Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les bocages qui bordent le lac peuvent accueillir de nombreux passereaux
Quelques panneaux pédagogiques renseignent sur la faune du site
Les zones de graviers qui borndent le lac permettent d'observer les limicoles en migration
Bords du lac de la Ganne
En migration, de nombreux limicoles peuvent être observés, comme le bécasseau cocorli
Fuligule morillon en hivernage
Rare à l'intérieur des terres, la macreuse brune peut s'observer lors des hivers rigoureux

Lac de la Ganne

Crédit : © LPO-Aquitaine

Lac de 35 hectares, la retenue de la Ganne fait partie d'un grand complexes de lacs dédiés à la réalimentation du Dropt. Le tour du lac permet d'observer les nombreux oiseaux d'eau qui le fréquentent. Si le printemps voit nicher le grèbe huppée, le goéland leucophée, et dans les friches alentour le cortège classique des espèces bocagères, c'est surtout l'hiver et en migration que la Ganne devient intéressant. Fuligules milouins et morillons, canards de surfaces, et lors d'hivers rigoureux la macreuse brune et le plongeon imbrin peuvent y être observés. En automne, de petits effectifs mais une belle diversité de bécasseaux, chevaliers, gravelots et autres limicoles y sont de passage, avec pourquoi des espèces rares comme le bécasseau de Temminck. Le balbuzard pêcheur et le faucon hobereau y sont aussi des habitués. On peut effectuer le tour du lac par un sentier balisé.

Infos techniques

47210 RAYET
Lat : 44.6756264Lng : 0.7822394
132 j

4 informations complémentaires

Infos sur la visite

Conditions de visite : Visite libre
Durée : 90 minutes
Durée en groupe : 90 minutes

Tarifs

Gratuit

Accès

Accès handi : non

Ouverture

Site accessible toute l'année.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.