Déjà inscrit ? Connectez-vous
Au choeurs d'Aix-en-Provence

Au choeurs d'Aix-en-Provence

Aix-en-Provence a toujours tenu une place centrale dans l’histoire antique et chrétienne de la Provence : capitale de la deuxième Narbonnaise romaine sous le nom d’Aquae Sextiae, capitale religieuse sous l’influence des premiers évangélistes venus de Judée, enfin capitale de Provence avec ses comtes et son parlement. C’est donc tout naturellement que cette ville « capitale » à plus d’un titre est au centre de ces circuits du patrimoine sacré.

Parmi une offre foisonnante et riche de diversité, quatre édifices remarquables : l’église Notre-Dame de la Seds, la plus ancienne église et probablement cathédrale de la ville, sa digne et fière héritière la cathédrale Saint-Sauveur, joyau du patrimoine sacré de ce territoire, l’église du Saint-Esprit véritable écrin d’art sacré, à l’architecture innovante des frères Vallon, sans oublier bien sûr l’église Saint-Jean de Malte, édifice aux origines hospitalières, précurseur du gothique en Provence dont il fut jadis le gardien jaloux des sépultures comtales.

4.2 km
max. 214 m
min. 181 m
55 m
-53 m
Style : En ville
Thématique : Patrimoine

Point de départ

11 Place François Villon
13100 Aix-en-provence
Lat : 43.526Lng : 5.44418
0 m
image du poi
1

Office de Tourisme, Aix-en-Provence

Votre guide officiel d'Aix-en-Provence et du Pays d'Aix. l'Office de Tourisme vous aide à préparer votre séjour en Provence.

280 Place François Villon 13100 Aix-en-provence
Lat : 43.526Lng : 5.44418
0 m
image du poi
2

Eglise Notre-Dame de la Seds, Aix-en-Provence

L’église de style romano-byzantin que nous connaissons aujourd’hui est l’oeuvre de l’architecte Henri Revoil et date de 1853, mais ses origines sont beaucoup plus anciennes puisque l’église primitive dédiée à la Vierge, semble avoir existé dès le IVe siècle, à côté d’un théâtre antique, mis au jour en 2004. Cela fait d’elle la plus ancienne église de la ville. Elle aurait abrité les reliques de Saint Mitre qui ont rejoint, en 1383, la cathédrale Saint-Sauveur. Détruite durant les invasions précédant le Xe siècle puis reconstruite, elle est élevée au rang de cathédrale et connaît alors son apogée, à partir du XIe siècle avant de tomber en désuétude avec le déplacement progressif du centre de la ville vers le bourg Saint-Sauveur. Il s’agit donc du plus ancien édifice chrétien d’Aix-en-Provence dont on a dit lors d’une cérémonie en 1857 que « Son histoire est la partie la plus précieuse et la plus intime de l’histoire de notre ville ». Le culte marial qui y est rendu explique la présence d’une émouvante statue de la Vierge couronnée, allaitant l’enfant Jésus, et celle d’ex-voto recouvrant entièrement le sol de l’église et qui forment une frise historique des épidémies, qui se sont abattues sur la ville au XIXe siècle, notamment de choléra.

31 Avenue Jean Dalmas 13100 Aix-en-provence
Lat : 43.5289Lng : 5.43656
0 m
image du poi
3

Eglise du Saint Esprit, Aix-en-Provence

Elevée à l’emplacement d’un ancien hôpital affecté aux enfants trouvés, cette église, oeuvre des frères Vallon a la particularité d’avoir le transept et les bas-côtés reliés, son plan s’inscrivant dans un rectangle et non une croix. Elle abrite deux oeuvres particulièrement remarquables : tout d’abord un retable du XVIe siècle, représentant l’Assomption de la Vierge, initialement placé dans la chapelle du palais comtal (jusqu’à sa destruction en 1785), ce qui expliquerait que les apôtres soient vraisemblablement représentés sous les traits des premiers membres du parlement de Provence. La seconde oeuvre maîtresse n’est autre que l’Annonciation, un triptyque de la première moitié du XVe siècle, attribué à Barthélémy d’Eyck. Son commanditaire, Pierre Corpici, drapier officiel du roi René d’Anjou souhaitait qu’il orne son autel funéraire, dans la cathédrale Saint-Sauveur ; mais les aléas de l’histoire n’ont laissé ici que la partie centrale, qui reste malgré tout un chef d’oeuvre de la Renaissance flamande par sa composition et ses multiples détails insolites. C’est dans cette église que fût célébré en 1772 le mariage de Mirabeau et d’Emilie de Covet-Marignane.

47 Rue Espariat 13100 Aix-en-provence
Lat : 43.5273Lng : 5.4472
0 m
image du poi
4

Cathédrale Saint-Sauveur, Aix-en-Provence

A partir du Ve siècle, certains temples païens firent place aux premiers édifices chrétiens. À Aix, ce fut à l’emplacement d’un temple dédié au dieu solaire Apollon (Phébus) qu’un oratoire chrétien fût construit, puis transformé en église et réaménagé à plusieurs reprises au gré des besoins. Les multiples invasions qui secouèrent la Provence du VIIIe au Xe siècle eurent raison de l’édifice qui fut entièrement détruit. En 1057, à l’appel de l’archevêque d’Aix Rostagnus, les fidèles reconstruisent l’église ainsi que l’antique oratoire, visible encore de nos jours sous le nom de la Sainte Chapelle et dont le baptistère est sans doute un des plus anciens de la chrétienté en Provence.
A l’église romane viendront ensuite s’ajouter le magnifique cloître au XIIe siècle, témoignant ainsi d’un renouveau spirituel et d’un retour à la vie communautaire puis une nef de pur style gothique provençal, achevée en 1316, accompagnée au XVIIe siècle d’une nef baroque. Parmi tous les joyaux que recèle cette cathédrale, il en est un qui retient particulièrement l’attention : le prestigieux triptyque du Buisson ardent, peint en 1476 par Nicolas Froment, pour la chapelle funéraire du roi René, les représentant avec la reine dans une composition hautement symbolique évoquant le mystère de la virginité de la mère de Jésus. Ce chef d’oeuvre, restauré récemment, se trouve dans son écrin de la chapelle Saint-Lazare restaurée également pour l’occasion afin de protéger ce trésor
reconnu comme l’un des plus illustres tableaux de l’Europe du XVe siècle. Il en est de même des splendides portes sculptées de 1508 à 1510 par Jean Guiramand, qui représentent les Sibylles, annonciatrices de la venue du Christ, protégées derrière des contre-portes, mais visibles une ou plusieurs fois par jour.

34 Rue Jacques de la Roque 13100 Aix-en-provence
Lat : 43.5317Lng : 5.44689
0 m
image du poi
5

Eglise Saint-Jean-De-Malte, Aix-en-Provence

Élevée à la fin du XIIIe siècle, sa construction se serait étalée de 1272 à 1277. L’église Saint-Jean-de-Malte est le premier édifice gothique construit en Provence et le seul entièrement de ce style à Aix. A l’origine située à l’extérieur de la ville, au milieu des cha mps mais à proximité d’une grande voie passante, la route d’Italie, son architecture est directement inspirée des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, qui lui donnèrent son nom.
La construction était en effet dépourvue de grandes ouvertures et les étroites meurtrières des deux hautes tours octogonales en façade font toujours directement écho à cet ordre militaire, qui assurait protection et sécurité aux chrétiens durant les croisades. La façade a donc un aspect sévère, que viendra tempérer la grande rosace, de 4 m de diamètre. L’intérieur, simple et sobre, abritait les sépultures des Comtes de Provence, ce qui explique aussi la grande dimension de l’édifice. Trois remarquables tableaux de trois grands maîtres des XVIIe-XVIIIe et XIXe siècles s’y trouvent : tout d’abord, un Finsonius, représentant la Résurrection du Christ, l’oeuvre la plus ancienne
de Louis Finson répertoriée en Provence (1610), une toile de Michel Serre, L’Apothéose de Saint-Augustin, et enfin un grand Christ en croix, peint par Eugène Delacroix. Le bâtiment voisin, l’ancien prieuré, abrite le musée des beaux-arts depuis 1838, baptisé musée Granet, l’un des plus riches de province. Depuis 1977, Saint-Jean de Malte a retrouvé sa fonction monastique, en accueillant la fraternité des moines apostoliques diocésains de Saint-Jean-de-Malte.

8 Rue Cardinale 13100 Aix-en-provence
Lat : 43.5257Lng : 5.45253
0 m
image du poi
6

Office de Tourisme, Aix-en-Provence

Votre guide officiel d'Aix-en-Provence et du Pays d'Aix. L'Office de Tourisme vous aide à préparer votre séjour en Provence.

2 Avenue des Belges 13100 Aix-en-provence
Lat : 43.5258Lng : 5.44492
0 m

6 informations complémentaires

Office de Tourisme, Aix-en-Provence

OFFICE DE TOURISME
Les allées provençales
300 avenue Giuseppe Verdi - BP 160
13 605 AIX EN PROVENCE CEDEX 1
04 42 16 11 61

Eglise Notre-Dame de la Seds, Aix-en-Provence

22 avenue Jean Dalmas | GPS : 43°31’45.34»N 5°26’11.93»E
Visite tous les jours aux heures d’ouverture*
Le 8 décembre, pour la fête de l’Immaculée Conception, a lieu une procession de la statue, de la cathédrale à l’église.

Eglise du Saint Esprit, Aix-en-Provence

40 rue Espariat | GPS : 43°31’38.30»N, 5°26’48.99»E
Visite tous les jours aux heures d’ouverture

Cathédrale Saint-Sauveur, Aix-en-Provence

34 place des Marthyrs de la Résistance | GPS : 43°31’55.23»N 5°26’49.38»E
Visite tous les jours aux heures d’ouverture

Eglise Saint-Jean-De-Malte, Aix-en-Provence

24 place Saint-Jean-de-Malte | GPS : 43 31’32.34»N
5 27’10.46»E
Visite tous les jours aux heures d’ouverture

Office de Tourisme, Aix-en-Provence

OFFICE DE TOURISME
Les allées provençales
300 avenue Giuseppe Verdi - BP 160
13 605 AIX EN PROVENCE CEDEX 1
04 42 16 11 61

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris