À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Points d'intérêt
Notes et avis
À voir autour

Circuit balade autour de 11 chaussures géantes en ville

Circuit balade autour de 11 chaussures géantes en ville
Crédit : Damien Cornu - Valence Romans Tourisme

Description

Le Musée de la chaussure s'installe hors les murs.
11 chaussures monumentales inspirées de modèles du musée de 2m de haut environ sont implantées le long d'un parcours marchand.

Départ de l'Office de Tourisme avec un plan dédié à la chaussure !

Sont représentés les grands créateurs : Charles Jourdan, Robert Clergerie, Stéphane Kélian, Andrea Pfister, Stéphane Couvé-Bonnaire, Bruno Frisoni et André Pérugia et Christian Louboutin.

L'objectif : étonner, interpeller et donner envie de pousser les portes du Musée.

Chaussure n°1 : "Escarpin à talon aiguille" de Charles Jourdan - Place Jean Jaurès proche de l'OT
Chaussure n°2 : "Chaussure sans Talon" d'André Pérugia - Parvis de la Gare
Chaussure n°3 : "Chaussure Masque" d'André Pérugia - Rue Jacquemart
Chaussure n°4 : "Chaussure Pensée" de christian Louboutin - Cours Pierre Didier
Chaussure n° 5 : "Mule Pince" de Robert Clergerie - Place Ernest Gailly
Chaussure n°6 : "Derby Tressé" de Stéphane Kelian - Place Charles de Gaulle
Chaussure n°7 : "Chaussure Poisson" d'André Pérugia - Quai de l'Isère
Chaussure n°8 : "Escarpin Choc-Choc" de Bruno Frisoni pour Roger Vivier - Place Jules Nadi
Chaussure n°9 : "Escarpin Etoilé" d'Andrea Pfister - Ruer Bistour devant l'entrée du Musée
Chaussure n°10 : "Escarpin Girafe" de Stéphane Couvé-Bonnaire - Carrefour de l'Europe
Chaussure n°11 : "Derby Roel" de Robert Clergerie - Avenue Gambetta devant Marques Avenue

Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages.

Informations techniques

Marche
Difficulté
Non renseignée
Durée
1h
Dist.
3.4 km
Afficher plus d'informations

Profil altimétrique

Point de départ

30 Départ devant l'Office de Tourisme 34 Place Jean Jaurès , 26100 Romans-sur-Isère
Lat : 45.04608Lng : 5.05292

Points d'intérêt

image du object

Escarpin à Talon Aiguille - Charles Jourdan

Temporairement déplacée dans les jardins du musée en raison des travaux sur la Place Jean Jaurès Le musée de la chaussure hors les murs.Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan... Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Chaussure de femme en chevreau noir, décolleté avec nœud en chevreau. L'escarpin est dans sa version rouge "Jourdan" . Cette chaussure s'inspire de la création de Charles Jourdan de 1963. Cet escarpin est une chaussure emblématique des années 1960 et de la maison Charles Jourdan. Avec son bout pointu et son talon aiguille Louis XV, il témoigne de toute l'élégance et du savoir faire de l'entreprise installée à Romans depuis 1921. Devenue un leader de la chaussure de luxe sur la scène internationale, sa collaboration avec Christian Dior confirme sa renommée. Charles Jourdan et ses fils réussissent à adapter l'entreprise aux évolutions de la mode. Ils développent l'image d'une entreprise créative et audacieuse. fermée en 2007 , l'histoire et le savoir faire de Charles Jourdan restent étroitement liés à la ville de Romans et ses habitants. Dimensions sans socle de la version monumentale: L.2,90m X H.1,75m X I.0.92m

Place Jean Jaurès 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Chaussure sans Talon - André Perugia

Le musée de la chaussure hors les murs. Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan...Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. La chaussure sans talon est un escarpin en veau velours rouge avec un lacet en chevreau or passant et se croisant sur le cou-de-pied. Cette chaussure est inspirée de la création d'André Pérugia réalisée en 1937. L'idée même de" chaussure sans talon" interroge. Ce modèle défie les lois de la gravité et de l'équilibre tout en restant adapté au pied. Il est l' œuvre d'André Pérugia(1893-1977), reconnu comme l'un des plus grand bottier du xxe siècle. Fils de cordonnier, il débute dans l'atelier paterne. Son talent est repéré par le célèbre couturier parisien Paul Poiret. Dès les années 1920, il chausse "les plus belles femmes du monde". Il collabore avec les grandes maisons de mode comme Christian Dior, Balmain ou Givenchy. Arrivé au terme d'une prodigieuse carrière professionnelle, il devient, dans les années 1960, conseiller technique chez Charles Jourdan à Romans. Dimensions sans socle de la version monumentale: L.2,09m X H.2,65m X L.0,98m Réalisé par les entreprises MG Composites(Bésayes), Arsculpt,Atelier FX Déco (Choisy le Roi) et l’entreprise Chapsol avec l'aide des scénographes Jean Luc Tamisier et Sylvie Favel.

Parvis de la Gare Place Carnot 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Chaussure Masque - André Perugia

Le musée de la chaussure hors les murs. Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan...Cette nouvelle pièce vient enrichir le parcours marchand créé en 2019 par la Ville, et rejoindre les 8 premières chaussures monumentales. Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Mule pour le soir en chevreau rose, noir et doré. . Large bandeau noir en forme de masque. Intercalaire enrobé de chevreau doré. Haut talon Louis XV avec décor de petites pastilles dorées. Grand bottier parisien, André Pérugia (1893-1977) fait figure de novateur. Il se distingue par son ingéniosité qui s’exprime autant sur le plan de la création que sur celui de la technique. Il est à l’origine d’une nouvelle impulsion dans la mode de la chaussure. S’inspirant de son temps, il sait aussi puiser ses idées dans des époques révolues ou en d’autres lieux. Venise et ses masques sont un thème récurrent décliné depuis les années 1920 à 1960. Le masque noir épouse parfaitement le pied, personnifiant ainsi la mule. Clin d’œil à l’histoire locale et au Carnaval de Romans de 1580, le masque fait régulièrement son apparition dans les rues de la ville, porté par les Romanais qui fêtent l’événement depuis plusieurs décennies. Dimension sans socle de la version monumentale: L.2,56m X H.1,75m X I.0,88m

Rue Jacquemart 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Chaussure Pensée - Christian Louboutin

Le musée de la chaussure hors les murs. Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian, Charles Jourdan ....Cette nouvelle pièce vient enrichir le parcours marchand créé en 2019 par la Ville, et rejoindre les 10 premières chaussures monumentales. Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Christian Louboutin imagine ce soulier en 1992, s'inspirant d'Andy Warhol et de son univers pop art, graphique et coloré. Quand le dessin devient prototype, la semelle lui apparait trop lourde, trop noire et surtout trop éloignée du croquis qu'il a imaginé. En observant son assistante se peindre les ongles en rouge et d'un geste spontané se saisit d'un flacon et peint la semelle ! "C'est comme si le soulier avait pris vie" Depuis, chaque soulier de Louboutin affiche une semelle rouge Les danseuses des Folies Bergères inspirent les premiers dessins de souliers du jeune créateur. Disciple et collaborateur du bottier Roger Vivier, formé chez Charles Jourdan à Romans, Christian Louboutin est devenue en quelques années une figure incontournable du monde de la mode et du luxe. Il est aujourd'hui devenu un symbole Dimension sans socle de la version monumentale: L.2,56m X H.1,75m X I.0,88m

Début du Cours Pierre Didier 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Mule Pince - Robert Clergerie

Le musée de la chaussure hors les murs. Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan...Cette nouvelle pièce vient enrichir le parcours marchand créé en 2019 par la Ville, et rejoindre les 8 premières chaussures monumentales. Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Mule pour le soir en satin gris et noir. Bout coupé en oblique. Talon fantaisie en acier brossé verni. Première en veau velours nopir. Collection printemps-été 1998. Cette mule graphique et élégante signe un style. Un style unique à l’image de son créateur, Robert Clergerie, un homme qui va à l’essentiel. La recherche de sobriété, de pureté dans le design, le minimalisme, la simplicité caractérisent ses créations. Elles se singularisent dans l’univers de la mode par l’originalité de leurs approches stylistiques. Le talon, apanage de la féminité, fait l’objet de toutes les attentions. Il donne la ligne à la chaussure et signe une silhouette. En métal, il confère au modèle un aspect à la fois brut et aérien. En recherche incessante de créativité et d’innovation, Robert Clergerie a imaginé et réalisé une dizaine de talons métal. Côté technique, c’est un vrai défi car d’une grande complexité de mise en œuvre. Le poids et le prix de revient, non négligeables, en font des modèles d’exception à l’image de cette mule. Qu’ils soient métal ou compensés, les talons perpétuent l’identité et l’ADN de la marque Clergerie et continuent d’accompagner les femmes pour leur plus grand plaisir. Dimension sans socle de la version monumentale: L.2,86m X H.1,20m X I.1,06m

Place Ernest Gailly 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Derby Tressé - Stephane Kélian

Le musée de la chaussure hors les murs. Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan...Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Derby à talon avec tige tressée et lanières de cuir en chèvre de Madras. Cette chaussure est inspirée de la création de Stephane Kélian de 1990. La spécificité de la maison résidait dans cette façon unique et exclusive de traiter le tressé. Cette maitrise d'un savoir faire exceptionnel est restée inégale. créée en 1960, l'entreprise, installée à Romans, s'est développée grâce aux talents des trois frères Kéloglanian. Ils ont su allier la technique du tressé à l'élégance et au confort attendus par une clientèle exigeante. La reconnaissance de la marque au niveau international a été une grande fierté pour ces passionnés de la chaussure. Le nom et l'histoire de cette entreprise restent attachés à la ville de Romans. Dimension sans socle de la version monumentale: L.2,70m X H.1,95m X I.0,95m

Place Charles de Gaulle 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Chaussure Poisson - André Perugia

Le musée de la chaussure hors les murs. Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan...Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Escarpin ouvert à l'arrière en forme de poisson. Chevreau noir brillant avec découpes de chevreau blanc et modéré en forme d'écailles. Escarpin inspiré de la création d' André Pérugia de 1955. La chaussure "poisson" est inspirée du tableau " Les Poissons noirs" peint par Georges Braque en 1942. Son créateur, André pérugia (1893-1977), se nourrit aussi bien des artistes de son temps que de l'Orient ou des Arts décoratifs. Créateur passionné à l'esprit inventif, il aime explorer, expérimenter, innover. Ses chaussures révèlent une extraordinaire diversité de formes et de matériaux. Le musée de la chaussure a la chance de conserver la plus grande collection André Pérugia au monde. Elle témoigne de son rôle majeur dans l'histoire de la chaussure. L 'œuvre d'André Pérugia est immense et la finesse de son travail suscite toujours l'admiration des créateurs contemporains. Dimension sans socle de la version monumentale: L.3,04m X H.2,40m X I.1m

Quai de l'isère 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Escarpin Choc-Choc - Bruno Frisoni

Le musée de la chaussure hors les murs. Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan...Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Escarpin en crocodile vert, décolleté carré et bout pointu. Il a été nommé ainsi en référence au talon choc créé par le célèbre bottier Roger Vivier en 1959. Cet escarpin fait écho à la création de Bruno Frisoni de 2004. Cet escarpin est un hommage au grand bottier parisien Riger Vivier, inventeur du talon aiguille dans les années 1950. Véritable artiste imprégné des tendances avant-gardistes et électriques, il donne à ses souliers les volumes d'une sculpture. Il invente de nouvelles formes de talon, comme ici le talon "choc". Largement reconnu, Roger Vivier chausse la reine Elizabeth II d'Angleterre pour son couronnement en 1953. En 1965,son escarpin noir orné d'une large boucle de métal consacre son succès. Il est immortalisé par Catherine Deneuve dans le film "belle de jour". Roger Vivier collabore avec Christian Dior puis Yves Saint Laurent. Il ne cesse d'explorer les formes et les matières pour toujours créer et surprendre. Dimensions sans socle de la version monumentale: L.2,80m X H.1,88m X I.0,92m

Place Jules-Nadi 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Escarpin Etoilé - Andrea Pfister

Le musée de la chaussure hors les murs. Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan...Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Escarpin en soie rouge imprimée de petites étoiles dorées. Doublure de chevreau or. Talon formé de trois boules de métal doré rappelant un boulier. Cette chaussure est inspirée de la création d'Andréa Pfister en 1994. Cet escarpin, lumineux et pétillant, donne le sourire. Il est à l'image de la fantaisie de son créateur. Italien d'origine vivant en France, Andréa Pfister s'inscrit dans une tradition de décoration. Il s'inspire d'un thème qu'il décline dans ses créations du moment. Pour cet escarpin de la série "boulier", il a imaginé un talon improbable, fait de sphères empilées. Ses collections sont colorées, luxueuses et audacieuses. Souvent surprenantes, voire extravagantes, elles séduisent les stars qui apprécient ce subtil équilibre entre confort et création. Andréa Pfister crée comme il s'amuse. Il apporte une touche d'humour et de gaieté à l'élégance et au raffinement. Dimensions sans socle de la version monumentale: L.2,75m X H.1,83m X I.0,93m

Rue Bistour 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Escarpin Girafe- Stéphane Couvé-Bonnaire

Temporairement déplacée dans les jardins du musée en raison des travaux sur la Place Jean Jaurès Le musée de la chaussure hors les murs.Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan... Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Escarpin en veau velours peint à la main en un dégradé de tâches. Double talon en bois sculpté, en forme de pattes arrière de girafe recouvert et peint de la même manière. Cet escarpin est inspiré de la création de Stéphane Couvé- Bonnaire. Cet étonnant escarpin intrigue intrigue par sa référence au monde animal. Son créateur, Stéphane Couvé-Bonnaire, alors jeune étudiant, participe, en 1995, au concours "exercice de style" organisé par la fédération Française de la Chaussure. Ce concours stimule la créativité et révèle de jeunes créateurs. Il imagine et réalise ce talon qui évoque les pattes arrière d'une girafe et fait sensation. Il remporte le 1er prix. Acquis par les amis du musée et conservé au musée de la chaussure, ce modèle s'accompagne d'un escarpin zèbre dans le même esprit. Les talons sont en bois sculpté et l'effet pelage entièrement peint à la main. Entre rêve et réalité, ses créations très remarquées fascinent et surprennent. Dimension sans socle de la version monumentale: L.2,75 X H.200m X I.0,95m

Carrefour de l'Europe 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Derby Roel - Robert Clergerie

Le musée de la chaussure hors les murs. Inspirée de modèles emblématiques exposées au musée de la Chaussure, ces œuvres rendent hommage à la créativité et à la technique de grands chausseurs, tels que Roger Vivier, Stephane Kelian ou Charles Jourdan...Jean-Luc Tamisier et Sylvie Favel, mandatés par la Ville, sont à l'origine de cette scénographie urbaine et du design des soclages. Derby en cuir, tricolore. Bout golf fleuri. Décors de perforations. Plateau en chevreau velours moutarde, quartiers pailletés bleu marine, bas de l'empeigne et quartier arrière cuir vernis noir. Cette chaussure est inspirée de la création de Robert Clergerie réalisée en 2016. Ce derby est un modèle phare de la marque. En 1981, Robert Clergerie met aux pieds des femmes un modèle jusqu'ici résolument masculin, le Derby. Edité chaque saison depuis sa création, il a largement contribué au succès et à la renommée de son entreprise. Toujours adapté à l'air du temps, ce derby pour femme s'est décliné en 35 coloris à l'occasion des 35 ans de la maison dans le cadre de sa collection Roel. L'entreprise romanaise poursuit l'affirmation de son style tout en répondant aux évolutions de la mode. Elle innove et crée des chaussures architecturées, des sandales à talon métal ou compensé, des semelles en bois qui signet son identité. La Maison Clergerie est une marque de prestige, en France et dans le monde. Dimension sans socle de la version monumentale: L.2,97m X H.1,11m X I.1,22

Avenue Gambetta 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

Le Musée de la Chaussure

Le Musée de la Chaussure de Romans installé dans l'écrin prestigieux de l'ancien couvent de la Visitation vous invite au voyage, à la découverte de cet objet universel qu'est la chaussure.Les cellules, autrefois occupées par les religieuses visitandines sont aujourd'hui l'écrin d'une collection de chaussures des origines à nos jours : des paires insolites venues des 4 coins du monde jusqu'aux créateurs contemporains. Toutes les formes de chaussures sont exposées, des plus anciennes aux plus contemporaines, des plus classiques aux plus extravagantes, en passant par les plus exotiques, sans oublier les créations des bottiers célèbres d'hier et d'aujourd'hui. Bottes de mousquetaires, bottillons de femmes chinoises pour pieds mutilés, poulaines du Moyen âge… 16 500 pièces de collection de l'antiquité à nos jours, soit 4000 ans d'histoire, sont présentées par roulement dans les cellules autrefois occupées par les religieuses visitandines. A découvrir également des peintures (XVIIe, XVIIIe, XIXe siècles) et des expositions temporaires. Le tout présenté dans l'ancien couvent de la Visitation (XVIIe siècle) lové dans des jardins aménagés et classés à l'inventaire des monuments historiques.

Portail Roger Vivier Rue Bistour 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

La Cité de la Chaussure

La Cité de la Chaussure, en plus de ses ateliers visitables, propose un grand magasin de chaussures de 300 m² mettant en valeur les savoir-faire Romanais. On y retrouve également des accessoires. LABEL QUALITE TOURISME3 ateliers de fabrication : Softin - Max Vincent/1083 - Made in Romans La boutique : Chaussures - Made in Romans - Génération Sens - Venexan - Atelier Cuir - Atelier PM - Ector - Softin - Max Vincent /1083 - Magic Feet - Caresse Bois - Paraboot - Couleur Tong - Menzo Maroquinerie - Made In Romans - Teika - Nodies - 2945ST - Tussor - A petit Point - Philippe Serres Chaussettes - Berthe aux grands pieds - Dagobert à l'envers - Perrin - Archiduchesse Bijoux - Janoé - Florence Faugier Accessoires - Atelier à pas d'anges - Piganiol - Gorilla - Mes lacets Produits d'entretien - Mulard - Famaco - Saphir Médaille d'or

36 Place Jean Jaurès 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

La Côte Jacquemart

Ce Quartier, autrefois très riche, abritait les Demeures des Rentiers, des Commerçants et des hommes de Loi. De part et d'autre de la côte Jacquemart, des façades du XIVème et du XVème siècles, avec Fenêtres à Meneaux.Au rez de chaussée des maisons, des vestiges d'arcs boutiques médiévaux. En descendant la côte, sur le gauche, empruntez l'impasse Jacquemart. Au fond de l'impasse, une maison avec escalier et balcon en bois donne un aperçu de ce que pouvait être le Quartier au Moyen-Age.

Cote Jacquemart 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter
image du object

La Gare de Romans

La Gare de Romans est ouverte dès 1864 par la Compagnie Paris-Lyon-Méditerranée pour desservir la ligne Valence-Moirans, et permet à la Cité de se développer économiquement.Face à la Gare, on trouve un quartier construit au XIXe siècle par la Bourgeoisie Romanaise, enrichie par l’industrie de la chaussure.

Place Carnot 26100 Romans-sur-Isère
- Valence Romans Tourisme -
Consulter

Informations complémentaires

Mis à jour par

Valence Romans Tourisme - 24/06/2024
www.valence-romans-tourisme.com/fr/
Signaler un probleme

Période d'ouverture

Toute l'année.

Contact

Téléphone : 04 75 02 28 72

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Prudence !
Nous n'avons pas d'information sur la difficulté de ce circuit. Il se pourrait que vous ayez quelques surprises en chemin. Avant de partir, n'hésitez pas à vous informer un peu plus et à prendre toutes les précautions nécessaires. Bonne balade ! 🌳🥾