Déjà inscrit ? Connectez-vous
Saint-Aaron - Du champs au bois...

Saint-Aaron - Du champs au bois...

Par cette balade, au cœur de grandes étendues cultivées, vous découvrirez Saint-Aaron, associée à Lamballe en 1972, et sa grande voisine, Hénansal.
La première, qui doit son nom à un pieux ermite vivant sur l'île qui portait son nom et qui devint Saint-Malo, était autrefois réputée pour la qualité du lin, du cidre ou du beurre issus de son terroir.
Hénansal, traversée par une ancienne voie romaine, se distingue davantage par ses vestiges archéologiques de différentes époques.
Entre les deux, la traversée du bois de Coron sera un site privilégié pour observer les habitants du bois...

15 km
4 h 15 mn
4 h 15 mn
4 h 15 mn
max. 127 m
min. 97 m
0 m
0 m
Styles : DécouverteÀ la campagne

Point de départ

4-6 Place Saint-Aaron Saint-Aaron
22400 Lamballe
Lat : 48.5106Lng : -2.48803
0 m
image du poi
1

Ferme d'autrefois

Les cadastres d'avant Révolution en attestent : on recensait autrefois de très nombreux fours, principalement dans les cours des fermes. Disparus pour la plupart, certains ont pu être conservés pour témoigner d’une époque où la vie s’organisait en fonction des besoins du foyer. Le quotidien des petites exploitations bretonnes se résumait à la polyculture et à l’élevage, auxquels s’ajoutait le potager. Ce système, qui resta en vigueur jusqu’au 20ème siècle et la modernisation de l’agriculture, permettait de s’approvisionner en viande, en légumes ou en céréales mais aussi de fournir la crème issue du lait qui, longuement travaillée dans la baratte, donnait l’authentique beurre breton. Plus nourrissant, et peu exigeant en matière première, le pain était la base de l’alimentation. Peut-être, en observant le four de la Tremblaye, imaginerez-vous le délicieux fumet du pain chaud s'en échappant pour exalter vos papilles…

Lamballe
Lat : 48.5182Lng : -2.50325
0 m
image du poi
2

L'ajonc

La campagne qui vous entoure est aujourd’hui faite d’espaces ouverts et cultivés. Pourtant, en vous attardant sur le nom des lieux-dits jalonnant votre parcours, ne découvrez-vous pas « les Landes Denais », « la Landette », « la Lande » ou encore « la Lande Noire » ? Cette toponymie est sans équivoque : c’est bel et bien un paysage de landes qui couvrait autrefois la quasi-totalité de Saint-Aaron... L’ajonc, qui décore les talus vous guidant dans la campagne aaronaise, en reste un des derniers témoins.

Lamballe
Lat : 48.5195Lng : -2.50976
0 m
image du poi
3

Du chateau fort au bois

Quand on parcourt le bois de Coron aujourd’hui, il est difficile de s’imaginer qu’au Moyen Age, celui-ci abritait, en lisière, un château fort entouré de douves, dont le seigneur dominait toute la paroisse de Saint-Alban. Ce bâtiment fut en effet entièrement détruit en 1250 par le seigneur voisin de la Hunaudaye, en Plédéliac. Pendant la Révolution, le bois servit de repère et de cache aux Chouans, venus dans la région pour faire subir nombre d’exactions aux Albanais qui organisaient l’élection de leur première municipalité. En juin 1795, le maire d'Hénansal, François Rouget, et son compagnon, Pierre Hénon, sont entraînés par les Chouans dans le bois de Coron et exécutés. Le premier, laissé pour mort, est retrouvé par ses parents et fut sauvé grâce aux soins de deux chirurgiens.

Saint-alban
Lat : 48.54Lng : -2.49824
0 m
image du poi
4

Le Bois

S'il fut autrefois le théâtre d'épisodes plus ou moins glorieux de l'histoire locale, le bois de Coron joue davantage un rôle naturel aujourd'hui. Cerné d'espaces ouverts, il sert de refuge à une bonne partie de la faune locale. Les grands mammifères, tels que le sanglier ou le chevreuil s'y sentent en sécurité. Pour avoir une chance d’apercevoir un animal comme le chevreuil, il y a une règle à suivre absolument : rester discret et silencieux. En vous promenant au lever du jour ou au crépuscule, vous augmenterez d'autant vos chances d'apercevoir ce petit ongulé bondissant, dans le bois ou en lisière. A défaut d'observation directe, vous pouvez, tout en marchant doucement, essayer de repérer les traces de son passage dans les parties boueuses du chemin.

Saint-alban
Lat : 48.5425Lng : -2.48746
0 m
image du poi
5

Motte féodale

Juste avant de quitter le bois, vous pourrez observer sur votre gauche, dans une clairière, l'emplacement d'une ancienne motte féodale qui n'est plus repérable aujourd'hui que par ses fossés circulaires. Florissantes aux 11ème et 12ème siècles, les mottes féodales étaient de petits ouvrages défensifs associant une tour en bois, bâtie sur monticule de terre, une palissade et de profonds fossés entourant l'ensemble. La population, peu nombreuse à l'époque, s'y réfugiait en cas d'attaque.

Saint-alban
Lat : 48.5396Lng : -2.47251
0 m
image du poi
6

Pignon Percé

A la sortie du bois, maintenant à Hénansal, vous êtes face à la maison qui abritait autrefois le café du "Pignon Percé", relais très apprécié par les nombreux chasseurs qui fréquentaient le bois et par les marchands de bestiaux qui y faisaient une halte rafraîchissante en se rendant au marché de Lamballe. Dès lors, il n'était pas rare, au début du siècle, de voir un cortège de chevaux et charrettes stationner au "Pignon Percé" où l'on pouvait déguster un cidre réputé, issu de la production locale. Le café devait son surnom à sa porte d'entrée placée sur son pignon, aujourd'hui remplacée par la fenêtre donnant sur la route.

Henansal
Lat : 48.5384Lng : -2.46976
0 m
image du poi
7

Le manoir du Maupas

Le manoir du Maupas, construit en 1632, se distingue par son jardin clos par des murs et par la tourelle qui domine sa face nord. Il était autrefois la propriété de Marie Le Sénéchal, affiliée aux de la Motte Rouge. Cette grande famille d'Hénansal vit grandir Joseph Edouard de la Motte Rouge. Général en chef de l'armée de la Loire, et grand-croix de la Légion d'honneur, il participa aux campagnes de Crimée et d'Italie où il se distingua par ses qualités de commandement.

Henansal
Lat : 48.532Lng : -2.47748
0 m

1 informations complémentaires

Départ

Départ sur la place en face de la Mairie

1 commentaire

Baccusmarie Superbe promenade. Nous avons adoré

351 j
En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris