À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter

Oups... Il semblerait que Cirkwi n'ait pas l'autorisation d'utiliser votre position.

Description
Carte
Étapes
Points d'intérêt
Notes et avis
À voir autour

Trail N°15 - Circuit des maquisards

Sur le causse...
La Devèze
Le rocher troué
Le rocher troué
Crédit : Virginie Govignon - OT Larzac et Vallées

Description

Un parcours trail oxygénant qui explore une contrée méconnue du causse, au gré de paysages superbes et de reliefs spectaculaires, tels la grotte de la Baoumasse et la formation rocheuse du SégalaDépart du parking de la Jasse, prendre la passerelle sur le Cernon, et rejoindre le pont pour prendre la route sur la droite.Aux panneaux en bois indiquant les circuits de randonnée pédestre, prendre en face un premier passage technique le long du chemin des Pierres Précieuses. Ensuite la longue traversée du plateau du Bassy, tout en surplomb, offre une belle vue sur les causses, les fermes isolées et la voie ferrée.Le passage dans l’immense grotte des Maquisards est le clou de ce périple avec à la clef une très belle montée technique, très technique pour sortir de la grotte.Cette boucle permet de découvrir une nature sage mais parfois capricieuse comme lorsqu’il faut cheminer dans le chaos rocheux du Ségala, Causse Vieil et du Fajas (attention bien suivre le balisage jaune rando mis en place en cas de brouillard).Prendre à gauche, puis descendre dans le bois et traverser le bois de Jacky. Passer sous le viaduc de la voie ferrée dans une belle descente.Tourner à gauche au panneau ARRIVEE, sur un chemin tracé dans un pré. Puis suivre à droite le chemin bordé de buis d’où l’on aperçoit les maisons du village.Recommandations: Réserve d’eau de 1,5 l - réserve énergétique - blouson de pluie

Informations techniques

Marche
Difficulté
Non renseignée
Durée
1h30mn
Dist.
12 km
Afficher plus d'informations

Profil altimétrique

Point de départ

Lat : 43.994814Lng : 3.097098

Étapes

image du object
1

Chemins de pierres précieuses

Les marnes et les bancs calcaires le long de ce chemin sont très riches en fossiles. Ces terrains sédimentaires ont été formés il y a environ 200 millions d’années.Les marnes grises sont des terres inaptes à la culture mais qui abritent des trésors du patrimoine naturel : fossiles marins du Jurrassique (bélemnites). Les marnes sont des roches sédimentaires, constituées de calcite et d'argile dans des proportions à peu près équivalentes (35% à 65%).Sur ce chemin, on y trouve également de la pyrite (vient du grec: pierre à feu), minéral composé de disulfure de fer.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
2

La devèze de Lapanouse

Ce circuit traverse la devèze, propriété des habitants du village.Pendant des siècles, une gestion rigoureuse de cet espace permettait la pâture pour les bœufs au printemps et les brebis à l’automne, ensuite uniquement les brebis et puis plus rien : quelques vaches et des broussailles. Ce milieu autrefois ouvert grâce au pâturage et aux coupes de bois était en train de se fermer. Il a récemment connu un renouveau avec le classement en zone Natura 2000 pour la richesse de la flore. Le Parc régional des Grands Causses a entrepris le débroussaillage et créé des parcs clôturés pour favoriser un pâturage sélectif. Ici, fut décrit l’ophrys de l’Aveyron, rare endémique qui attire chaque année au mois de mai des centaines d’orchidophiles.  Au-delà des orchidées (toutes protégées), les botanistes auront un bon aperçu de la flore caussenarde, mélange d’espèces méditerranéennes, montagnardes et océaniques (aster des Alpes, fritillaire des Pyrénées, anémone pulsatille, arméria, lin, cardabelle…). Quelques-unes, menacées de disparition, sont strictement protégées. Une photo plutôt qu’un bouquet laissera plus de souvenirs…

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
3

Buissière

Cheminements à l'intérieur de haies denses de buis arborescents centenaires, elles étaient destinées à protéger et à canaliser les troupeaux.Sources : PNRGC_DA

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
4

La Baoumasse ou grotte des Résistants

La grotte des Résistants (ou grotte des Maquisards) est une cavité naturelle située en bordure du plateau.Aussi appelée "la baoumasse" ou "jas méjié" au 17ème siècle, elle servait de bergerie d'Estive pour les troupeaux de La Bastide... Il se raconte ici une histoire qui se transmet de génération en génération:Au temps jadis, une souris demanda l'hospitalité à une hirondelle qui avait bâti son nid dans la baoumasse de La Bastide et y couvait ses œufs.Elle accepta à condition que la souris couve à sa place pendant 3 jours. La souris accomplit sa tâche, puis elle partit.Voilà les petits éclos, mais ils étaient couverts de poils au lieu de plumes et ils avaient une tête et un corps de souris, avec des oreilles et des ailes crochues comme le diable.L'hirondelle en mourut de chagrin. Après ses funérailles, la reine des hirondelles fit enfermer les orphelins dans la baoumette et leur défendit de sortir à la lumière du soleil sous peine de mort.Voilà pourquoi il ne faut pas déranger les chauves-souris pendant le jour.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
5

Les devèzes de Lapanouse et du Viala

Les devèzes sont composées de pelouses calcaires et steppiques. Ce sont des parcours à ovins et bovins encoren bien entretenues.On peut y voir des arènes dolomitiques et chaos de rochers ruiniforformes propres au relief karstiquesCes devèzes sont réputées pour la richesse de la flore, et notamment sont très prisées par les botanistes amateurs d'orchidées.Le site est en zone Natura 2000.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
6

De bornes en bornes

Au point culminant du circuit, au sommet des Carols nous remarquons 2 bornes géodésiques dont la plus récente est en béton. (Borne n° 1212201, altitude 880 m)Des bornes il y en a d’autres dans ce secteur, mais des bornes de géomètres. A cette époque-là, pas de plan cadastral, cartes ou GPS, seulement des descriptifsTexte de 1491, tour du propriétaire fait par les Hospitaliers décrivant les limites du Viala du Pas de Jaux  « … la juridiction du Viala se confronte du côté de la bise en la juridiction de lapanouse  ……allant de borne en borne jusqu’au terroir appelé le Rouquet où se trouve un rocher ou il se trouve la croix de st jean faisant les dites divisions, et partant de là, allant de borne en borne jusque au terroir appelé du Madgus où il y a une croix sur un rocher faisant les dictes divisions… »Reconnaissance faite au roi par les habitants de Lapanouse en 1668«… de borne en borne et encore jusqu’au devois appelé de Las Baumelles dans lequel sur un rocher du côté du midi se trouve gravée une croix de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem et de l’autre côté vers le septentrion une crosse et de là suit… »Ces bornes font toujours la limite de communes entre Lapanouse et le Viala du Pas de Jaux.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
7

Le Pas de la Selle

Le "Pas de la Selle" est un site gallo-romain de forme rectangulaire (110 m x 90 m)  fouillé entre 1960 et 1963 par André Soutou.Ce site a probablement été occupé pendant les 4 premiers siècles de notre ère. Il s'agit d'un petit ouvrage de fortification situé à proximité d'une voie de passage.Le mobilier qui a été découvert notamment les beaux vases à décor guilloché et estampé, laisse présager qu'il s'agissait d'un sanctuaire servant à abriter les offrandes des fidèles ou des voyageurs qui avaient franchi le Pas de la selle.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
8

Rochers dolomitiques

L'omniprésence du calcaire, sous différentes formes, engendre un paysage très minéral. Les rochers ruiniformes sont des blocs rocheux sculptés par l'érosion des dolomies.A 50 m du chemin : le rocher troué.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
9

Le "pargue" de Jacky

Un "pargue" (mot d'origine occitane) est un enclos de pierre destiné à parquer les troupeaux de brebis. Les bêtes étaient enfermées aux heures les plus chaudes de la journée lorsqu’elles « tchourent » en ruminant. Le migou était récupéré pour fumer les terres à céréales, les chènevières et les jardins ou vendu dans le midi pour les vignes.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object
10

Viaduc de Lapanouse

Sur ce petit circuit, le viaduc de Lapanouse constitue un grand ouvrage avec ses 11 arches et ses 218 m de long. La voie ferrée Tournemire-Le Vigan c'est en quelques chiffres:  - 60 kilomètres de long, 32 tunnels, 12 viaducs - construite à partir de 1883 et mise en service en 1896 -fermée en 1935 pour les voyageurs et 1955 pour les marchandises - enlèvement des rails en 1960 et repose en 1979 pour le projet d’extension du camp militaire du LarzacElle est actuellement exploitée en vélorail et train touristique au départ de la gare de Sainte-Eulalie de Cernon.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter

Points d'intérêt

image du object

Chemins de pierres précieuses

Les marnes et les bancs calcaires le long de ce chemin sont très riches en fossiles. Ces terrains sédimentaires ont été formés il y a environ 200 millions d’années.Les marnes grises sont des terres inaptes à la culture mais qui abritent des trésors du patrimoine naturel : fossiles marins du Jurrassique (bélemnites). Les marnes sont des roches sédimentaires, constituées de calcite et d'argile dans des proportions à peu près équivalentes (35% à 65%).Sur ce chemin, on y trouve également de la pyrite (vient du grec: pierre à feu), minéral composé de disulfure de fer.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Buissière

Cheminements à l'intérieur de haies denses de buis arborescents centenaires, elles étaient destinées à protéger et à canaliser les troupeaux.Sources : PNRGC_DA

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

La Baoumasse ou grotte des Résistants

La grotte des Résistants (ou grotte des Maquisards) est une cavité naturelle située en bordure du plateau.Aussi appelée "la baoumasse" ou "jas méjié" au 17ème siècle, elle servait de bergerie d'Estive pour les troupeaux de La Bastide... Il se raconte ici une histoire qui se transmet de génération en génération:Au temps jadis, une souris demanda l'hospitalité à une hirondelle qui avait bâti son nid dans la baoumasse de La Bastide et y couvait ses œufs.Elle accepta à condition que la souris couve à sa place pendant 3 jours. La souris accomplit sa tâche, puis elle partit.Voilà les petits éclos, mais ils étaient couverts de poils au lieu de plumes et ils avaient une tête et un corps de souris, avec des oreilles et des ailes crochues comme le diable.L'hirondelle en mourut de chagrin. Après ses funérailles, la reine des hirondelles fit enfermer les orphelins dans la baoumette et leur défendit de sortir à la lumière du soleil sous peine de mort.Voilà pourquoi il ne faut pas déranger les chauves-souris pendant le jour.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

De bornes en bornes

Au point culminant du circuit, au sommet des Carols nous remarquons 2 bornes géodésiques dont la plus récente est en béton. (Borne n° 1212201, altitude 880 m)Des bornes il y en a d’autres dans ce secteur, mais des bornes de géomètres. A cette époque-là, pas de plan cadastral, cartes ou GPS, seulement des descriptifsTexte de 1491, tour du propriétaire fait par les Hospitaliers décrivant les limites du Viala du Pas de Jaux  « … la juridiction du Viala se confronte du côté de la bise en la juridiction de lapanouse  ……allant de borne en borne jusqu’au terroir appelé le Rouquet où se trouve un rocher ou il se trouve la croix de st jean faisant les dites divisions, et partant de là, allant de borne en borne jusque au terroir appelé du Madgus où il y a une croix sur un rocher faisant les dictes divisions… »Reconnaissance faite au roi par les habitants de Lapanouse en 1668«… de borne en borne et encore jusqu’au devois appelé de Las Baumelles dans lequel sur un rocher du côté du midi se trouve gravée une croix de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem et de l’autre côté vers le septentrion une crosse et de là suit… »Ces bornes font toujours la limite de communes entre Lapanouse et le Viala du Pas de Jaux.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Le Pas de la Selle

Le "Pas de la Selle" est un site gallo-romain de forme rectangulaire (110 m x 90 m)  fouillé entre 1960 et 1963 par André Soutou.Ce site a probablement été occupé pendant les 4 premiers siècles de notre ère. Il s'agit d'un petit ouvrage de fortification situé à proximité d'une voie de passage.Le mobilier qui a été découvert notamment les beaux vases à décor guilloché et estampé, laisse présager qu'il s'agissait d'un sanctuaire servant à abriter les offrandes des fidèles ou des voyageurs qui avaient franchi le Pas de la selle.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Rochers dolomitiques

L'omniprésence du calcaire, sous différentes formes, engendre un paysage très minéral. Les rochers ruiniformes sont des blocs rocheux sculptés par l'érosion des dolomies.A 50 m du chemin : le rocher troué.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Le "pargue" de Jacky

Un "pargue" (mot d'origine occitane) est un enclos de pierre destiné à parquer les troupeaux de brebis. Les bêtes étaient enfermées aux heures les plus chaudes de la journée lorsqu’elles « tchourent » en ruminant. Le migou était récupéré pour fumer les terres à céréales, les chènevières et les jardins ou vendu dans le midi pour les vignes.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter
image du object

Viaduc de Lapanouse

Sur ce petit circuit, le viaduc de Lapanouse constitue un grand ouvrage avec ses 11 arches et ses 218 m de long. La voie ferrée Tournemire-Le Vigan c'est en quelques chiffres:  - 60 kilomètres de long, 32 tunnels, 12 viaducs - construite à partir de 1883 et mise en service en 1896 -fermée en 1935 pour les voyageurs et 1955 pour les marchandises - enlèvement des rails en 1960 et repose en 1979 pour le projet d’extension du camp militaire du LarzacElle est actuellement exploitée en vélorail et train touristique au départ de la gare de Sainte-Eulalie de Cernon.

- Parc naturel régional des Grands Causses -
Consulter

Informations complémentaires

Transport en commun

Se déplacer en bus ou en train, en covoiturage Aires de covoiturage , en autostop Rezopouce

UNESCO Causses et Cévennes

Cet itinéraire est situé dans la zone cœur du Bien Causses et Cévennes, paysage culturel de l'agropastoralisme méditerranéen.

Parking conseillé

Parking de la Jasse

Accès routier

A 25km au sud de Millau par les D809, D999 direction St-Affrique et la D562E.Depuis l'autoroute A75, sortie n°47 - La Cavalerie, puis les D999 et D562E.

Arrivée

Lapanouse de Cernon

Ambiance

Le chemin des pierres précieuses, la Baoumasse (grotte des maquisards), les chaos dolomitiques : ce trail ne manque pas de séquences techniques. Et encore moins de paysages somptueux : traversée de la devèze de Lapanouse, vue imprenable sur les causses et l’ancienne voie ferrée du Larzac, rocher troué… Une escapade inoubliable à mille lieues des sentiers battus !.

Départ

Lapanouse de Cernon

Auteur de la donnée

Notes et avis

À voir autour
Voir plus
Ouvrir
Fermer
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Consulter
Prudence !
Nous n'avons pas d'information sur la difficulté de ce circuit. Il se pourrait que vous ayez quelques surprises en chemin. Avant de partir, n'hésitez pas à vous informer un peu plus et à prendre toutes les précautions nécessaires. Bonne balade ! 🌳🥾