Déjà inscrit ? Connectez-vous
ILE DE PRINTEGARDE

ILE DE PRINTEGARDE

::D/A:: Du parking ViaRhôna (côté Livron) prendre la ViaRhôna au sud sur 100m. Ce chemin longe « le Petit Rhône » (Canal du moulin) jusqu’à l’intersection en bordure de la Drôme.

::1:: Se diriger à droite et gagner Confluence Drôme-Rhône (alt. 94m). En face, de l’autre côté du fleuve, les montagnes des Cévennes ardéchoises ; vue au nord sur La Voulte et son château ainsi que sur le barrage mobile aménagé pour lâcher les eaux du Rhône dans la plaine, en période de crue. A droite, accès aux roselières.

::2:: Revenir à l’intersection.

::3:: Continuer par le large chemin empierré en bordure de la Drôme. Laisser à droite la Via Rhôna qui franchit le pont, dépasser la barrière et poursuivre vers l’est jusqu’au carrefour.

::4:: Prendre le chemin empierré de droite en direction de la passe à poissons. Franchir la barrière et arriver à La Passe à Poissons (alt. 96m).

::5:: Revenir au carrefour.

::6:: Poursuivre par le large chemin plein nord.

::7:: Suivre le chemin (route) de Volte à gauche. Dépasser Maison-Alibert puis Pommier et retrouver le carrefour de l’aller.

::8:: Franchir le pont et retrouver le parking du départ. ::D/A::

5.9 km
1 h 15 mn
max. 97 m
min. 88 m
18 m
-18 m

Profil altimétrique

Point de départ


Livron-sur-Drôme
Lat : 44.7813Lng : 4.7741
n/a
58 j

3 informations complémentaires

Compléments

Partir avec la carte IGN n°3037SB est vivement conseillé. Prévoir eau et nourriture en suffisance et des vêtements adaptés à la marche. Le randonneur doit être autonome, si besoin des professionnels de l’encadrement sont à sa disposition. N° urgences : 18 ou 112.

Renseignements à l'Office de tourisme du Val de Drôme : 04 75 63 10 88 / valleedeladrome-tourisme.com

Thématique

ECONOMIE - L'Ile de Printegarde, un lieu de passage.
Le nom de ce lieu-dit « Prends-toi garde » remonte au temps où le Rhône n’était pas encore dompté et où la navigation y était fort périlleuse. Les bateliers de l’époque, qui empruntaient leschemins de halage, craignaient ce territoire. Le Rhône était alors un moyen commode d’acheminer les marchandises sur des barques qui, pour remonter le courant, devaient être tirées par de nombreux et lourds chevaux de trait. Jusqu’au xixe siècle, la batellerie sur le Rhône faisait vivre les riverains du fleuve. Auberges, granges et écuries accueillaient les mariniers et les équipages de chevaux. Aujourd’hui la voie verte ViaRhôna suit le tracé de ces anciens sentiers et permet ainsi la découverte du fleuve.

Vocation

Randonnée pédestre

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.