Déjà inscrit ? Connectez-vous
/ 6 ans
Yvoir: Tricointe et sa Forêt Domaniale

Yvoir: Tricointe et sa Forêt Domaniale

Cette agréable promenade vous fera découvrir quelques coins d'Yvoir où le temps semble s'être arrêté"¦ L'accent est ici à la nature préservée et au calme, à quelques minutes à peine de la très parcourue vallée mosane. Lorsque, au terme d'un agréable sentier ombragé, vous atteindrez le hameau de Tricointe, vous aurez l'impression de pénétrer au coeur du 19ème siècle, à l'époque où quelques agriculteurs et quelques ouvriers carriers cohabitaient encore sur ce petit plateau karstique. Plus loin, vous parcourrez la mystérieuse forêt domaniale de Tricointe. L'Arbre à l'Image vous y racontera peut-être les secrets accumulés au cours des siècles passés"¦ et pour terminer en beauté, un passage à la bien nommée Notre-Dame de Bonne-Garde s'impose"¦
Ce tracé correspond à la promenade n°1 balisée par le Syndicat d'Initiative d'Yvoir (balise: rectangle vert n°1). La carte IGN qui en reprend le tracé est notamment en vente au service Tourisme de la Commune (plus d'information: http://tourisme.yvoir.be/ )

9.6 km
max. 286 m
min. 88 m
303 m
-303 m
Style : Forêt

Point de départ


5530 Yvoir
Lat : 50.3263Lng : 4.87821
0 m
image du poi
1

Yvoir

En remontant le cours de la Meuse depuis Namur, c'est à Yvoir que la physionomie de la vallée change. La pression urbanistique diminue et nous entrons véritablement en Haute-Meuse dinantaise, un véritable paradis pour les amoureux de la nature...
La prospérité ancienne de Yvoir est pourtant étroitement liée à son passé industriel. Jusqu'au début du 19ème siècle, la vallée du Bocq est en effet l'un des grands centres sidérurgiques wallons. La région dispose en effet de tous les ingrédients nécessaires à la métallurgie ancienne: le minerais de fer accessible en sous-sol, les bois permettant la fabrication du charbon de bois indispensable à la réduction du fer, l'énergie hydraulique pour actionner les outils permettant le façonnage du fer (marteau, fenderie, etc.).
Notre promenade commence face à la Maison Communale d'Yvoir, installée dans l'ancienne ferme seigneuriale de la localité. Dès le 16ème siècle, on assiste au développement de l'industrie du fer autour d'Yvoir. Les propriétaires de forges -appelés ici aussi «maîtres de forge»- achètent ou font construire les plus belles demeures de la région. Plusieurs familles de maîtres de forge sont propriétaires da la ferme féodale d'Yvoir entre le 17ème et la fin du 19ème siècle. Au terme d'un épisode «religieux» (avec les soeurs du Cénacle puis les Pères de Scheut), la ferme sera finalement rachetée par la Commune et transformée en Maison Communale.
Avant de démarrer notre périple, nous pouvons aussi admirer l'église paroissiale de style classique construite en 1763 par le curé Jacques Misson. On reconnaît au dessus de la porte d'entrée une pierre portant les armes des Misson, une famille de maître de forge dont était issu le curé Jacques Misson. A l'intérieur, on découvrira encore quelques curiosités comme cette pierre tombale d'un certain Jean Ruffe, prêtre et maître de forge, décédé en 1759 !
Avant de tourner à droite sur l'avenue de Lhonneux, jetez un coup d'oeil vers le parc longeant le Bocq: vous y découvrirez un petit maka, l'un de ces marteaux qui firent la réputation sidérurgique de nos vallées.
Laissons maintenant la Maison Communale à notre gauche et gagnons l'avenue de Lhonneux que nous empruntons vers la droite

4 Rue de l'Hôtel-de-Ville 5530 Yvoir
Lat : 50.3263Lng : 4.87821
0 m
image du poi
2

Carrefour de la Place des Combattants

Laissons, sur notre droite, la Place des Combattants, traversons prudemment la grand-route, laissons, sur notre droite la rue de Tricointe et poursuivons légèrement sur la gauche, vers Fidevoye

Place des Combattants 5530 Yvoir
Lat : 50.3279Lng : 4.87668
0 m
image du poi
3

Vers Fidevoye

Avant le pont sur le chemin de fer, nous nous engageons dans la voie sans issue, vers Fidevoye

13 Rue Puits du Champ 5530 Yvoir
Lat : 50.3301Lng : 4.87541
0 m
image du poi
4

Fidevoye

Le quartier de Fidevoye témoigne des villégiatures mosanes du début du 20ème siècle. On peut encore y découvrir nombre de villas souvent construites par de riches bourgeois citadins, attirés par la beauté des paysages mosans, les facilités de communication et la mode de la villégiature.
"S'il fallait, d'un mot, définir le style des villas, ce serait sans conteste ' néo-traditionnel'. C'est pourquoi l'Art Nouveau, par exemple, qui fleurit à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle, n'a guère sa place dans ces constructions. Horta lui-même, fer de lance du courant et auteur de huit maisons de campagne en Belgique, l'a laissé en veilleuse dans leur conception, puisque l'effervescence décorative urbaine n'est pas de mise ici." (site yvoir.be)
Arrivés au terme du macadam, nous tournons vers la droite pour suivre un sentier montant en pente raisonnable au creux d'un vallon.

Rue Puits du Champ 5530 Yvoir
Lat : 50.3324Lng : 4.87536
0 m
image du poi
5

Route de Tricointe

Lorsque le sentier rejoint la route de Tricointe, suivez celle-ci vers la gauche (montée)

40-52 Rue du Tricointe 5530 Yvoir
Lat : 50.3347Lng : 4.88255
0 m
image du poi
6

Carrefour

Tournez à gauche en direction de la ferme de Tricointe, de son vrai nom, la ferme d'Anhay

41 Rue du Tricointe 5530 Yvoir
Lat : 50.3369Lng : 4.88823
0 m
image du poi
7

Tricointe

Sur un plateau karstiques (chantoires et dolines y abondent) à 200 mètres d'altitude, le hameau de Tricointe rassemble, au milieu de belles prairies, quelques anciennes maisons en pierre, la belle ferme d'Anwai et, caché à l'abri du bois, le Château de Tricointe érigé en 1907. A quelques kilomètres à peine du centre d'Yvoir, ce hameau est un véritable havre de paix qui semble bien loin de la vallée plus urbanisée. C'est aussi la porte d'accès à la très belle forêt domaniale de Tricointe qui s'étend vers le village de Mont. Vaste de 164 Ha, cette forêt appartient à la Région Wallonne et à la Commune d'Yvoir. «Le biotope forestier du Tricointe est entrecoupé de prairies et pâtures, qui diversifient le paysage. Les quelques parcelles de résineux (épicéa, mélèze, pin sylvestre, douglas) mettent en évidence le peuplement feuillu (chênes, hêtres, frênes, charmes, érables). Ces essences sont adaptées au sol particulier de la région, sur grès rouge.» (site www.yvoir.be ) On découvre ainsi à quelques kilomètres de distance, la grande variété géologique du Condroz alternant plateau calcaire et massif gréseux.
Prenez aussi connaissance du panneau de la DNF à l'entrée du bois: il vous donnera quelques informations au sujet des essences plantées le long du chemin forestier principal que vous emprunterez tantôt pour redescendre vers le hameau

Godinne - Tricointe 5530 Yvoir
Lat : 50.3383Lng : 4.88708
0 m
image du poi
8

Vers le Chêne à l'Image

Une fois entrés dans le bois, vous prenez le premier chemin forestier sur votre gauche. Vous restez sur ce chemin, plus moins en ligne droite, jusqu'au Chêne à l'Image

52 Rue du Tricointe 5530 Yvoir
Lat : 50.3392Lng : 4.88886
0 m
image du poi
9

Chêne à l'Image

Après avoir dépassé, sur notre droite, un réservoir d'eau de la SWDE, nous découvrons, au coeur de la forêt de Tricointe, le célèbre Chêne à l'Image de Godinne. Nous sommes ici à plus de 280 mètres d'altitude, près de 200 mètres au-dessus du niveau de la Meuse. Ce chêne, stratégiquement situé au carrefour de plusieurs chemins forestiers, témoignent de la foi teintée de paganisme de nos aïeuls. Jadis, les habitants des alentours venaient ici invoquer quelque puissance supérieure en glissant sous les écorces de l'arbre des images saintes. Aujourd'hui, l'arbre à l'aspect vaguement menaçant reste très photogénique et très"¦ photographié"¦
Vous empruntez ensuite un chemin, vers te, dans les sapins. Vous suivez ce chemin, en évitant un chemin obliquant un peu plus loin vers la droite. Vous longez finalement une prairie, sur votre droite et aboutissez à un carrefour forestier. Vous tournez à droite en longeant encore un peu la prairie

44 Rue du Tricointe 5530 Yvoir
Lat : 50.3465Lng : 4.89161
0 m
image du poi
10

Maison Forestière

Au carrefour des principaux chemins forestiers qui sillonnent la forêt, un banc ombragé nous accueille, à deux pas de l'ancienne maison du garde forestier. Dos au chemin par lequel vous venez d'arriver, vous tournez à droite pour emprunter le chemin forestier principal de la forêt. Essayez maintenant de vous souvenir des essences évoquées à l'entrée du bois et profitez de ce très beau parcours en forêt. Vous longerez à nouveau de belles prairies d'où de belles échappées vers Evrehailles et la vallée du Bocq s'offrent à vous. Peu avant de sortir de la forêt et de retrouver le hameau de Tricointe, vous rejoignez le chemin suivi au départ. Vous allez suivre le chemin d'arrivée en direction d'Yvoir. Au point 5, vous poursuivez néanmoins sur la route macadamisée, vers Yvoir.

44 Rue du Tricointe 5530 Yvoir
Lat : 50.348Lng : 4.90747
0 m
image du poi
11

Allée du Lairbois

Tournez à droite, vers l'Allée du Lairbois, une rue qui monte assez rapidement vers le Sud-Est. Vous la suivez pendant 350 mètres et tournez à droite, sur un chemin d'apparence privé (vers la Vierge d'Yvoir)

30 Rue du Tricointe 5530 Yvoir
Lat : 50.332Lng : 4.87639
0 m
image du poi
12

Allée du Lairbois et Notre-Dame de Bonne Garde

Une fois que vous avez quitté l'allée du Lairbois, ne suivez pas directement les balises du Syndicat d'initiative. Continuez quelques dizaines de mètres sur le chemin privé descendant vers la Maison du Terne, empruntez un sentier à gauche pour découvrir rapidement le panorama de Notre-Dame de Bonne Garde. La statue haute de 3,5 mètres est taillée dans un seul bloc de marbre de Carrare. Notre-Dame fut ainsi remerciée d'avoir protégé des fureurs de la guerre de 14-18 le Cénacle d'Yvoir. Jusqu'en 1938, le Cénacle occupait la plus grande partie des terrains qui s'étendaient de l'actuelle Maison Communale jusqu'à Fidevoye. L'acquisition par la Commune de ces biens permit la réalisation d'un projet urbanistique d'envergure matérialisé par la création de l'avenue de Lhonneux et son lotissement.
Faites demi-tour pour rejoindre le sentier descendant en contrebas de la très ancienne Maison du Terne. Vous aboutissez, par une sorte de ruelle étroite, sur la place des Combattants et vous tournez à gauche, puis à droite en direction de l'église et de Spontin, Ciney, etc.

1-25 Allée de Lairbois 5530 Yvoir
Lat : 50.3287Lng : 4.87919
0 m
image du poi
13

Château de Bouvignes

Rien à voir (ou si peu) avec les restes de la tour de Crêvecoeur qui surplombent la Meuse quelques kilomètres plus en amont"¦ Le château de Bouvignes doit son nom au pré qui s'étendait entre le centre ancien d'Yvoir et la forge Aminthe. Ce petit château fut aménagé en 1751 à partir d'une structure plus ancienne (du 17ème siècle) par le maître de forges Charles Moreau pour en faire sa résidence. Le château présente également une belle décoration intérieure dans le goût du 18ème siècle. Le bâtiment sert de cadre à un commerce d'antiquités de prestige (visite possible sur rendez-vous).

1 Rue du Blacet 5530 Yvoir
Lat : 50.3275Lng : 4.8784
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris