Déjà inscrit ? Connectez-vous
Coëtmieux - Entre Evron et Gouessant

Coëtmieux - Entre Evron et Gouessant

Bâtie sur une presqu'île, entre l’Evron et le Gouëssant, Coëtmieux reste orpheline de son histoire, tant les vestiges d’une occupation ancienne ont été dispersés. Pourtant, la quête de quelques indices, disposés çà et là autour de votre parcours, vous permettra de retrouver une partie des racines coëtmieusiennes. Comme pour compenser ce déficit d’histoire, les abords de l’étang des Ponts-Neufs ou les rives du Gouëssant vous offriront un cadre idéal pour s’intéresser aux espèces autochtones ou importées, parfois remarquables, peuplant ces espaces où la nature a su garder le dernier mot...

7.5 km
2 h 15 mn
2 h 15 mn
2 h 15 mn
2 h 15 mn
max. 79 m
min. 32 m
89 m
-83 m
Style : À la campagne
Publics : FamilleRandonneurs occaionnels
Thématique : Patrimoine

Point de départ

4 Rue de la Mairie
22400 Coetmieux
Lat : 48.4916Lng : -2.601
0 m
image du poi
1

L'Ancienne Chênaie de Carouët

En un siècle, le bourg a bien changé ! La mairie actuelle, dont la construction fut décidée en 1910, ne fut achevée qu'en 1921, probablement du fait de la guerre 14-18. Elle fut bâtie en lieu et place de l'ancienne chênaie de Carouët, terrain communal sur lequel on avait, jadis, planté le chêne de la liberté. L'arbre commémorait les avancées révolutionnaires et l'élection de la première municipalité, qui eut lieu en 1790. Un lavoir et une fontaine, aujourd'hui disparus, occupaient à cette époque la petite place jouxtant la mairie. Cette note pittoresque attira au bourg de Coëtmieux les "faiseurs" de cartes postales, très en verve au début du siècle dernier.

Coetmieux
Lat : 48.4916Lng : -2.60102
0 m
image du poi
2

Le Manoir de Tronchées

Le manoir des Tronchées, construit au 17ème siècle, surplombe le Gouëssant. On dit ici qu'un trésor y serait toujours enterré. Si la légende est romanesque, l'histoire l'est beaucoup moins... Le manoir fut le théâtre d'un événement tragique. L'abbé Méheust, qui refusa de prêter serment à la Constitution Civile du Clergé en 1790, fut pris, dix années plus tard, par une colonne mobile de Républicains alors qu'il se cachait dans le manoir, sous la protection du chef chouan voisin demeurant au château de la Ville Gourio. Après qu'ils lui eurent volé sa montre et une somme de 30 francs, les "Bleus", sans motif apparent, fusillèrent le malheureux sur la route reliant les Ponts-Neufs à Hillion.

Morieux
Lat : 48.5034Lng : -2.59745
0 m
image du poi
3

Le Ragondin

Vous remarquerez, au fil de la vallée, les traces de passage des ragondins découpant les berges enherbées. Peut-être, avec un peu de discrétion, surprendrez-vous ce mammifère aquatique, inoffensif et exclusivement herbivore, mais mal aimé pour les galeries qu'il peut creuser dans les berges et pour les dégâts qu'il occasionne aux cultures. Importés du "Nouveau Monde", puis concentrés dans des élevages, les ragondins devenaient fourrure… Mais la crise de 1929 et le manque de débouchés pour ce marché à l'heure du synthétique ont fait péricliter l'activité. Les ragondins, relâchés ou échappés dans un écosystème qui n'était pas le leur, se sont retrouvés en dehors de la chaîne alimentaire, sans prédateurs, et ont pu proliférer en toute quiétude. Un couple pouvant avoir 90 descendants en deux ans, on comprend mieux que cette espèce soit très vite devenue "envahissante"… On notera que le ragondin est consommé dans plusieurs régions françaises sous l'appellation, sans doute plus noble, de "lièvre des marais".

Coetmieux
Lat : 48.5025Lng : -2.5927
0 m
image du poi
4

Les Fougères

Friandes d’ombre et d’humidité, les fougères sont les reines des petites vallées boisées comme celle-ci. Elles occupent, dans l’histoire du monde végétal, une place très ancienne puisqu'elles font partie des plantes à spores, lesquelles ont précédé les plantes à fleurs. La fougère est en effet l'une des rares plantes dépourvues de fleurs, elle ne se reproduit pas par des graines, mais par des spores microscopiques produites par de petits sacs orange (les sporanges) groupés à la face intérieure des feuilles.

Coetmieux
Lat : 48.4962Lng : -2.58532
0 m
image du poi
5

Le Fusain de l'Europe

Beaucoup moins connu que les fougères, mais tout aussi intéressant, le fusain d'Europe a élu domicile dans cette vallée. C’est un petit arbre que l’on ne remarque vraiment que l’automne venu. Ses feuilles très longues et ovales (lancéolées) prennent une teinte rouge à violacée et ses branches sont couvertes de fruits rose-pourpre en forme de bonnet d’évêque. Ses graines, réduites en poudre, étaient autrefois appliquées en usage externe comme insecticide, en particulier contre les poux et la gale. Son bois, carbonisé, sert à confectionner… des fusains, sortes de petits crayons utilisés pour le dessin.

Coetmieux
Lat : 48.4924Lng : -2.57913
0 m
image du poi
6

Les Ruines du Moulin des Pêcheries

Le chemin que vous empruntez à présent permettait, jusqu'au début du siècle dernier, de rejoindre Andel en traversant la rivière à gué. Un peu plus en amont, on trouve toujours les ruines du moulin des Pêcheries, dénommé ainsi en référence aux pêches qui y étaient effectuées, probablement par les moines du prieuré de Saint-Martin. Ces derniers profitaient du barrage créé sur la rivière par le déversoir du moulin pour placer des nasses leur assurant des prises abondantes.

Coetmieux
Lat : 48.4906Lng : -2.57714
0 m
image du poi
7

L' Église de Saint Jean Baptiste

L'église Saint-Jean-Baptiste, qui se distingue par son style finistérien et son clocher à deux galeries, est récente. Si la première pierre de l'édifice actuel ne fut bénite qu'en 1890, une église primitive existait à proximité. Probablement construite au 9ème siècle, sur les vestiges d'une villa romaine, elle abritait les reliques de saint Mieux, qui ont mystérieusement disparues... C'est aujourd'hui sainte Thérèse de Lisieux qui est fêtée, chaque année, le dernier dimanche de septembre. En 1932, la paroisse et l'abbé Auffret furent parmi les premiers à accueillir une relique de la sainte, ce qui contribua au succès du pardon qui dépasse aujourd'hui les frontières communales.

Coetmieux
Lat : 48.4918Lng : -2.60084
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris