Déjà inscrit ? Connectez-vous
LA FANGE (Commune EREZEE)

LA FANGE (Commune EREZEE)



Promenade n°15/16 : “ La Fange ” - 8,5 km – balise : rectangle vert
Point de départ : chapelle du Ry del Val à Soy (parking du terrain de football)

SOY : altitude : 316 m – ressources : 2 restaurants, 1 boulangerie, 1 boucherie.
Soy pourrait tirer son origine du mot “ sodai ” qui signifie “ marécage ” . La chapelle du Ry del Val (où démarre la promenade) date de la 1ère moitié du 19ème siècle. Elle est en moellons de calcaire et est dédiée à Notre-Dame de Lourdes.

Dès le départ, belle vue panoramique vers le Condroz et la Famenne.
Longer le terrain de football et prendre un chemin qui serpente dans les prés. Rejoindre la route : noter la présence (à droite) d’une croix en bois avec un Christ et Saint-Roch. Traverser et continuer tout droit. Après quelques mètres, on découvre la dépression de la Famenne (avec le camp militaire de Marche-en-Famenne). T à gauche. Aubépines et prunelliers bordent le chemin qui est parallèle à la route. Après une légère descente, traverser un grand pré en ligne droite. On descend vers Ny à travers un bois de feuillus, parsemé au printemps d’anémones, de cardamines, de primevères et de pensées sauvages. Route à gauche. Carrefour suivant, à gauche. La route remonte vers Mélines et offre une belle vue vers le château-ferme de Ny et le village. Belle charmille en bord de route.

Y à gauche (ne pas emprunter la voie piétonne). Rejoindre la route Soy-Hotton pour atteindre le carrefour du 1.517th Rgt Paras Airborne. Une stèle a été érigée ici en souvenir de 14 parachutistes américains morts lors des affrontements des 23, 24, 25 et 26 décembre 1944 contre les forces allemandes de la région Soy-Hotton-Lamorménil. Traverser et prendre la direction de Mélines. Sur cette route, une autre stèle rappelle que le 3 janvier 1945, jour de la contre-offensive américaine des Ardennes, 5 tankistes américains et plusieurs fantassins ont péri sur une mine. Continuer sur la route asphaltée entre les bois de feuillus, parsemés au printemps de jolies anémones sylvestres. Durant la descente, noter la présence de quelques merisiers (cerisiers sauvages). En contrebas coule le ruisseau de Lisbelle dans un joli vallon verdoyant.

MELINES : 1 camping – Mélines serait un nom d’origine celtique désignant une habitation à la montagne. Une stèle y est érigée à la mémoire de 200 jeunes américains morts lors de la bataille de la Roumière. A l'arrière, portrait gravé sur pierre du caporal John E.Shields (Ripley, N.Y. USA), héros américain mort dans le village de Mélines le 21 décembre 1944. Sa tombe se trouve au bord de la route, un peu plus haut.
T à droite. Prendre la rue du Moulin. Y à gauche (vers le camping du Moulin). Passer le ruisseau. Le chemin remonte dans le bois. Noter à gauche la croix Biette (érigée en souvenir d’un certain Jacques Isidore Biette de Soy – sans date). Nous sommes au lieu-dit “ La Forêt ”.

Plus loin, à droite, après avoir dépasser un chalet isolé, noter quelques magnifiques exemplaires de vieux chênes et vieux hêtres. On arrive en bordure du village de Wy. Au bout d’un petit chemin bordé de haies, T à gauche. Le chemin remonte ensuite en pente raide vers Soy et est jalonné de quelques croix en pierre. Ces croix en pierre qui bordent les chemins campagnards ou les routes, ou que l’on retrouve en pleine forêt ou dans un village sont appelées “ croix d’occis ”. Elles ont érigées à l’endroit où a eu lieu une mort subite, violente ou naturelle. Les plus fréquentes concernent des mort accidentelles : un paysan écrasé sous son charroi, un homme noyé dans les eaux en crue de la rivière ou encore, un promeneur frappé par la foudre.

Au carrefour du sommet, continuer tout droit : on découvre les contreforts de l’Ardenne et le clocher de la chapelle Saint-Roch. Face à un Christ en croix (à gauche), une belle allée mène vers la chapelle Saint-Roch. On raconte qu’en l’an 1600, une terrible épidémie de peste fut enrayée grâce à la dévotion des habitants de Soy envers Saint-Roch. A la suite de ce miracle, on édifia une chapelle en 1606 en son honneur sur l’emplacement de l’ancien cimetière des pestiférés. La chapelle actuelle date de 1896 mais conserve une très belle statue du saint du 17ème siècle provenant de la chapelle primitive. Si celle-ci subsiste toujours, elle a été remplacée par une autre, située à 100 mètres de là, qui fut construite en style mosan. Le parc qui entoure la chapelle est l’œuvre des prisonniers de la seconde guerre mondiale du village de Soy en reconnaissance à Saint-Roch. De cette chapelle, on découvre un panorama étendu en direction de la dépression de la Famenne, des vallées de l’Isbelle et de l’Ourthe. Altitude : 374m. Continuer tout droit. Merveilleux panorama vers le village. Lors de la descente, vue sur la façade arrière du château, l’église et le village. T à droite. Vue splendide vers le Condroz et la Famenne. Route asphaltée à gauche. Le château ferme, en partte classé, est construit en briques et pierre bleue sur une base du 18ème siècle mais il semblerait que l’origine du château remonte au 12ème siècle. Traverser la route Erezée-Hotton et emprunter la rue du Ris del Val pour rejoindre le point de départ. Ici, chaque année, se déroule au mois de juillet la Fête de la Moisson.

Extrait de la carte IGN des 28 promenades des communes de Erezée et Manhay vendue au prix de 10,00 € ( 7,00€ + 3,00€ poste ) à verser au compte bancaire CBC BE43 7326 6137 0101 – BIC : CREGBEBB – Maison du Tourisme du Pays d’Ourthe & Aisne – Communication : carte Erezée-Manhay 1/25

8.5 km
max. 376 m
min. 208 m
229 m
-228 m

Point de départ


6997 Erezée
Lat : 50.286Lng : 5.5113
0 m
image du poi
1

2 Rue Ris-del-Val 6997 Erezée
Lat : 50.286Lng : 5.5113
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris