise des techniques de la pierre sèche. Une action qui étant entreprise de l'amont vers l'aval. Le verbe « calader » désignait l'action d'empierrer les sentiers en descente. Il en reste aujourd'hui en Provence le terme « calader » pour désigner le fait de descendre, ou simplement la « calade » pour la descente. Et les ruines du hameau de la Virette rappellent à toute une vie agropastorale passée. Remarquez la curiosité de certaines ruines totalement végétalisées. Jusqu’au début du 20ème siècle, blé et arbres fruitiers (olivier, figuier, citronnier, vigne) étaient cultivés en tenant compte de l’exposition ; les quartiers de la Virette et de Marthéa, au nord-est du village, étaient de loin les plus prospères. Le manque d’eau n’autorisait les cultures maraîchères qu’au voisinage des cours d’eau, comme ici le Borrigo. Excepté après des pluies marquées, la cascade vous apparaîtra végétalisée. Du haut de ses 28 mètres, elle s'insère dans le cadre d'une ancienne carrière. Elle donne lieu à une très jolie vasque à son pied. Compte tenu de la raideur du relief évoqué plus haut, le Borrigo, qui sort à la mer à Menton, perd 850 mètres de dénivelé sur son parcours de 8,4 kilomètres. Le sentier de retour reste une des plus belles façons de revenir au village de Sainte-Agnès, avec toute la dimension panoramique qui se dessine vers le littoral.
POUR EN SAVOIR PLUS :
Guide : Monaco et ses environs promenades et randonnées autour de la Via Alpina - Edition Club Alpin Monégasque.
Office de tourisme de Sainte-Agnès : www.menton-riviera-merveilles.fr/sainte-agnes/

IMPORTANT :
La randonnée reste une activité en milieu isolé. Il est nécessaire d'avoir pris connaissance de la météo avec précision avant de partir (la météo peut changer très vite dans notre région), de toujours prévoir des vivres de randonnée, de l'eau en très grande suffisance, des chaussures de randonnée adaptées au terrain, des vêtements adaptés au froid, au vent et à la pluie (les prévisions météo peuvent s'être trompées dans notre région où la climatologie est complexe), d'être autonome en orientation et lecture de carte, être doté de matériel de secourisme adapté pour gérer un incident de manière autonome (en cas d'arrivée tardive des secours), ne jamais partir seul et toujours avertir d’autres personnes de votre parcours et de vos horaires indicatifs.

Informations techniques

Marche
Difficulté
Facile
Durée
3h30mn
Dist.
6.2 km
Afficher plus d'informations

Profil altimétrique

Point de départ

06500 Sainte-Agnès
Lat : 43.80192Lng : 7.45847

Auteur de la donnée

Image Via Alpina Monaco
proposé par Via Alpina Monaco
France

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Prudence !
Nous n'avons pas d'information sur la difficulté de ce circuit. Il se pourrait que vous ayez quelques surprises en chemin. Avant de partir, n'hésitez pas à vous informer un peu plus et à prendre toutes les précautions nécessaires. Bonne balade ! 🌳🥾