À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Étapes
Points d'intérêt
Notes et avis
À voir autour

De Lenclos à la ferme Belle-Vue par le gibet

De Lenclos à la ferme Belle-Vue par le gibet

Description

Un parcours agréable, d'environ 3 km, sur des routes macadamisées, mais en grande partie à travers la campagne pour rejoindre des élevages de poules pondeuses et de moutons.
Ce parcours fait partie du réseau "ADEO" créé par le groupe Mobilité Douce d'Etalle et visant à créer des liaisons "douces" entre les villages de la commune.

Informations techniques

Ce circuit a été mis à jour le : 23/10/2019
3.1 km
15 mn
45 mn
20 mn
20 mn
min. 99999 m
Style : À la campagne
Public : Famille
Thématique : Patrimoine

Profil altimétrique

Point de départ

16 Lenclos , 6740 Étalle
Lat : 49.67406Lng : 5.60738

Points d'intérêt

image du object

Lenclos

Jadis, Lenclos était un village à part entière. Son nom provient du fait qu'il était entouré d'eau, d'une part par la Semois et d'autre part par un canal qui conduisait à un étang. Dès 1258, Thibaut, comte de Bar, beau-frère du comte de Chiny, annonce dans un acte sa volonté de construire et fortifier une "ville neuve" au quartier dénommé plus tard "l’Enclos". Il s'agit d'une ville fortifiée, au plan caractéristique, en ovale défensif. En 1283, le château est construit à l'extrémité ouest de Lenclos. C’est la "Grosse Tour" ou "Château de la Margelle" aujourd'hui restauré par la famille Hittelet. Il s’aligne sur l’ancienne chaussée romaine, au niveau de son passage à ce qui constituait jadis le gué de la Semois. Bâti sur la rive gauche de la Semois sous la forme d'une maison forte, il constituait en quelque sorte la tête de pont de la ville neuve de Lenclos, construite à la même époque sur la rive opposée.

16 Lenclos 6740 Étalle
- ADEO -
Consulter
image du object

Ferme au 32 à Lenclos

Le dernier bâtiment du pâté de maisons du nord du quartier de Lenclos, avant un chemin qui le relie à la N83 est une ferme tricellulaire datant probablement de la première moitié du XIXe siècle. Vers la fin du siècle, la façade de logis a été reconstruite en retrait et les combles ont été réaménagés. Les encadrements de baies au logis sont cimentés, avec de fausses piles à refends, caractéristiques du post-néo-classicisme "1900". Le logis, à droite, comporte deux travées avec porte sur deux niveaux. A l’arrière, deux travées sur deux niveaux et baies de combles ; boutisses. Le mur-pignon était également à boutisses (pierres présentant leur face étroite au parement). Il existe une petite annexe accotée sous bâtière à ressauts de briques. La partie agricole, à gauche, était de style plus ancien, mais elle a été remaniée. La porte de grange en anse de panier, une petite baie thermale d’aération et des baies de combles. Une autre porte de garage a été réaménagée plus récemment. A l’arrière, baies au rez-de-chaussée et baies de combles. Linteaux droits sur l’ensemble. Corniche calcaire en doucine à la façade, croupette à droite.

28/1 Lenclos 6740 Étalle
- ADEO -
Consulter
image du object

Ferme au 40 à Lenclos

A l’angle de deux rues, à l’est, avant l’embranchement vers le chemin des Romains, se situe une imposante bâtisse qui était à l’origine deux propriétés distinctes. A gauche, une petite maison du XVIIIe siècle, avec, jadis, probablement l’étable en partie arrière et des boutisses au mur-pignon (pierres présentant leur face étroite au parement). La façade est d’une travée de deux fenêtres à linteaux bombés et délardés, porte à linteau droit probablement du XIXe siècle, surmontée d’une fenêtre récente. A l’étage, fenêtre de bois à linteau légèrement incurvé. Croupette à gauche. La ferme à droite est également du XVIIIe siècle, une taque indiquant la date de 1735. Autrefois quadricellulaire, avec une partie agricole avec grange médiane maintenant englobée dans un imposant bâtiment de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle. Les limites anciennes sont encore visibles. Le corps de logis de cette partie est à gauche, avec une travée de deux fenêtres et une porte. A l’arrière, porte à linteau droit plus tardive, surmontée d’une petite baie à linteau bombé, travée de deux fenêtres, celle du rez-de-chaussée est détruite. Linteaux bombés à délardement.

- ADEO -
Consulter
image du object

Ruisseau de Lenclos ou de la Tortrue

Le parcours traverse le ruisseau de la Tortrue, qui prend sa source à Habay-la-Neuve, au nord de la ligne de chemin de fer, non loin de la rue de Vance. Dans cette partie, il est parfois mentionné comme "helligbaach" ou "ruisseau sacré". Il reçoit ensuite le ruisseau de la Goutaine, qui est au départ un mince filet d’eau, puisque son nom signifie "petite goutte". Il traverse alors la partie est du CET d’Habay, au niveau de la station d’épuration, puis rejoint le ruisseau du Pont Bideau et continue vers Lenclos. Le nom "ruisseau de la Tortrue" est souvent attribué à toute sa partie aval, jusqu’à son confluent avec la Semois. Ce confluent se situant au sud de Lenclos, cette partie aval du ruisseau est parfois aussi appelée "ruisseau de Lenclos". Ferraris, dans ses commentaires sur sa carte de 1777 mentionne également le nom de ruisseau de Heumont, qui, à l’époque, était notamment sujet à des débordements.

100 Chemin des Romains 6740 Étalle
- ADEO -
Consulter
image du object

Chemin des Romains

La chaussée romaine Trèves-Reims a été construite par l'empereur Claude en 44 et 45 de notre ère. En effet, au cours de la première moitié du premier siècle, la région connaît un essor économique soudain et remarquable. L'administration romaine a donc consacré ce développement par la construction d'une artère facilitant l'écoulement des produits vers les villes les plus proches. Autant que possible, son tracé est rectiligne, sauf dans les vallées trop profondes où la chaussée s'adapte par des crochets. Sur son parcours belge, la chaussée ne présente que 3 changements de direction sur 46 km. En quittant Sampont, la chaussée entre sur le territoire de la commune d'Etalle au nord de Villers-Tortru, puis se poursuit au nord de Vance pour rejoindre Etalle. Elle y traverse la Semois par un gué empierré qui a prouvé jusqu'à nos jours sa solidité. Il sera plus tard contrôlé par le site de Lenclos et le château de la Grosse Tour. Après un parcours de 9 800 mètres dans la commune, elle la quitte entre Sainte-Marie et Poncelle. A Etalle, le "Chemin des Romains" et à Sainte-Marie la "Chaussée Romaine" sont maintenant des routes tracées sur le parcours initial de la chaussée.

42 Chemin des Romains 6740 Étalle
- ADEO -
Consulter
image du object

Gibet de Lenclos

Dans plusieurs villages de la région s’élevaient des gibets où avaient lieu les exécutions des criminels condamnés à mort du temps du régime seigneurial et jusqu’à la révolution française. Le gibet pouvait être une potence ou des fourches patibulaires, constituées de plusieurs colonnes de pierres sur lesquelles reposait une traverse de bois horizontale à laquelle le condamné à mort était pendu. Placés sur une hauteur, un peu en dehors du village, mais bien en vue du principal chemin public, les gibets signalaient aux habitants le siège d’une haute justice. Les corps des condamnés étaient laissés pour être exposés à la vue des passants et dévorés par les corbeaux. Le gibet était avant tout une démonstration visible du droit de justice du Seigneur, mais il ne servait probablement pas beaucoup. Les emplacements des gibets peuvent être localisés grâce aux toponymes des lieux-dits "au gibet" ainsi que par un dessin représentatif d’une potence sur la carte de Ferraris.

40 Chemin des Romains 6740 Étalle
- ADEO -
Consulter
image du object

Ferme "du Rond Pré" de Jean-Marie Ludgen

La ferme de Jean-Marie Lutgen accueille 6000 poules pondeuses bio. Cet élevage diversifie les productions de l’exploitation, à savoir lait et pommes de terre bio. Les poules, séparées en deux lots de 3000, normes bio obligent, s'ébattent sur 2 ha 40 de prairie attenante.

Ferme de Belle Vue 6740 Étalle
- ADEO -
Consulter
image du object

Ruisseau du Pont Bideau

Le parcours passe sur un pont au-dessus du ruisseau du "Pont Bideau". Bideau serait une altération de Bida, qui était le nom d’un maître des forges de Bologne, qui fit construire un pont sur le ruisseau appelé depuis "ruisseau du Pont Bideau". Il l’avait établi pour permettre à ses voituriers, qui allaient à la mine à Vance et dans le bassin de Longwy, de traverser plus aisément l’obstacle que constituait le ruisseau. Celui-ci prend sa source dans l’ancienne commune de Hachy et forme sur une certaine distance la limite entre les deux communes. Il se jette dans le ruisseau de Lenclos à une centaine de mètres de là, vers l'ouest..

1 Ferme de Belle Vue 6740 Étalle
- ADEO -
Consulter
image du object

Ferme Belle-Vue

Tout au bout de la petite route se trouve cette belle ferme restaurée. Elle s’appelle aussi ferme des Cœuvins, du nom du lieu-dit dont le nom provient du latin cova, signifiant creux, fossé. La fin du chemin de campagne offre un magnifique paysage dans la verdure, avec des centaines de moutons. C’est en effet là qu’Alexandre et Véronique Dupont élèvent des moutons, depuis 1987, en succédant à la famille Masson, qui exploitait une ferme traditionnelle avec vaches laitières.

Ferme de Belle Vue 6740 Étalle
- ADEO -
Consulter

Auteur de la donnée

proposé par ADEO
18 rue du Moulin 6740 Etalle

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter