Déjà inscrit ? Connectez-vous
Chapeau de l'Evêque
Chapeau de l'Evêque
Vue depuis le Chapeau de l'Evêque

Le Chapeau de l’évêque

Randonnée dans la Forêt du Sapet menant jusqu’au Chapeau de l’évêque, petit sommet dominant la vallée du Drac avec point de vue sur les hauts sommets du Valgaudemar.

Ce petit sommet, aussi appelé Pic du Glaizil, offre un panorama exceptionnel sur le Champsaur et l'entrée de l'étroite vallée du Valgaudemar :
À ses pieds, l'impétueux et autrefois dévastateur torrent du Drac dont le nom latin signifie « Dragon », sépare la vallée en deux, sa ligne brillante serpente entre les bocages fertiles. Le hameau de Lesdiguières, visible de là, abrite les ruines du château du dernier connétable de France, François de Bonne, Duc de Lesdiguières. Plus loin, le massif des Écrins s'érige à la verticale telle une muraille infranchissable, mais une large faille permet de s'y engouffrer et de découvrir ses merveilles : la vallée du Valgaudemar, aussi surnommée 'le petit Himalaya', est entourée d'une pléiade de géants de plus de 3 000 m tels que l'Olan, le Sirac, le Pic des Souffles, etc.

6.2 km
max. 1533 m
min. 914 m
640 m
0 m

Point de départ

Lachaup
05800 Le glaizil
Lat : 44.7506Lng : 5.98633
0 m
image du poi
1

Lachaup 05800 Le glaizil
Lat : 44.7516Lng : 5.98682
0 m
image utilisateur

Ferme des Coupaïrou

Dans la famille Barban, on est éleveur de père en fils. Brebis, agneaux,...Lire la suite

Lesdiguières 05800 Le Glaizil
Lat : 44.7677Lng : 5.97683
0 m

bbogo42 Le saucisson acheté à Tallard est presque aussi bon que celui de mon enfance sur le plateau ardéchois !!

199 j
image utilisateur

3 informations complémentaires

Contact

Téléphone : 04 92 55 23 21

Email : otsi.valgaudemar@wanadoo.fr

Site web : http://www.cirkwi.com/#!page=circuit&id=20066&langue=fr

Mis à jour par

Maison du Tourisme du Champsaur & Valgaudemar - 02/06/2017
Signaler un probleme

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris