À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Étapes
Points d'intérêt
Notes et avis
À voir autour

Rajal de Saploum

En direction du Rajal de Saploum
Le rajal de Peyre
Le Rajal de Saploum
Panorama sur Ste-Eulalie du Cernon
La Vallée du Cernon
Crédit : Virginie Govignon - OT Larzac et Vallées

Description

Depuis Sainte-Eulalie-de-Cernon, partez à la découverte du Serre de Cougouille, un des 19 sites Natura 2000 du sud-Aveyron. A la fois un point haut du Larzac et un haut lieu de biodiversitéDe l’extrémité sud du parking, longer le mur du cimetière, rejoindre la place du Sacré Cœur et descendre à la fontaine de la Vierge (Touat de Marie). Emprunter à droite la D77 en direction de Lapanouse-de-Cernon.A la patte d’oie, emprunter à gauche la D561 menant vers le Viala-du-Pas-de-Jaux, passer le pont sur le Cernon et de suite après le virage, en suivant le balisage emprunter un petit chemin sur votre gauche. Peu de temps après vous rejoignez la route, la suivre sur votre gauche.Passer l’aire de pique-nique de Puech Aubert et, dans le virage suivant, reprendre le sentier qui va monter progressivement en offrant de jolies vue sur le village. Passer sur la voie ferrée et poursuivre jusqu'au Rajal de Peyre. Vous êtes au sommet du cirque dolomitique et sur le site Natura 2000 de la Serre de Cougouille.Suivre à gauche la direction "Saploum" et s'orienter de suite vers la gauche pour éviter la descente abrupte, et retrouver le sentier 60m plus loin. Au bas du cirque, se diriger à nouveau à gauche  pour emprunter le tunnel franchissant la voie ferrée (lampe de poche nécessaire).Poursuivre sur un agréable sentier traversant notamment des ruiniformes. Laisser sur la gauche une maison en ruine, continuer la descente jusqu’au croisement avec une piste que l’on emprunte à droite et franchir une clôture (prendre soin de la refermer).Ce chemin débouche sur une petite route que l’on va suivre sur la gauche pour rejoindre le village. Après environ 500m, vous croisez alors sur la gauche l’accès à l’Espace Nature Ladoux  (A/R possible). Poursuivre vers le village en laissant à droite la croix de l’Arjalas. Après les premières maisons passer devant la chapelle Notre-Dame de Pitié (15ème siècle), avant de vous diriger vers le parking (A/R possible à l'intérieur des fortification pour voir la commanderie).Recommandations:Vous traversez des zones classées Natura 2000, présentant des espèces protégées. Bien refermer les barrières en zone de pâture, ne pas s’approcher des moutons, tenir les animaux en laisse. Rester sur les chemins balisés, respecter les propriétés privées et la nature. Ne pas cueillir les fleurs. Ramener ses déchets, faire attention aux risques d’incendies. Prévoir de bonnes chaussures, assez d’eau.

Informations techniques

Ce circuit a été mis à jour le : 18/04/2024
6.1 km
2 h
max. 795 m
min. 570 m

Profil altimétrique

Point de départ

Lat : 43.983025Lng : 3.137223

Étapes

image du object
1

Panaroma sur Sainte-Eulalie de Cernon

Le village de Sainte-Eulalie, siège de la commanderie templière, est niché dans la vallée du Cernon. On distingue l'enceinte quadrangulaire de laquelle émergent des tours circulaires et carrées. Sur la partie gauche du village, on peut apercevoir le quadrilatère du château faisant face à celui de la ville de l'autre côté de la place.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
2

Ancienne voie ferrée Le Vigan-Tournemire

Cette ancienne voie ferrée, construite à la fin du 19ème siècle, reliait Le Vigan (Gard) à Tournemire (Aveyron) en escaladant les contre-forts des Cévennes et du Larzac. Le transport de voyageurs prit fin en 1939 et celui des marchandises en 1951. Une antenne entre Tournemire et l'Hospitalet du Larzac fut maintenue pour desservir le camp militaire puis fermée à tout trafic en 1955 et déferrée en 1960. Dix-neuf kilomètres de voie ont été reposés entre l'Hospitalet du Larzac et Tournemire en 1977 dans le cadre de l'extension du camp militaire. Cependant aucun convoi n'emprunta le tronçon du fait de l'abandon du projet d'extension.  Aujourd'hui, on peut y pratiquer du Vélorail ou y faire une balade en train touristique.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
3

Zone naturelle du serre de Cougouille

La zone Natura 2000 du Serre de Cougouille est constituée de pelouses calcaires et de rocailles dolomitiques avec des landes à buis (parcours ovins). Sur cette zone, on y observe une grande diversité d'insectes (papillons notamment), une avifaune steppique ainsi qu'une végétation dolomitique. Le Serre de Cougouille ("serre" signifie sommet, butte en occitan) est un des points hauts du Causse du Larzac (910m d'altitude) qui domine la vallée du Cernon et où est installée une table d'orientation. Site facile d'accès depuis la D23 et de grande importance paysagère.Source : inpn.mnhn.fr/site/natura2000/fr7300861

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
4

Rajal de Saploum

Le plateau du Larzac est representatif du relief karstique. Aussi, l'omniprésence du calcaire, sous différentes formes, engendre un paysage très minéral. Les rochers ruiniformes, appelés aussi "rajals" sont des blocs rocheux sculptés par l'érosion des dolomies.En occitan "Rajal" signifie source, "Saploum" est un dérivé local qui désigne le sable rouge dû à l’érosion.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
5

Espace Ladoux

La vallée du Cernon entaille de l'ouest vers l'est le nord du plateau du Larzac. Le Cernon prend sa source en amont de Ste-Eulalie de Cernon et cours pendant 31 km pour se jeter dans le Tarn. Il est alimenté par plusieurs affluents, notamment par la puissante source vauclusienne de La Mouline, à Lapanouse de Cernon. La température de l'eau quasi-constante (12 et 14°C), son excellente qualité et la forte densité d'arbres sur les rives en font une rivvière bien connue des pêcheurs pour sa richesse en salmonidés (truite fario). L'espace Ladoux se situe en bordure du Cernon et offre des tables de pique-nique et un petit sentier d'interprétation jalonné de panneaux sur la flore et la faune.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
6

Croix d'Arjalas

Située à la sortie de Sainte-Eulalie-de-Cernon en bordure nord du chemin de Ladoux (la source)  la croix de l’Arjalas aux lignes épurées est la croix la plus monumentale de la commune. Arjalas en occitan signifie genêt épineux ou banc d’argile.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
7

Chapelle Notre-Dame de Pitié

La tradition locale raconte que Messire de Saint-Jean fit reconstruire une chapelle dédiée à Notre-Dame-de-Pitié, destinée à recevoir les morts du Mas Trinquier et du Rouquet, jusqu’au moment où le prêtre venait les y prendre pour leur donner la sépulture ecclésiastique.Par ailleurs, un certain nombre de personnes y ont obtenu des grâces, notamment une jeune fille qui aurait vu la guérison d’une plaie considérée comme incurable.Egalement, connaissant la dévotion que portaient les Templiers à la Vierge à qui ils dédiaient la moitié de leurs prières, cette chapelle aurait été utilisée par les Chevaliers de l’Ordre et les Croisés revenant d’Orient, obligés de respecter la « quarantaine » avant de réintégrer le cloître fortifié de leur Préceptorie.Chapelle du 15ème siècle.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
8

La place et la fontaine

La place de Sainte-Eulalie, telle que vous pouvez la découvrir aujourd’hui a été aménagée au XVIIe siècle par le commandeur Jean de Bernuy Villeneuve qui fit construire la fontaine, alors ombragée de quatre ormeaux remplacés au XIXe siècle par un tilleul et trois platanes qui offrent  à cette place un aspect très méridional… C’est à cette même époque que fut construit le portail baroque de l’église qui abrite une superbe Vierge à l’enfant en marbre, provenant de Gênes, datant elle aussi du XVIIe siècle ; elle  fut dissimulée pendant la Révolution, afin de la préserver de la destruction. Les armoiries de Jean de Bernuy-Villeneuve qui ornaient le portail, n’ont, quant à elles, pas pu l’être et ont été martelées probablement à cette époque… La date d’édification du portail et du réaménagement de la place est elle encore visible, au dessus de l’œil de bœuf : 1641.Source : Laurence FRIC - Conservatoire Larzac Templier Hospitalier

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
9

Eglise de Sainte-Eulalie

L’église de Sainte-Eulalie est à l’origine de l’implantation des templiers sur le plateau du Larzac.Elle est le premier édifice qu’ ils vont construire, dès le milieu du XIIème siècle. L’église qu'ils vont édifier était alors composée d’une nef romane à l’architecture très sobre et d’une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four ;  elle était comme il était d’usage, orientée, c'est-à-dire tournée vers l’Orient… Au XIVe siècle, lorsque les hospitaliers vont prendre possession des lieux, suite à la dissolution de l’ordre du Temple, ils vont faire édifier une chapelle (située à droite en entrant) de style gothique. Mais l’intervention la plus imposante est, sans nul doute, au XVIIe siècle, l’inversion du sens de l’église que l’on doit au commandeur Jean de Bernuy-Villeneuve qui, afin de permettre un accès direct à l’église depuis la place du village, fit  percer le chevet,  construire un portail de style baroque offrant ainsi un troisième style architectural  à cette remarquable église, témoin majeur de la présence des ordres religieux et militaires sur le Larzac pendant plus de six siècles !Source : Laurence FRIC - Conservatoire Larzac Templier Hospitalier

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
10

Commanderie templière et hospitalière

Les Templiers choisirent d'installer la commanderie dans un vallon verdoyant situé dans une échancrure  du plateau du Larzac, au bord de la rivière du Cernon. Jusqu'à la fin du XIIe siècle Sainte-Eulalie constituera l'unique commanderie des Templiers du Rouergue (actuel département de l'Aveyron). La commanderie a conservé la quasi totalité de ses bâtiments et elle est l'une des mieux conservée du sud de la France. La visite vous plongera dans le passé. Vous pénètrerez dans le village entouré de murailles et de tour du XVe siècle, avec sa place et sa fontaine de pierre du XVIIe siècle plutôt inattendue sur le Larzac. Vous découvrirez l'église romane des Templiers, le réfectoire et le dortoir des Hospitaliers, la vaste cage d'escalier avec ses peintures du XVIIe siècle et la cour intérieure entièrement préservée.Source: Conservatoire Larzac Templier et Hospitalier.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter

Points d'intérêt

image du object

Panaroma sur Sainte-Eulalie de Cernon

Le village de Sainte-Eulalie, siège de la commanderie templière, est niché dans la vallée du Cernon. On distingue l'enceinte quadrangulaire de laquelle émergent des tours circulaires et carrées. Sur la partie gauche du village, on peut apercevoir le quadrilatère du château faisant face à celui de la ville de l'autre côté de la place.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Ancienne voie ferrée Le Vigan-Tournemire

Cette ancienne voie ferrée, construite à la fin du 19ème siècle, reliait Le Vigan (Gard) à Tournemire (Aveyron) en escaladant les contre-forts des Cévennes et du Larzac. Le transport de voyageurs prit fin en 1939 et celui des marchandises en 1951. Une antenne entre Tournemire et l'Hospitalet du Larzac fut maintenue pour desservir le camp militaire puis fermée à tout trafic en 1955 et déferrée en 1960. Dix-neuf kilomètres de voie ont été reposés entre l'Hospitalet du Larzac et Tournemire en 1977 dans le cadre de l'extension du camp militaire. Cependant aucun convoi n'emprunta le tronçon du fait de l'abandon du projet d'extension.  Aujourd'hui, on peut y pratiquer du Vélorail ou y faire une balade en train touristique.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Zone naturelle du serre de Cougouille

La zone Natura 2000 du Serre de Cougouille est constituée de pelouses calcaires et de rocailles dolomitiques avec des landes à buis (parcours ovins). Sur cette zone, on y observe une grande diversité d'insectes (papillons notamment), une avifaune steppique ainsi qu'une végétation dolomitique. Le Serre de Cougouille ("serre" signifie sommet, butte en occitan) est un des points hauts du Causse du Larzac (910m d'altitude) qui domine la vallée du Cernon et où est installée une table d'orientation. Site facile d'accès depuis la D23 et de grande importance paysagère.Source : inpn.mnhn.fr/site/natura2000/fr7300861

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Rajal de Saploum

Le plateau du Larzac est representatif du relief karstique. Aussi, l'omniprésence du calcaire, sous différentes formes, engendre un paysage très minéral. Les rochers ruiniformes, appelés aussi "rajals" sont des blocs rocheux sculptés par l'érosion des dolomies.En occitan "Rajal" signifie source, "Saploum" est un dérivé local qui désigne le sable rouge dû à l’érosion.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Croix d'Arjalas

Située à la sortie de Sainte-Eulalie-de-Cernon en bordure nord du chemin de Ladoux (la source)  la croix de l’Arjalas aux lignes épurées est la croix la plus monumentale de la commune. Arjalas en occitan signifie genêt épineux ou banc d’argile.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Chapelle Notre-Dame de Pitié

La tradition locale raconte que Messire de Saint-Jean fit reconstruire une chapelle dédiée à Notre-Dame-de-Pitié, destinée à recevoir les morts du Mas Trinquier et du Rouquet, jusqu’au moment où le prêtre venait les y prendre pour leur donner la sépulture ecclésiastique.Par ailleurs, un certain nombre de personnes y ont obtenu des grâces, notamment une jeune fille qui aurait vu la guérison d’une plaie considérée comme incurable.Egalement, connaissant la dévotion que portaient les Templiers à la Vierge à qui ils dédiaient la moitié de leurs prières, cette chapelle aurait été utilisée par les Chevaliers de l’Ordre et les Croisés revenant d’Orient, obligés de respecter la « quarantaine » avant de réintégrer le cloître fortifié de leur Préceptorie.Chapelle du 15ème siècle.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

La place et la fontaine

La place de Sainte-Eulalie, telle que vous pouvez la découvrir aujourd’hui a été aménagée au XVIIe siècle par le commandeur Jean de Bernuy Villeneuve qui fit construire la fontaine, alors ombragée de quatre ormeaux remplacés au XIXe siècle par un tilleul et trois platanes qui offrent  à cette place un aspect très méridional… C’est à cette même époque que fut construit le portail baroque de l’église qui abrite une superbe Vierge à l’enfant en marbre, provenant de Gênes, datant elle aussi du XVIIe siècle ; elle  fut dissimulée pendant la Révolution, afin de la préserver de la destruction. Les armoiries de Jean de Bernuy-Villeneuve qui ornaient le portail, n’ont, quant à elles, pas pu l’être et ont été martelées probablement à cette époque… La date d’édification du portail et du réaménagement de la place est elle encore visible, au dessus de l’œil de bœuf : 1641.Source : Laurence FRIC - Conservatoire Larzac Templier Hospitalier

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Eglise de Sainte-Eulalie

L’église de Sainte-Eulalie est à l’origine de l’implantation des templiers sur le plateau du Larzac.Elle est le premier édifice qu’ ils vont construire, dès le milieu du XIIème siècle. L’église qu'ils vont édifier était alors composée d’une nef romane à l’architecture très sobre et d’une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four ;  elle était comme il était d’usage, orientée, c'est-à-dire tournée vers l’Orient… Au XIVe siècle, lorsque les hospitaliers vont prendre possession des lieux, suite à la dissolution de l’ordre du Temple, ils vont faire édifier une chapelle (située à droite en entrant) de style gothique. Mais l’intervention la plus imposante est, sans nul doute, au XVIIe siècle, l’inversion du sens de l’église que l’on doit au commandeur Jean de Bernuy-Villeneuve qui, afin de permettre un accès direct à l’église depuis la place du village, fit  percer le chevet,  construire un portail de style baroque offrant ainsi un troisième style architectural  à cette remarquable église, témoin majeur de la présence des ordres religieux et militaires sur le Larzac pendant plus de six siècles !Source : Laurence FRIC - Conservatoire Larzac Templier Hospitalier

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Commanderie templière et hospitalière

Les Templiers choisirent d'installer la commanderie dans un vallon verdoyant situé dans une échancrure  du plateau du Larzac, au bord de la rivière du Cernon. Jusqu'à la fin du XIIe siècle Sainte-Eulalie constituera l'unique commanderie des Templiers du Rouergue (actuel département de l'Aveyron). La commanderie a conservé la quasi totalité de ses bâtiments et elle est l'une des mieux conservée du sud de la France. La visite vous plongera dans le passé. Vous pénètrerez dans le village entouré de murailles et de tour du XVe siècle, avec sa place et sa fontaine de pierre du XVIIe siècle plutôt inattendue sur le Larzac. Vous découvrirez l'église romane des Templiers, le réfectoire et le dortoir des Hospitaliers, la vaste cage d'escalier avec ses peintures du XVIIe siècle et la cour intérieure entièrement préservée.Source: Conservatoire Larzac Templier et Hospitalier.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter

Informations complémentaires

Transport en commun

Se déplacer en bus ou en train, en covoiturage Aires de covoiturage, en autostop Rezopouce

Recommandations

Point 4 : Descente raide.Prévoir lampe de poche.

UNESCO Causses et Cévennes

Cet itinéraire est situé dans la zone cœur du Bien Causses et Cévennes, paysage culturel de l'agropastoralisme méditerranéen.

Parking conseillé

Parking derrière le cimetière

Accès routier

Sainte-Eulalie-de-Cernon, à 33km au sud-est de Millau par la D809, la D277 et D77.

Arrivée

Ste-Eulalie de Cernon

Ambiance

Serre, en occitan : butte. Au-dessus de la vallée du Cernon, le Serre de Cougouille déploie un paysage de rocaille, landes à buis et pelouses calcaires pâturées par les ovins. Il abrite une faune remarquable, à commencer par nombre de papillons et d’oiseaux. Le Rajal de Peyre, près du Saploum, est l’un des points culminants - à double titre - de la randonnée

Départ

Ste-Eulalie de Cernon

Auteur de la donnée

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter